Pamphlet anti-vernis

26 octobre 2009 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Socio

vernis

On le voulait, on l’a -enfin- eu, notre premier spécimen à pomme d’adam sur Caractérielles !

Voici donc l’article d’EW et attention, on en prend pour notre grade !

Chères caractérielles,

Je ne m’étendrai pas sur la raison qui me pousse à publier mon premier et a priori dernier article sur la toile via un site que ma virilité m’interdirait de parcourir à l’occasion s’il n’avait été conçu par deux branleuses que j’ai à cet instant précis le malheur de compter parmi mes amis. Peu importe que ce soit un pari perdu qui m’amène ici ou bien la promesse d’un « post » en échange du raccommodage d’un bouton de chemise la veille d’un rendez-vous professionnel. Toujours est-il que je me demande bien ce que je suis en train de faire. J’en viens à regretter ma paresse : recoudre un bouton ne doit pas être si sorcier. Mais à défaut d’une maman à moins de deux heures de TGV et d’une nana avec qui l’on partage sa couette, il y a toujours une gentille pote pour prendre pitié d’un copain en détresse. Voilà comment je me retrouve embarqué dans la rédaction de cet article sans savoir de quoi que je vais bien pouvoir causer. M’enfin, la raison de ma présence parmi vous, qui devez déjà à la lecture de ces quelques lignes me prendre pour un cas typique de mec assisté, m’aura finalement quelque peu permis de meubler.

Chères caractérielles donc,

Bon c’est bien joli tout ça, mais les deux complices co-créatrices du site m’ont demandé de reprendre l’un de leurs articles avec un point de vue de mâle. Or que pourrais-je bien raconter au sujet des soins hydratants ? Du lissage brésilien à la kératine ? Des produits cosmétiques halal ? De la nouvelle pub Coco Chanel et de la croissance mammaire photoshopée de la belle Keira Knightley qui fait mine de cacher ce sein que l’on ne saurait ne pas admirer ? Ces thèmes ô combien passionnants restent en effet assez éloignés des préoccupations de tout bon mec qui se respecte : le cul, le sport et la bière. Ah, tenez, en voilà de belles d’idées reçues au sujet des hommes ! Et si je partais de là pour faire à mon tour une liste de stéréotypes dans lesquels je ne me reconnais pas ? Quoiqu’en y réfléchissant bien, je serais assez emmerdé : non je ne sais pas cuisiner et je ne fais aucun effort pour apprendre, non je ne fais pas le ménage, oui j’aime mater le foot avec les potes en picolant et oui je m’adonne très fréquemment aux joies de la branlette devant des vidéos peu catholiques sur internet. Et ce ne sont là que les moindres de mes tares masculines. Il y a bien pire : le refus de vieillir du jeune trentenaire et tout ce que cela implique sur un plan relationnel. D’ailleurs, à propos de relations, je pourrais prendre le contre-pied de cet article qui tente d’expliquer pourquoi les femmes se remettent mieux d’une rupture en vous demandant, chères lectrices, si au-delà de votre force de caractère, vous n’êtes pas tout simplement moins romantiques que nous, les hommes.

Mais que diriez-vous si au lieu de tout cela, je vous racontais pourquoi de nombreux mecs sont comme moi chaque été dépités par la proportion de femmes à se peinturlurer les orteils qu’elles arborent fièrement dans leurs spartiates ? Car c’est là un sujet qui me turlupine. Vous me répondriez probablement sans mauvaise foi aucune que sur ce point, vous vous moquez de l’avis des hommes en général et du mien en particulier, que vous le faites pour vous, pour vous sentir belles. Soit. Mais permettez-moi tout de même de vous le donner, mon avis. Car non seulement ce que vous prenez pour un souci du détail apparaît à mes yeux comme un excès de coquetterie. Mais en plus de me lancer en pleine gueule l’image d’une nana qui passe des heures à se préparer, vous attirez mon regard sur la partie de votre anatomie souvent la moins flatteuse. Non, je ne serai décidément jamais un fétichiste du pied. D’autant moins à la vue d’une dizaine d’orteils colorés, du noir – le moins pire, sans doute pour le côté rock and roll –, au vert fluo assorti de motifs et cumulé à une french manucure – le comble de l’horreur – en passant par le rouge – l’horripilant classique femme fatale. Et puis quelle idée de se balader les pieds à l’air ? Alors que vous êtes si belles, mes chères caractérielles, en Converse, en ballerines, en bottines, ou avec n’importe quelles pompes fermées sans talons aiguilles, hormis les espadrilles.

