Pourquoi Spotify remplace peu à peu mon iTunes

14 décembre 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

Spotify a récemment annoncé une mise à jour de sa plate-forme, avec les applis Spotify. Cela fait un peu plus d’une semaine que je profite de cette mise à jour en passant par une version bêta du logiciel (à télécharger ici). Cette version sera progressivement déployée pour tous les utilisateurs du service très rapidement, probablement d’ici la fin de la semaine.

Une fois que vous avez mis à jour le logiciel, vous découvrirez dans le menu de gauche une option « recherche d’applis » et vous pourrez ajouter les applis qui vous intéressent en cliquant simplement sur « add » (oui, je suis bilingue aussi).

Petit aperçu des applis qui vont me faire passer encore plus de temps sur mon MacBook chéri : 

LES APPLICATIONS « MEDIAS »

The Guardian, Rolling Stone et Pitchfork proposent tous les trois une sélection de chroniques indexées depuis leurs sites Internet respectifs ou des playlists thématiques concoctées par des chroniqueurs de renom. Pas mal donc, notamment pour le fait de retrouver ces chroniques et actualités de manière centralisée. Lecture de chroniques, écoute, partage, ajout de playlist permettent de se faire un bon avis de l’actu musicale du moment !

LASTFM : LA RECOMMANDATION PERSONNALISÉE

Etant fan de LastFM depuis longtemps, j’étais curieuse de savoir ce qu’allait m’apporter cette appli. Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’un service de recommandation musicale qui scrobble (en gros, qui garde une trace de ce que vous écoutez) pour vous suggérez de nouveaux titres / artistes suivant ce que vous écoutez. L’appli LastFM nous suggère donc des albums que nous aurions esquivé (type « vous avez écouté « Parklife » de Blur mais pas « Leisure »), des artistes susceptibles de nous plaire, un chart des titres les plus écoutés ces 3 derniers mois, les coups de cœur récents, bref, un champ des possibles à n’en plus finir pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Un must-have !

LES PRATIQUES

Fuse est assez intéressant dans le sens ou cette application propose des playlists thématiques selon l’actualité du moment : l’anniversaire de la mort de Lennon donne lieu à une sélection d’artistes influencé par le Beatle, tout comme le retour en studio d’Animal Collective.

Moodagent : vous sentez la mélancolie du dimanche soir que seul Belle & Sebastien peut exprimer ? Enervé quitte à faire hurler « antisocial » jusqu’à ce que vos enceintes explosent de colère ?Ou sensouuuuual attitude laissant Marvin Gaye prendre place sur les platines ? Histoire de ne pas avoir à choisir une nouvelle chanson toutes les trois minutes, Moodagent est fait pour vous. Créez des playlist selon votre humeur du moment, à partir de rien ou en rentrant le titre de votre choix.

Billboard est connu pour se tenir informé des top charts Outre Atlantique. Sympa pas mais pas l’idéal pour découvrir le dernier groupe shoegaze pop qui rendra les foules hystériques au Point Ephémere.

Songkick Concerts semble intéressante puisqu’elle permet de se créer un calendrier de concerts personnalisé en fonction des artistes présents dans notre bibliothèque musicale. Pas mal donc mais la bêta de l’application fait que je n’ai pas pu tester à fond les potentialités de celle-ci.

Ambiance Karaoké chinois dans le salon ou derrière votre ordi au bureau : gros coup de cœur pour TuneWiki qui va ambiancer vos soirées : terminées les chanson yaourt, l’hésitation sur le refrain après deux ou trois mojitos. Une fois que vous lancez un titre dans Spotify, il suffit de cliquer sur « TuneWiki » pour voir apparaître les paroles. Plus qu’à les entonner, et en rythme s’il vous plait !

Je terminerais ce tour du propriétaire par une très belle découverte : We Are Hunted. Il s’agit à l’origine d’un site qui propose un classement en fonction de ce qui se dit des artistes et de leur musique en ligne. Ils prennent en compte les blogs, les réseaux sociaux et les forums pour classer les 99 titres les plus populaires du moment. 4 types de classements : « Emerging Chart », vraiment très pertinent pour découvrir les dernières pépites indé, « Mainstream Chart » (surtout pour les amateurs de Rihanna ou de Cathy Guett-happen), « Genre Chart », avec une liste somme toute restreinte de thématiques musicales et enfin « Instant Playlist » dans laquelle il suffit de taper l’artiste de son choix ou de cliquer sur les recommandations préétablies pour laisser aller la musique.

La navigation au sein des artistes et l’importance donnée aux pochettes n’enlèvent rien au plaisir de l’écoute.

