Sarah W.Papsun vous séduira-t-elle aussi…?

16 novembre 2009 par  
Classé dans Lifestyle, Musique, Sorties

swp2

Si comme moi vous êtes blasés et que vous avez l’impression d’écouter en permanence les mêmes choses (malgré les 1800 morceaux qui s’entassent dans votre bibliothèque Itunes), voilà un groupe qui va faire prendre l’air à vos tympans.

Pour résumer, je pourrais décrire Sarah W. Papsun ainsi : des petits gars qui n’en veulent (et ils ont raison), un instrumental bien punchy, des rythmes endiablés, un chanteur à la voix envoutante,  un jeu de scène et surtout une conception des concerts bien à eux.

Les influences sont multiples et se ressentent dans les morceaux de Sarah W. Papsun, mais le résultat n’est pas une pale copie de grands groupes de rock. Contrairement à de nombreux « jeunes » groupes l’inspiration est là. Soit on aime soit on déteste, mais une chose est sûre : on ne peut pas rester de marbre en écoutant leurs mélodies.
Loin de certains groupes composés de geeks boutonneux essayant de taquiner la guitare et le micro avec un résultat médiocre s’approchant plus du bruit que de ce que l’on peut appeler musique, Sarah W. Papsun vous attrape par les cheveux et vous plonge dans son univers. A coup sûr leur musique ne vous laissera pas indifférents.
L’originalité est au rendez-vous et bon sang ça fait du bien !

Pour ce qui est du groupe sur scène, là encore attention les yeux et les oreilles ! Pas de blablas, pas de flonflons, juste une énergie débordante qui se dégage et un plaisir qui vous envahit tout entier. En plus du fait que nos joyeux drilles portent la chemisette col boutonné mieux que personne, ils donnent l’impression d’être totalement possédés par leur musique. Out donc les « chanteurs piquets » et les mises en scène qui rendraient dépressifs un bataillon de clowns.

Pour Caractérielles et parce qu’il est beaucoup plus doué que moi pour parler de Sarah W. Papsun, Guillaume, le batteur du groupe, a accepté de répondre à quelques questions :

D’où vient le nom du groupe ?
– « Le nom de la fille qu’aucuns d’entre nous n’a jamais réussi à séduire. Face à tant de frustration, nous avons décidé de lui usurper son identité. »

Comment as-tu rencontré tes acolytes papsunniens ?
– « La première moitié se rencontre sur les bancs du collège, la seconde par hasard. Le hasard a bien fait les choses, le collège quant à lui nous fait découvrir les mathématiques… »

Comment qualifierais-tu votre musique ?
– « Nous sommes souvent qualifiés de « prog-pop », mais l’originalité du groupe réside plutôt dans l’équation structures brisées + jambes qui sautent = morceau unique alambiqué. »

Comment procédez-vous pour l’écriture et la composition de vos morceaux ?
– « Les parties s’écrivent au fur et à mesure des influences, guidé par nos envies du moment. Pas de technique particulière, juste le caprice de vouloir faire au mieux. »

A quelle échéance crois-tu que tu seras invité au 20h pour présenter un nouvel album ?
– « Jamais, le format album et mort, ne parlons pas des CD (c’est fait exprès cette blague?). « 

Avez-vous un rituel avant vos concerts ? (boire de la bière, raconter des conneries, aucun, choix vestimentaires…)
– « Boire de la bière, raconter des conneries, aucun, choix vestimentaires… »

D’où vous vient cette passion pour les chemisettes à carreaux ?
-« TopMan – 222 Oxford Street – London »

swp_flyTrois chansons qui tournent en boucle dans ton poste en ce moment ?
« Two Door Cinema Club – I Can Talk »
– « The XX – Crystalised »
– « Birdpen – Breaking Precedent »

Des concerts en perspectives ? (où tu te rendras en tant que spectateur)
– « Soma + Porcelain – 25 novembre @ Scène Bastille »
– « Mnemotechnic – 27 novembre @ L’International »
– « Battles –  8 décembre @ Elysée Montmartre »

Qu’y a-t-il  dans les tuyaux pour les prochaines semaines et mois à venir ?
– « Nous sommes en pleine préparation du prochain EP. Studio prévu début 2010… D’ici la, des concerts pour vous faire patienter. »

Pour les parisiens de souche et les personnes de passage dans notre belle capitale, sachez que le groupe se produira le 19 novembre prochain à La Maroquinerie. Un concert à ne pas rater donc.

En attendant de les voir en live, pour lire leur bio, écouter leurs morceaux, se rencarder sur les autres dates de concert et se familiariser avec l’univers du groupe : c’est par ici.

Si comme moi vous êtes blasés et que vous avez l’impression d’écouter en permanence les mêmes choses (malgré les 1800 morceaux qui s’entassent dans votre bibliothèque Itunes), voilà un groupe qui va faire prendre l’air à vos tympans.