Le vernis est au maquillage ce que le talon haut est à la chaussure et la dentelle à la lingerie. C’est le détail qui tue… pour les hommes qui aiment les femmes apprêtées. Mais croyez-moi, les petites culottes Petit Bateau et les ongles vierges d’enduit vous vont beaucoup mieux. Quoi de plus magnifique en effet qu’une femme au style frais et innocent, de plus subtil que l’espièglerie caché derrière une légère naïveté, de plus brûlant qu’une chaudière camouflée ? Excusez-moi je m’égare. Et je m’excite tout seul pour ne rien arranger. Revenons à vos petons. Qu’il soit plus agréable de les libérer par trente-cinq degrés, je peux éventuellement le concevoir. Là où vous faites erreur, c’est en croyant les rendre plus séduisants – ou moins repoussants – avec un peu de couleur. Il conviendrait cependant de distinguer plusieurs catégories de porteuses de vernis. Car le rouge de la Parisienne en jeans slim et escarpins ouverts, par exemple, agace d’une tout autre façon que le rose de la jeune touriste anglo-saxonne qui cumule les fautes de goût impardonnables – je serais même tenté de dire rédhibitoires si un grand sage du siècle dernier n’avait savamment remarqué que dans rédhibitoire, il y a raidi… – en portant des tongs vertes et un mini short. Et que penser de celles qui ont pris le temps de mettre du vernis il y a de nombreuses semaines mais qui n’ont depuis pas fait l’effort d’enlever ce qu’il en reste ou de passer une seconde couche ?

Chères caractérielles,

Vous aimez les hommes forts, qui en ont dans la caboche, dans le caleçon et qui ne cachent pas de temps à autre leur côté féminin. Eh bien pour beaucoup de tordus dont je fais partie, la femme parfaite allie à son charme, à sa finesse et à sa malice, une légère part de masculinité qui notamment prohibe le vernis !

Mais  de toute façon, alors que vous avez paradé orteils au vent tout l’été, vous devez vous trouvez fort dépourvues maintenant que la bise est venue… Et bien que cela vous déplaise, sachez que j’en suis fort aise !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

29 Réponses pour “Pamphlet anti-vernis”
  1. Alice dit :

    Pffff, moi qui ne jure plus que par mon nouveau vernis « iced cherry » …

  2. Aurel dit :

    Cool, voilà qui va me faire gagner du temps! Si j’avais su ça plus tôt…

  3. Anne Claire dit :

    Bon … Il faut quand même que je donne mon avis, en tant inconditionnelle du vernis, été comme hiver … Et bien EW figure toi que d’autres spécimens couillus aiment le vernis, rouge, notamment, mais par contre, un vernis irréprochable, sinon évidemment, ça fait vieille *ute pas très clean.
    Pareil pour la dentelle VS la culotte Petit Bateau, sans aller jusqu’au froufrous à outrance, ça a l’avantage de mieux aller à une paire de fesses un peu trop rebondies !
    Par contre pour les vernis bleus/ verts / à paillettes / irisés / avec des dessins/ je veux bien te croire, c’est déjà difficile pour une fille …
    En tous cas merci pour ce 1er article EW, le premier d’uen longue saga hein ?! 😉

  4. Clyne dit :

    Ceci n’engage que toi cher possesseur de pomme d’adam :)

    Plusieurs de tes congénères me soutiennent l’exact contraire, qu’ils adorent voir les pieds des filles en été et qu’ils les aiment encore plus peinturlurés !! Et le rouge par dessus tout est vecteur d’une grande sensualité selon eux :)

    Je ne dis pas ça pour prêcher pour ma paroisse car moi-même je ne mets jamais de vernis.
    Je le dis afin de ne pas décourager toutes les damoiselles qui liront ton pamphlet et qui croiront peut-être que tous les hommes pensent comme toi ! :)

  5. Fressine dit :

    Et qu’en est-il du vernis sur les mains ?
    Je suis sûre qu’il y a aussi matière à débat !