Avez-vous essayé la mise à jour de Spotify ? Quelle est votre application préférée ? De mon côté, j’attends avec impatience l’intégration de l’application MagicRPM 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’obsession du week-end : les lip smackers qui pétillent

12 décembre 2011 par  
Classé dans A la Une, Beauté, Découvertes, Soins

Il y a quelques jours, alors que ma curiosité en matière d’innovation beauty-esque m’attirait vers les étals du Beauty Monop’ à quelques pas de chez moi, j’approchais, hésitante, près des caisses. Hésitante oui, car je connais mes faiblesses. Je sais ô combien dangereuses sont ces caisses du Beauty Monop’. Oui, je veux bien parler de celles qui proposent toutes les dernières innos directly imported from zi iouèsse, celles dont toute la presse féminine nous parlera quelques mois plus tard.

Cette fois-ci, cela n’a pas manqué. Juste à coté des gouttes bleues Inoxa (dont il faudra que je vous parle plus tard), mon regard se porte vers un présentoir rempli de sticks pour les lèvres aux couleurs rappelant nos boissons préférées : Rouge Coca (100% sucre, le meilleur), vert Sprite et orange Fanta. A 3,90 € le lipstick, ni une ni deux, voici le modèle Coca ajouté à mes autres achats.

Pendant une semaine, je deviens complètement accro à son odeur, prétexte à tout va des lèvres déshydratées afin de me relipsticker toutes les 5 minutes, et vais même jusqu’à (discrètement ?) renifler mon stick au bureau, planquée derrière mon PC. Bref, je suis addict. Je n’avais pas connu ça au moins depuis mes 13 ans et les mythiques gloss Debby à billes (P. et M, si vous lisez ce texte, je m’excuse publiquement de vous avoir infligé ces odeurs girly-esques à souhait).

Un petit passage en règle le week-end dernier, et alors que cette fois-ci, je m’étais préparée à ne pas faillir face aux caisses, le TGV m’attendent de rail ferme, je découvre qu’un adorable coffret en métal, en forme de canette de Coca Cola, renferme 6 Lip Smackers aux gouts variés : Coca classique, Coca Vanille, Sprite, Fanta Orange, Fanta Fraise et Fanta Ananas. Le tout à un prix défiant toute concurrence (13 € le coffret // 3,90 pour un lip smacker à l’unité). Vous me connaissez, je me devais de rendre hommage à une marque aussi mythique que la firme d’Atlanta. Au diable la fierté, à moi le coffret !

Les parfums des baumes respectent très fidèlement l’odeur des boissons et leur texture hydrate bien. Le seul bémol que j’émets est que l’odeur a tendance à être assez volatile, ce qui implique de devoir redonner un coup de lipstick assez régulièrement. Mais … ce n’est pas forcément pour nous déplaire.

Mes recherches m’ont appris que des variétés M&M’s, Dr Pepper ou encore Skittles étaient disponibles, on espère qu’il sera bientôt possible de se les procurer de notre côté de l’Atlantique !

http://www.coke.lipsmacker.com/

http://www.lipsmacker.com/index.php

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pozio Petit Pois, créations pour enfants, mon coup de coeur !

4 décembre 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Shopping

discount medication estrace menopause in usa at minnesota – what estrace is used for estrace get best price generic estrace no prescriptions needed cod

Quand j’ai su que j’allais avoir une petite fille je me suis ruée sur les sites de déco pour enfants pour préparer sa chambre … et tout le reste.

Je ne voulais pas une chambre bonbonnière, je voulais une déco originale, pas de rose, pas d’Hello Kitty, pas de princesse. Autant dire que je demandais l’impossible : boutiques, boutiques en ligne, dur dur de trouver mon bonheur !
Si pour les vêtements les filles sont plus gâtées, j’ai eu plus de mal à trouver des objets déco, du linge de lit élégant et pas fifille.

A la naissance de ma petite fille j’ai reçu beaucoup de cadeaux, et parmi eux un colis venant de Pozio Petit Pois, l’occasion donc de découvrir cette marque et d’en tomber folle amoureuse !

Pozio Petit Pois c’est une marque dédiée aux enfants et à leurs mamans :  « Ludiques et colorées, les créations et mascottes POZIO sont hautes en couleurs et motifs. Elles conjuguent fantaisie et bonne humeur au quotidien. »

where to buy levitra cheap | buy generic levitra and other generic drugs online. order online at usa pharmacy! cheap dapoxetine uk . top offering, buy dapoxetine tablets.

