Pourquoi les femmes se remettent plus vite d’une rupture

24 août 2009 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Quotidien

cheapest prices pharmacy. dapoxetine generic india . instant shipping, cheap dapoxetine.

purchase discount medication! sertraline hcl generic zoloft . online drugstore, buy zoloft online. triste

Il y a quelques années j’ai lu une étude passionnante à laquelle je repense souvent, sur les différences Hommes / Femmes et notamment sur notre faculté, à nous, les femmes, à nous remettre plus facilement d’une situation difficile, entre autres, d’une rupture.

buy estrace online, estradiol 50 mg cost , estrace 01 cream cost . cost of estradiol 1mg without insurance plan estradiol 10 mcg tabs drospirenona 3 mg and 

Quel que soit notre âge et notre historique, nous portons en nous l’instinct de survie. Dans nos gènes nous avons la volonté de survivre, du fait que nous pouvons donner la vie. Inconsciemment, nous nous donnons plus de chances pour nous en sortir qu’un homme : la femme doit rester forte pour ses enfants. Chez les animaux, si la mère meurt quand elle a des petits, peu de chances qu’ils survivent, nous portons donc cette faculté en nous, que nous ayons des enfants ou non.

Bien entendu, on a toutes dans notre entourage des contre-exemples mais certains faits sont là.

Par exemple, il y a plus de suicides chez l’homme que chez la femme (3 morts par suicide sur 4 sont des hommes). Contrairement aux femmes qui font plus de tentatives, les hommes choisissent des méthodes plus radicales pour en finir, sans passer par les appels à l’aide (tentatives de suicide) et donc sans de laisser de chance d’être secourus.

Après une séparation, les hommes ont tendance à perdre pied, à vivre dans le passé, à être attirés par des femmes ressemblant étrangement à leur ex, tandis qu’une femme va au contraire tourner la page plus rapidement, faisant un trait sur son passé et recherchant l’extrême opposé de son ex.

terms and conditions of storage and realization of the medicinal goods are strictly observed. order fluoxetine 20 mg, 10 mg without prescription browse an az 

Les hommes ont également tendance à vouloir tenter leur grand retour après quelques semaines / mois de « réflexion » ( ?) tandis que pour une femme la rupture est généralement plus radicale.

Cette difficulté à reprendre le dessus peut s’expliquer par le fait que nos bonshommes ont la fâcheuse tendance à s’isoler, à fuir les discussions, à cacher leur mal-être alors qu’une femme va plus facilement assumer d’avoir été larguée/trompée et osera en parler, se confier. Et c’est apparemment ce qui nous permet de nous en sortir plus facilement, plus rapidement.

Si généralement un homme se remet plus rapidement avec une nouvelle partenaire, c’est pour fuir la solitude, pour se sortir d’une période difficile. Chez la femme c’est généralement l’inverse : elle a besoin d’une période de « deuil » plus longue mais partira sur des bases généralement plus saines.

En tentant de faire « comme si de rien n’était », il pense échapper à  ce qu’il a vécu et peut le faire croire à son entourage, mais au final, ses blessures seront bien plus profondes que celles d’une personne ayant osé parler et recevoir/demander de l’aide. Ça ne veut évidemment pas dire qu’une fille souffre moins, mais elle sera plus entreprenante dans le processus pour s’en sortir.

Alors oui, au quotidien, on est plus chiantes, on a la larme plus facile, on a tendance à déprimer plus facilement, mais si finalement ça nous aide à nous remettre sur pieds, ça n’est pas si grave !

Evidemment, tout ça n’est pas toujours vrai et les contre-exemples sont courants, mais si on y réfléchit bien, et sans être féministe ou chienne de garde c’est assez recevable comme idée, non ?

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

7 Réponses pour “Pourquoi les femmes se remettent plus vite d’une rupture”
  1. absolument d’accord avec ton raisonnement. un homme ne se remet d’ailleurs jamais tout à fait de son premier chagrin d’amour, il gardera plus volontiers ses distances avec les autres femmes qui partageront sa vie (même s’il les aime évidemment).

  2. y dit :

    Mais oui évidemment, les femmes sont plus fortes et tout et tout! :-))
    J’aimerais bien connaitre l’échantillon de cette étude et je serais curieux de connaitre les résultats si on refait la même étude aujourd’hui.

  3. Annouchka dit :

    C’est totalement vrai ce que tu dis, d’ailleurs c’est bien connu que les femmes ont une résistance psychologique beaucoup plus forte, comme tu dis, certainement liée au fait qu’on peut donner la vie et nous devons de protéger notre descendance (et tout ça de manière inconscient, c’est ça le plus fort !).

    Quant aux ruptures, c’est de notoriété publique aussi que la femme s’en remet plus facilement (et tant mieux !)