  6. Heidi dit :

    Vernis ou pas, il s’agit d’entretenir ses pieds : une bonne pédicure, une bonne hydratation et un vernis transparent. Et toute l’année !!!
    à croire que certaines ne se peinturlurent et s’épilent que quand ça se voit. (beurk)

    Les fashionistas ont la palme : « la » tenue du moment et généralement le vernis assorti …. et le talon râpeux, plein de calosités, de crevasses : la grande classe.
    je m’étale : entre le coude grisâtre, les talons râpeux et l’étiquette du prix encore collée sous la semelle : vive la mode, la mode, la mode ! mdr

  7. pierre D. dit :

    Ah.
    Enfin.

    Merci pour ce post très bien tourné.
    Merci de souligner que parfois, trop d’artifice tue.
    Mais, si je vous rejoins entièrement sur certains points (le vernis en général, et le port de la culotte petit bateau (et oui, mesdemoiselles, c’est souvent mieux qu’une dentelle un peu fanée, sans aller jusqu’au frou-fou!..et ça nous rappelle tellement les pages adorées des catalogues de la Redoute, et par là nos premiers émois…), comment peut on parler du pied en ces termes si peu flatteurs? Je ne serai jamais un fétichiste de cette partie là, mais force est de reconnaitre que chez certaines, les plus évocatrices des courbes qui surgissent des draps au réveil sont souvent ornées de délicieux orteils…

    « Ongles peuvent être vernis,
    Mais ils griffent aussi. »

    Charles de Leusse

    Et si, finalement, c’était plutôt ça LE véritable problème, mon cher ami écrivain à ses heures… ?

  8. Lilith dit :

    Moi, j’ai jamais été trop vernis de pieds, et de toute façon les ongles de mes n’orteils sont trop courts pour ça. Donc niette. Et je passe assez de temps comme ça à les (mes pieds) rendre tout doux, tout légers et tout limés.
    Par contre oui, il m’arrive de me peinturlurer les ongles des doigts, surtout quand ils sont longs et beau.
    Mais ça n’engage que moi!

  9. EW dit :

    Cher Pierre, je suis on ne peut plus d’accord. Non tous les pieds ne sont pas vilains. Oui certains d’entre eux sont même particulièrement charmants certains matins, dévoilés par un drap trop court ou trop froissé. Mais pour les besoins de mon argumentation – qui n’en était d’ailleurs pas une puisque je sais qu’il en faut plus à nos caractérielles pour laisser tomber le vernis, la dentelle, et tout ce qui ne me rappelle pas Natalie Portman dans Garden State ou Scarlett Johansson dans Lost in Translation (ah ce premier plan sur sa petite culotte !) –, j’en ai rajouté un brin. Quoique d’une manière générale, les pieds que j’ai croisés cet été dans les transports en commun – ou sous un drap trop court ou trop froissé – ne m’ont pas laissé d’impérissables souvenirs. Rares sont ces courbes et ces cous-de-pied prononcés qui contribuent à la grâce des danseuses classique. Quant à l’éventuel problème que tu évoques, encore une fois, je préfère celles qui ont les griffes acérées d’une tigresse sans en avoir l’air. Rien de plus excitant que l’eau qui dort.

    Oui Clyne et Anne-Claire, tout ceci n’engage que moi. Pour le vernis comme pour le reste. N’ai-je d’ailleurs pas fait allusion aux hommes qui préfèrent les femmes très féminines ? Mais sache que ceux qui craquent pour les styles plus naturels sont légion. N’est-ce pas Pierre ?

    Allez Aurel, laisse tomber le vernis. Parce que tu le vaux bien.

    Alice, du vernis « iced cherry » ? Sans commentaire.

    Heidi, fais attention en marchant dans la mode. Ou bien vas-y du pied gauche…

    Enfin Fressine, il y a une grande différence entre le vernis sur les mains et sur les pieds et oui il y aurait matière à débat. Entre celles qui en mettent en bas et pas en haut, celles qui en mettent en haut et pas en bas, celles qui en mettent partout et celles qui n’en mettent pas du tout, il y aurait une étude sociologique du vernis « intéressante » à faire. Mais je laisse ça aux pros. Mon contrat s’arrête là. Hé hé.

