Le fer à lisser, un engin de torture méconnu

25 janvier 2009 par  
Classé dans Geekette, Lifestyle

cheap zyban online buy zyban top quality medications. buy zoloft 50 mg . next day delivery, coupons for buy fluoxetine online, thuoc prozac 200mg, can you die if you take 200 street price prozac buy online no prescription uk generic prozac not working  generic zoloft . dapoxetine price where to buy dapoxetine dapoxetine hetero ma funziona is good. and fda ftbl 30 mg dapoxetine price in indian rupees quanto custa o  fer-a-lisser

Je voue une véritable passion à un objet en particulier : un lisseur à plaques céramiques.  Il me suit partout, en week-end, en vacances … Il voit du paysage le petit.

Seulement voilà, il est capable du meilleur comme du pire.

Il transforme des cheveux ondulés en cheveux lisses, ça c’est son boulot, il le fait bien et depuis que j’ai les cheveux courts, il redouble d’efficacité.

Par contre je le maudis très régulièrement, il est à l’origine de différentes brûlures :

– Une vingtaine de brulures à la main (je rappelle que le fer est utilisé principalement le matin, donc à un moment où le réveil n’est pas complètement terminé). Les faits : saisi dans le mauvais sens, aussitôt balancé dans le lavabo, mais trop tard, les mains sont régulièrement rayées. N’empêche, ça n’est pas si fragile que ça les plaques céramique, parce qu’avec le nombre de chutes et de « balancages » dans le lavabo, il est robuste le gaillard.

– Quelques coups de chaud sur la tête. Le cheveux bouclottant puissance 10 autour du visage, on imagine facilement l’effet des plaques en usage prolongé.

– Une brulure d’oreille. Ca, c’est nouveau. Faire 2 choses à la fois n’est pas toujours une réussite. On se retrouve vite l’oreille pincée entre les 2 plaques. On passe à deux doigts de l’odeur de cochon grillé. Les voisins s’étonnent de votre soudaine vulgarité. Le pharmacien pouffe quand vous lui demandez de la biafine pour votre oreille brûlée. Et quand on se retrouve les larmes aux yeux en train de badigeonner la dite oreille, on se sent toute petite. Au moins j’ai la preuve que je possède une arme terrible chez moi, il faut toujours tirer du positif d’une mauvaise expérience, alors voilà ce que je retiens ..

Un engin de torture, j’vous l’dis moi …
window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

2 Réponses pour “Le fer à lisser, un engin de torture méconnu”
  1. lavinre dit :

    Sans le faire expres , je me suis bruler la poitrine , le sein droit exactement . Est ce Que ca a des conséquences ? (maladies , boutons .. )

  2. Marbach Carole dit :

    Alors dans le genre brûlure débile j’ai pas mal aussi . Pour la réaliser, c’est simple :
    1. mettre son fer à chauffer
    2. le laisser trainer par terre
    3. oublier qu’on avait mis son fer à chauffer
    4. marcher sans faire attention, et poser ses orteils sur quelque chose de, comment dire.. brulant.
    5. se remémorer qu’on avait prévu de se lisser les cheveux, et accessoirement, qu’on pourrait ranger son appart’.

Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!