Stéphanie Hayart, la créatrice -architecte d’intérieure de formation puis designer produit- a lancé Pozio Petit Pois après la naissance de sa fille : elle lui avait fabriqué un trousseau, des doudous, couvertures, hochets, et devant l’enthousiasme autour d’elle et ses premières commandes, elle s’est lancée et a ouvert sa boutique

Pozio Petit pois par florianinnocente

La boutique Pozio Petit Pois est à Lyon, ce qui me rend folle de jalousie envers les lyonnaises !

buy cheap fluoxetine without a perscription. fluoxetine purchase fluoxetine without prescription to ship overnight fluoxetine deliver to uk fed ex overnight.

Quand je vois les photos de la boutique je me vois déjà faire un carnage, c’est bien simple, tout me plait : l’univers coloré, les objets originaux, uniques, tout en étant très pratiques, comme le Koasac, un sac qui se fixe – comme un koala- sur les poussettes cannes :

Je ne sors plus la poussette sans la couverture, mi- polaire mi- coton et j’ai déjà été arrêtée dans la rue par une jeune maman qui voulait savoir d’où elle venait !

 

Il ne me reste plus qu’à aller à Lyon avec une valise vide, et en attendant je vais faire mes petites emplettes de Noël en ligne !

Le site : http://www.pozio.fr/

Le blog : http://www.pozio.fr/bloginfos/page17.html

Coordonnées de la boutique : 26 Rue du chariot d’or – Angle rue Dumont d’Urville 69004 Lyon Tél : 09 53 35 43 46

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Shopping list pour les jeunes parents

1 décembre 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

J’ai eu la chance pendant ma grossesse d’avoir autour de moi des jeunes mamans de bons conseils qui m’ont aidé à compléter ma liste de courses pour la naissance et les premières semaines de ma petite fille.

Des trucs et astuces qui simplifient la vie et qui évitent de tomber dans le piège du « Je veux le meilleur pour mon bébé, quel que soit le prix ».
Du coup je me dis que ça pourrait intéresser certain(e)s d’entre vous, voici donc quelques bon plans / THE truc à acheter …

–       Sauvel Natal

Leparadis des bébés, l’enfer des parents … C’est un magasin (en fait 2, un dans le XVème un autre à la Plaine St Denis)  de puériculture, ou plutôt un « discounteur en articles pour enfants » comme ils disent. On y trouve tout : poussettes, lits, parcs, biberons, vêtements, BabyCook, baignoires … et surtout, à prix plus que réduits.
Quand on a du choisir le carrosse de notre petite fille on est allé dans différents magasins et on s’est fait de belles frayeurs : la poussette à 800 Euros, certes topissime mais tellement hors budget ! On s’est dit que la Streety, de Bébé Confort était la poussette idéale vu notre situation (en ville, pas de voiture, petit appartement et pas de possibilité de laisser la poussette en dehors de chez nous).

800 Euros donc, mais malins comme nous sommes on a attendu les soldes et on est allé chez Sauvel Natal où on a pu l’avoir à 400 Euros (avec nacelle, cosy, hamac, sac à langer – une affaire Maryse !).

L’avantage de Sauvel Natal : on peut commander le produit plusieurs mois avant, payer un acompte (on avait versé 50Euros) et récupérer les produits quand bon nous semble (on l’a commandé en juin et nous l’avons récupéré mi-septembre), ça nous a évité de voir trainer la poussette chez nous pendant des mois.

Il y a toutes les marques et les équipes sont de bons conseils (si vous y allez pour une poussette je vous conseille de vous adresser au beau garçon qui est toujours en chemise-cravate au magasin du XVème… )

Un conseil, évitez d’y aller le samedi, c’est la jungle !

http://www.sauvel.com/

–       La poubelle à couches

Alors ça, c’est LE truc que je ne regrette pas d’avoir acheté, et son inventeur mérite vraiment un prix !

Le principe est simple : vous mettez la couche sale dans la poubelle, refermez le couvercle histoire de la pousser au fond du sac, tournez un coup de manivelle et la couche sale se retrouve enfermée dans un petit sachet, comme une saucisse, ne laissant passer aucune odeur. Parce qu’avoir un bébé ne veut pas forcément dire avoir un appart qui sent la couche sale et avec mon odorat de chien il était impératif de trouver une solution !