  10. Lajournaliste dit :

    voici donc un mec qui préfère les ballerines… aux ongles vernis! on aura tout vu (tout lu?!) cf ma propre enquète sur pourquoi les hommes n’aiment pas les ballerines.. http://lajournaliste.over-blog.com/article-35671639.html
    kiss au mâle, en tout cas…

  11. Pierre-Jean dit :

    Bon en tant que fétichisite assumé ou pas, rires, tout est question de pieds, enfin de la beauté des pieds en question. Des pieds laids resteront laids avec ou sans vernis. De beaux pieds avec du vernis et nous voilà dans un niveau de glamourissime sexytude. Une peau bronzée l’été avec un vernis foncé, mon dieu mon dieu je m’égare. @ +++

  12. L'autre Alice dit :

    Moi je dis que les caractérielles, de leurs talons, ont bien fait de ne garder que l’aiguille.
    Un bouton recousu plus tard, un mythe (un gros mythe) s’effondre : quoi, ma féminité ne tiendrai pas sur (le bout de mes) pieds ?
    Pas tout à fait d’accord… Le petit vernis tout rouge peut aussi contraster avec un look garçon manqué (cette part de masculinité assumée) et rendre très sexy des petits doigts de pieds lovés de vieilles doc martens !

  13. L'autre Alice dit :

    alors je dis aussi qu’il faudrait pouvoir effacer son message ou le modifier, pour les fautes…
    « ne tiendrait », et il manque « dans de vieilles doc martens… AC, comment ont fait ?

  14. L'autre Alice dit :

    C’est énorme, je vais squatter tous les commentaires avec des fautes.

  15. Pas mal l’intervention d’un mâle qui se donne du mal pour qu’on ait l’air pas mal…
    Moi j’arbore mon vernis rouge femme fatale aux pieds depuis deux trois étés maintenant, j’en étais fière, je pensais que grâce à ce détail de (bon) goût j’avais accédé à une féminité un peu débridée, je pensais que ce maquillage des pieds me dispensait du coup de tout autre accessoire, que ça plaisait au mâle, l’émoustillait… Comme quoi, à vouloir chasser le naturel il revient au galop chez le macho! :)

  16. Et si le vrai truc attirant chez une femme, c’était le fait qu’elle alterne tout ça: un jour vernis rouge et talons vertigineux, le lendemain ongles naturels et Converse, sans qu’il soit question de faire partie d’un clan ou d’un autre ?

    La séduction n’est elle pas de se trouver là où l’autre ne s’y attend pas ?

    (et puis tout le monde le sait: « la dona è mobile »…)

  17. Coch' dit :

    Je vais faire court :
    Je suis également un mâle qui pense exactement LE CONTRAIRE de ce qu’expose EW.

    Sous couvert de non machisme il faudrait que les femmes ressemblent aux hommes ??

    C’est finalement aussi étroit comme point de vue qu’un propos machiste !

    Oui à l’égalité des sexes (je parle pas de longueur hein, je voudrait rien couper :P)
    Mais oui à la différence et oui à la féminité !!!

  18. Léna dit :

    Mon mec aime le vernis à ongles rouge sur mes pieds, et préfère mille fois les sous-vêtements « femme fatale » en dentelle aux culottes en coton petit-bateau. Ca tombe bien, moi aussi !
    …Maintenant, ça m’emmerderait qu’il mate le foot avec ses potes en picolant (l’alcool, c’est moi !…oui, même – surtout ? – les bières et les alcools forts ! ; enfin, je lui laisse le foot…), et qu’il passe son temps à se branler sur « des vidéos pas catholiques » sur internet… (Par contre, j’avoue être bien moins romantique que lui.)

  19. Shemo dit :

    It’s posts like this that make surfing so much plrsuaee

  20. jn-p.com dit :

    Great blog you have here.. It’s hard to find high quality
    writing like yours nowadays. I seriously appreciate people like you!
    Take care!!

    my blog; apartment near ucla homes for rent oelwein iowa (jn-p.com)

Vérifiez ce que d'autres disent à propos de cet article...

Trackbacks

  1. how to improve vision without glasses…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  2. woodworking plans for beginners…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  3. gratis casino utan insättning…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  4. More about the author…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  5. sourpusss.Blogspot.Co.nz…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  6. yoga forward bends…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  7. gratis free spins…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  8. blog.manmajhe.com…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…

  9. short term loans…

    Pamphlet anti-vernis : Caractérielles…



Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!