  4. Anne Claire dit :

    @ La Chauve-souris : Ah, le premier amour d’un homme, c’est indélébile, et ils ont la facheuse tendance à ne garder que les bons côtés en mémoire, sans se souvenir que s’il y a eu une rupture, c’était qu’il y avait bien une raison, de leur côté ou du notre !

    @ Y : Dis, tu dis ça pour m’asticoter hein ?! Parce que ça n’est absolument pas ce que je veux dire ! Pour l’étude, elle date de 2 ou 3 ans et les chiffres sur les suicides sont identiques aujourd’hui. Alors que pouvons-nous en conclure ?! Je te laisse y répondre ! 😉

    @ Annouchka : La fameuse résistance psychologique … Le côté inconscient de la chose m’intrigue vraiment. Et pour les ruptures, comme tu dis, tant mieux, manquerait plus qu’on traine notre malheur des années ! 😉

  5. sage dit :

    Bonjour à tous déjà je tiens a vous dire que ce n’est pas de mes
    habitudes de venir sur les réseaux socio mais j’ai vécu une expérience
    hallucinante ce qui a changé ma vie jusqu’au aujourd’hui ayant eu des soucis
    avec mon ami car il a rencontré une autre femme il est partie de la maison
    et ma laissé tombé j’ai fais recours a plusieurs personne … …
    et autre pour le fais revenir mais cela a été sans suite ayant perdu déjà beaucoup
    d’argent j’étais désespéré sincèrement abattu impuissante je n’arrivais plus a faire
    quelque chose la vie me dégouttais sincèrement j’étais plus moi même car je l’aimais tellement
    fort que j’étais prête a tous pour le voir revenir vers moi mais en fin de compte j’ai rencontré
    un Mr qui ma redonner le sourie et gout a la vie, car en 3 jours mon homme est revenu a la
    maison nous vivons le plaint bonheur actuellement je suis très heureuse car il me
    prouve son amour chaque jour et il est toujours la pour moi

    Mais méfiez vous des faux marabout, qui profite des gens qui sont en détresse pour avoir de l’argent,car ils vont le payer, c’est sur, parce que sa faire très mal.

    Vous qui ne croyez plus au retour affectif au retour de l’être aimé contacter ce Mr, Vous qui aviez des soucis dans votre couple contacter le.

    Voici sont mail :marabout.said@hotmail.fr

    Voici son facebook: marabout said

    Sage

  6. St dit :

    Parce que les femmes cachent bien leur jeu … parce que les femmes ont besoin d’un homme et de sexe, autant, sinon + que les hommes (certaines religions l’ont bien compris, mais agissent à l’extrême envers elle)… parce que c’est la nature de la femme (comparez avec d’autres mammifères, vous comprendrez ce que je veux dire) et aussi parce que les femmes sont + sollicitées … et parce que les femmes ont une force psychologique ancestrale, qui compense leur infériorité physique face aux hommes …

  7. L’échantillon est suffisamment large pour prendre l’étude au sérieux.
    Cependant l’interprétation de celui qui fait l’étude ne concerne que lui…
    Mais beaucoup de chose écrit dans l’article sont des interprétations libres de celle qui l’a écrit…

     » Cette difficulté à reprendre le dessus peut s’expliquer par le fait que nos bonshommes ont la fâcheuse tendance à s’isoler, à fuir les discussions, à cacher leur mal-être alors qu’une femme va plus facilement assumer d’avoir été larguée/trompée et osera en parler, se confier. Et c’est apparemment ce qui nous permet de nous en sortir plus facilement, plus rapidement.
    Tout comme cette comparaison avec la grossesse qui est là encore une libre interprétation de celui qui fait l’étude mais qui n’est nullement démontré par son étude ni par d’autres études de manière générale.
    Ou une réflexion dans l’article sur l’instinct de survie, très élevé chez l’être humain tant chez les hommes que chez les femmes.

    La comparaison du suicide est à mon sens mal placée, car dans toutes les catégories, les hommes agissent différent au suicide que les femmes cela ne constitue donc pas un élément faisant avancer le schmilblick.

    Dire que l’homme ressent une douleur moindre alors qu’elle n’est selon l’étude que de 0.20 points de moins (la note n’est pas inscrite ici mais on la trouve facilement sur d’autres articles en s’intéressant à cette étude) est une conclusion hâtive. La douleur ressentie est donc similaire d’autant si l’on prend le fait que lorsqu’on leur demande les hommes avouent moins facilement leur douleur et que pourtant elle reste aussi élevée.

    Femmes comme hommes mettent en moyenne 18 mois à se remettre d’une rupture après mariage…

    En conclusion cette étude démontre surtout que les femmes et les hommes sont égaux face aux ruptures…
    Bon après libre a chacune de parler de  » résistance psychologique ancestrale  » ou encore que  » les femmes sont plus fortes  » mais ce ne sont pas des faits scientifiques et simplement des interprétations féminines… somme toute inutile puisque pourquoi vouloir absolument une guerre des sexes.

    Que la vie vous berce.

Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!