J’ai acheté la mienne chez Sauvel-Natal mais on la trouve aussi facilement en ligne. Il faut acheter des recharges spécifiques, c’est un petit budget mais je trouve vraiment que ça vaut le coup …

–       Le liniment oléo-calcaire

J’avais connu le liniment au tout début de ma grossesse, en lisant un article d’Annouchka  et je l’avais noté dans un coin de ma tête. Un produit naturel (huile d’olive, eau de chaux) pour nettoyer les fesses des bébés tout en protégeant des agressions, les fameuses fesses rouges des bébés …

Bon à savoir c’est un produit parfait pour calmer les coups de soleil et les brulures : il enlève le feu et permet de régénérer la peau. Pour moi le constat a été très clair : à l’hôpital on nous a appris à nettoyer notre bébé avec des cotons imbibés d’eau, résultat en 3 jours ma fille avait les fesses très rouges, et une fois chez nous on est passé au liniment, on l’utilise à chaque fois depuis 3 semaines et pas de fesses rouges à déclarer.

Le gros avantage de ce produit, son prix, moins de 5 Euros le flacon de 500ml en pharmacie. Alors certes ça ne sent pas la fleur d’oranger ou la violette mais  pour rien au monde je ne voudrais changer !

amoxicillin generic – amoxil online generic name for amoxil uk; no prescription amoxicillin – amoxicillin without prescription buy amoxil online canada; amoxil

generic prozac costco price uk how much does prozac cost in new zealand percent fluoride swapping from mirtazapine to fluoxetine prozac 3 months 10 mg

–       order fluoxetine online by fedex. fluoxetine overnight fed ex no prescription . fluoxetine without prescription cheap fluoxetine  Le Mémomilk

Je n’allaite pas, et à l’hôpital on me demandait de noter les doses prises par ma fille pour chaque biberon avec les heures, histoire de vérifier si elle prenait assez et si ça correspondait bien à sa prise de poids. Une fois chez nous on a utilisé le Mémomilk, un petit carnet bien fait permettant en 3 coups de crayons de noter les doses prises et d’avoir un petit suivi.

this day buy estrace online uk been a long time coming. the higher rates of aging and health disparities among lesbian, 915), they have only about half as 

Et ça s’est révélé très pratique surtout quand on se partage la « corvée » biberon, ce petit carnet ça nous permet de savoir vers quelle heure sera le prochain biberon, parce que ça n’est pas simple d’avoir la notion du temps quand un bébé inverse la nuit et le jour et qu’on a l’impression d’être complétement largué !

Mon Mémomilk vient, une fois encore de chez Sauvel Natal mais on peut le trouver en ligne pour moins de 8Euros.

–       Le doseur de lait en poudre

Une petite boite Philips Avent en plastique avec 3 compartiments dans lesquels on met les doses de lait pour les biberons. Tout bête mais diablement pratique pour ne pas se trimballer la grande boite de lait quand on part en vadrouille ou pour le ravitaillement en pleine nuit.

Je charge les 3 compartiments le soir en allant me coucher, avec 3 biberons d’eau et comme ça pas besoin de me lever quand la petite crie famine, et puis ça évite les dosages hasardeux quand il faut être rapide et efficace à 4h du mat’ …
Il existe d’autres systèmes pour les doses de lait, comme chez Beaba par exemple, mais je les trouve moins pratique et beaucoup plus encombrant (et pourtant Beaba fait des trucs très pratique généralement, mais là, non !) …

On trouve la boite Philips Avent en pharmacies aux alentours de 7-8 Euros.

–       L’arbre égoutte biberons

Il faut s’y faire, avoir un bébé ça veut dire voir arriver dans son appartement tout un tas d’objets plus ou moins jolis et plus ou moins encombrants…

Alors quand il a fallu que je choisisse un égoutte biberons j’ai pris le plus joli à mes yeux, celui de Béaba. Quitte à partager ma cuisine avec lui pendant quelques mois /années autant prendre un bel égoutte bibz !

J’utilise les biberons Doddies, qui se démontent en 6 pièces pour chaque lavage, ça en fait des petits bouts de plastique à sécher, avec cet arbre il y a différentes branches, donc pas de problème pour faire sécher plusieurs biberons en même temps et avec les différentes tailles de branches (petites pour les tétines, grandes pour le « corps » du biberon) chaque pièce trouve sa place.

L’arbre existe en différentes couleurs … Et là encore, c’est chez Sauvel-Natal que j’ai trouvé le mien …

Voilà pour mes petits conseils shopping, rien de révolutionnaire mais tous ces produits m’ont été conseillés par des jeunes mamans et je les trouve vraiment très utiles et pratiques, c’était donc à mon tour de les conseiller, et si des jeunes mamans passent par là et ont elles aussi des produits à conseiller, surtout, allez y !

Rendez-vous sur Hellocoton !