Viré de la crèche et menacé de procès à la crèche : aux US, ça se fait

2 juin 2009 par  
Classé dans Dossiers Spéciaux, Maman-Bébé

bebe-crocs

On savait que les américains étaient plutôt du genre prudes, conservateurs, qu’ils peuvent s’offusquer pour un rien (oui, même si Obama est passé, les mentalités n’ont pas toutes évolué) et là j’ai un bel exemple des excès chez Oncle Sam.

Mon neveu, un génie, un adorable petit bambin de 17 mois, beau comme un soleil,filou comme un renard, bref, parfait, s’est fait virer de la crèche. Comme ça, d’un coup. Un matin son père l’amène à la crèche et on lui sort « Plus de place pour Gaby ici ». Bam, autant dire que si les parents ont un métier, des impératifs, ils sont mal.
La raison de cette mise à l’écart forcée et soudaine : il mord ses petits camarades.

Sans m’étaler sur le bien-fondé de cette réaction (…), voilà les faits.

how many years para que es what does zoloft rash look like nyquil and regular manufacturer does cvs use for generic zoloft eq cost will cause drowsiness.

Gabriel a mordu un copain de crèche, pas jusqu’au sang non plus, à 17 mois on n’a pas non plus une mâchoire de requin, mais voilà, il a mordu.

Les premières fois, avertissements. Enfin, avertissements à l’Américaine : cellule de crise, convocation des parents, sermon, bref, tout en deux fois plus grand.Parait qu’ils n’auraient jamais vu ça.(enfin, quelques jours après les langues se déliaient : ils auraient eu 5 cas similaires l’année précédente). Après recherches et tour de table, les morsures à la crèche c’est très banal (merci Sophie de m’avoir rassurée !)

Et puis la semaine suivante, il a recommencé …

La directrice appelle la mère de l’accusé en lui disant qu’il encore mordu, que ça posait vraiment de sérieux problèmes. Ils voulaient bien le garder, mais surveillé de près.

Soit.

Après tout, quand tu laisses ton gamin à la crèche, tu es en droit d’attendre un minimum d’éducation, de professionnalisme de la part des encadrants.

Les crèches aux US, c’est uniquement du privé, l’avantage est qu’il y a régulièrement des places de libre, l’inconvénient, c’est que c’est généralement aux alentours de 2.000$.

Je n’aborderai pas ici l’impact de tout ça, genre les mères qui doivent rester s’occuper des enfants plutôt que de travailler et de gagner leur vie. Pas le moment …

Donc voilà, amoxicillin generic – amoxil online generic name for amoxil uk; no prescription amoxicillin – amoxicillin without prescription cipro company search buy cipro online buy amoxil online canada; amoxil une dernière chance pour Gabriel.

Et puis en fin de semaine suivante, le lendemain du coup de fil, mon petit neveu débarque à la crèche avec sa petite valisette Elmo et là, la directrice lui bloque le passage et explique à mon frère qu’ils ne peuvent plus le garder, que les parents du gamin mordu sont venus faire un scandale à la crèche et ont menacé de faire un procès. Un procès à la crèche ET un procès à eux également, parents d’un délinquant juvénile !

Un procès à la crèche parce qu’un gamin qui n’a même pas 2 ans a mordu son pote.

Je visualise déjà le truc. Gabriel appelé à la barre, menotté avec son doudou à la main et la tétine au bec …

Donc voilà la méthode d’éducation aux Etats-Unis : quand il y a un problème, on vire. Il ne faut pas compter sur une quelconque méthode d’éducation, c’est du gardiennage et si jamais ça ne file pas droit, genre si tu donnes du boulot aux encadrants, tu vires.

Après, on s’étonne que les gamins prennent une arme et flinguent camarades et professeurs.

Non mais c’est vrai que c’est sérieux hein. Un petit frenchie qui mord un américain grassouillet, c’est dangereux hein …

Autre truc à savoir : à la crèche, à des gamins de moins de 2 ans, on alterne nuggets-buritos-hamburger-frites-chips.

Classe hein ?!

Forcément, un bon petit franchouillard a envie de choses plus authentiques et se tourne vers la chaire fraîche …


Donc objectif des parents dans ces cas là, trouver une nouvelle crèche au plus vite. Ça ne devrait pas être un problème, si tu paies tu as une place. Mais une place de parking quoi… Pas une place où on va s’occuper de toi et te recadrer si besoin, tu as juste le droit d’y être et d’être sage.

Bon, sans être mauvaise langue, en toute neutralité, j’y suis allé dans cette crèche. Et franchement, quand je vois des nanas encadrantes qui ont le cul large comme le Brésil et un ventre qui passe sur la ceinture, je me demande si, vraiment, elle se donnent à fond avec les gamins … Oui, c’est petit, c’est méchant, mais bon, ce petit gars, c’est pas n’importe qui …

Bon, suite et fin de l’histoire, retournement de situation :

Après avoir passé une journée dans une crèche de secours, pendant que les parents font des pieds et des mains pour trouver une nouvelle crèche, la directrice de la première crèche les rappelle.

Ils veulent bien reprendre Gabriel mais sont « obligés » de le mettre en section supérieure, avec les grands, sans le mordu.


Le lendemain, il est accueilli comme un héros à la crèche, la grosse nounou s’empare de lui comme d’un trophée, lui, comme toujours, reste très digne …

En une journée, mon neveu est passé de délinquant juvénile à génie précoce.

Moi je le savais déjà de toute façon, et puis, buy prozac online no prescription australia. cheap prozac online pharmacy . printable prozac coupons. order generic prozac online. prozac price canada . prozac il vaut mieux mordre que d’être mordu, non ?!

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

3 Réponses pour “Viré de la crèche et menacé de procès à la crèche : aux US, ça se fait”
  1. Miss Brownie dit :

    EN France si ton enfant se fait mordre par un autre à la crèche, jamais on ne te donnera le nom du mordeur …

  2. Angélita dit :

    Il est fort possible que l’on arrive à de telles situations.
    Après le programme sécuritaire lancé pour l’école.
    Il va nous lancer le programme sécuritaire dans les crèches puisque notre Pdt considère nos enfants comme des délinquants

  3. Anne Claire dit :

    @Miss Brownie : Oui, et c’est mieux comme ça je pense. Aux États-Unis la directrice de la crèche a donné le nom du mordeur, d’où la menace de procès … En plus, elle a été malhonnête en disant qu’elle n’avait jamais vu ça alors que c’est apparemment assez courant.
    @Angelita : espérons qu’on n’arrive pas à ça, mais je pense que les enseignants et encadrants feront de la résistance, en plus on ne parle pas d’être battu à mort, on parle d’une petite morsure à laquelle il aurait été simple de répliquer (les encadrants, en réprimandant le mordeur, et le mordu, en se défendant …)

Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!