Pour résumer, je pourrais décrire le groupe ainsi : des petits gars qui n’en veulent (et ils ont raison), un instrumental bien punchy, des rythmes endiablés, un chanteur à la voix envoutante,  un jeu de scène et surtout une conception des concerts bien à eux.

Les influences sont multiples et se ressentent dans les morceaux de Sarah W. Papsun, mais le résultat n’est pas une pale copie de grands groupes de rock. Contrairement à de nombreux « jeunes » groupes l’inspiration est là. Soit on aime soit on déteste, mais une chose est sûre : on ne peut pas rester de marbre en écoutant leurs mélodies.
Loin de certains groupes composés de geeks boutonneux essayant de taquiner la guitare et le micro avec un résultat médiocre s’approchant plus du bruit que de ce que l’on peut appeler musique, Sarah W Papsun vous attrape par les cheveux et vous plonge dans son univers. A coup sûr leur musique ne vous laissera pas indifférents.
L’originalité est au rendez-vous et bon sang ça fait du bien !

Pour ce qui est du groupe sur scène, là encore attention les yeux et les oreilles ! Pas de blablas, pas de flonflons, juste une énergie débordante qui se dégage et un plaisir qui vous envahit tout entier. En plus du fait que nos joyeux drilles portent la chemisette col boutonné mieux que personne, ils donnent l’impression d’être totalement possédés par leur musique. Out donc les « chanteurs piquets » et les mises en scène qui rendraient dépressifs un bataillon de clowns.

Pour Caractérielles et parce qu’il est beaucoup plus doué que moi pour parler de Sarah W. Papsun, Guillaume, le batteur du groupe, a accepté de répondre à quelques questions :

1.    D’où vient le nom du groupe ?
Le nom de la fille qu’aucuns d’entre nous n’a jamais réussi à séduire. Face à tant de frustration, nous avons décidé de lui usurper son identité.

2.    Comment as-tu rencontré tes acolytes papsunniens ? (Comment est né le groupe ?)
La première moitié se rencontre sur les bancs du collège, la seconde par hasard. Le hasard a bien fait les choses, le collège quant à lui nous fait découvrir les mathématiques…

3.    Comment qualifierais-tu votre musique ?
Nous sommes souvent qualifiés de « prog-pop », mais l’originalité du groupe réside plutôt dans l’équation structures brisées + jambes qui sautent = morceau unique alambiqué.

4.    Comment procédez-vous pour l’écriture et la composition de vos morceaux ?
Les parties s’écrivent au fur et à mesure des influences, guidé par nos envies du moment. Pas de technique particulière, juste le caprice de vouloir faire au mieux.

5.    A quelle échéance crois-tu que tu seras invité au 20h pour présenter un nouvel album ?
Jamais, le format album et mort, ne parlons pas des CD (c’est fait exprès cette blague?).

6.    Avez-vous un rituel avant vos concerts ? (boire de la bière, raconter des conneries, aucun, choix vestimentaires…)
Boire de la bière, raconter des conneries, aucun, choix vestimentaires…

7.    D’où vous vient cette passion pour les chemisettes à carreaux ?
TopMan – 222 Oxford Street – London

8.    3 chansons qui tournent en boucle dans ton poste en ce moment ?
Two Door Cinema Club – I Can Talk
The XX – Crystalised
Birdpen – Breaking Precedent

9.    Des concerts en perspectives ? (où tu te rendras en tant que spectateur)
Soma + Porcelain – 25 novembre @ Scène Bastille
Mnemotechnic – 27 novembre @ L’International
Battles –  8 décembre @ Elysée Montmartre

10.    Qu’y a-t-il  dans les tuyaux pour les prochaines semaines et mois à venir ? (pour toi et/ou pour le groupe)
Nous sommes en pleine préparation du prochain EP. Studio prévu début 2010… D’ici la, des concerts pour vous faire patienter.

Pour les parisiens de souche et les personnes de passage dans notre belle capitale, sachez que le groupe se produira le 19 novembre prochain à La Maroquinerie. Un concert à ne pas rater donc.
En attendant de les voir en live, pour lire leur bio, écouter leurs morceaux, se rencarder sur les autres dates de concert et se familiariser avec l’univers du groupe : c’est ici (lien vers myspace).

Sarah W. Papsun @ Maroquinerie 19 novembre from Guillaume de T on Vimeo.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

3 Réponses pour “Sarah W.Papsun vous séduira-t-elle aussi…?”
  1. Alice dit :

    Je valide les choix shopping du monsieur 😉 et je file écouter …

  2. Agathe dit :

    Si vous les avez ratés à la Maroquinerie (où ils ont été très bons parait-il), vous pourrez contempler leurs chemisettes à L’OPA Bastille vendredi 4 décembre à 20h30 (entrée libre)…
    Quoi de mieux pour terminer une semaine et attaquer le w-end?!?

  3. Emmanuel dit :

    J’aime bien l’instrumentation par contre il faut eviter de chanter dans un language que l’on ne maitrise pas.
    Etant anglophone je trouve l’accent anglais « des sarah papsun » vraiment repoussant.
    Please stop singing in english if your accent sucks.

Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!