Escapade en baie de Somme, jour 2 !

18 novembre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

Suite et fin de notre escapade en Baie de Somme le temps d’un week-end. On commence la journée avec un solide petit-déjeuner au Vélocipède, le restaurant de notre chambre d’hôtes. Tout les plats font la part belle aux produits de saison et locaux, et il est impossible de ne pas se laisser tenter par les gros gâteaux maison présentés sous cloche comme dans les coffee-shops : fondant au chocolat, brownie aux noix de pécan ou chocolat blanc – framboises, cheesecake au spéculoos, madeleines au Nutella, la journée commence bien !

Nous partons ensuite au Centre Equestre du parc du Marquenterre pour assister à un célèbre événement local, la Transhenson. La Henson est une race de chevaux locale, issue du croisement entre des races Françaises et Fjord (ce qui leur permet de résister aux conditions climatiques locales, nous sommes dans le Nord de la France, ne l’oublions pas !). La Transhenson est une transhumance qui a lieu chaque automne, où les chevaux retrouvent leurs quartiers d’hiver à l’issue d’une grande balade en Baie de Somme, qui réunit plus de 250 cavaliers, un superbe spectacle. Juchées sur un attelage, nous suivons donc les chevaux dans leur transhumance le long de la plage. Entre l’excitation des chevaux, l’effervescence des cavaliers et les encouragements des spectateurs, l’expérience vaut vraiment le coup !

C’est déjà l’heure de rentrer sur Amiens, où nous avons tout de même le temps de goûter au fameux Welsch et à la traditionnelle ficelle picarde au restaurant le 7ème Art, un restaurant au style contemporain à quelques pas de la gare d’Amiens.

Amis de la bouffe « foodporn » option terroir, vous ne serez pas déçus : Le Welsch est un plat – d’origine galloise comme son nom l’indique – préparé à base de cheddar fondu ou de chester cheese, servi sur une tranche de pain grillé mariné dans la bière brune, avec une tranche de jambon et un œuf au plat délicatement posé par-dessus, le tout gratiné quelques minutes au four et servi avec des frites (ou une salade verte, histoire de …). La ficelle picarde nous a un peu rappelé notre bien-aimée galette bretonne au blé noir : il s’agit d’une crêpe au jambon et aux champignons, généreusement garnie de crème et d’échalotes.

Retour sur Paris en à peine 1h30 de train, c’est le moment de faire le point entre 2 siestes : nous sommes formelles, la Baie de Somme est vraiment une très chouette destination pour s’évader de la ville le temps d’un week-end (et même sur une journée). Entre les paysages, les délicieuses spécialités et l’accueil des habitants, vous ne serez pas déçus, foi de Caractérielles !

Encore un grand merci à Caroline et à Rémy de nous avoir accompagnées durant ces 2 jours et de nous avoir fait découvrir leur très belle région !

Nos adresses :

Le Vélocipède – 1 rue du puits salé, 80230 St-Valery-sur-Somme

L’Espace Equestre Henson-Marquenterre – 25 bis chemin des Garennes, 80120 Saint-Quentin-en-Tourmont

Restaurant le 7ème Art – 7 boulevard de Belfort, 80 000 Amiens

http://www.picardietourisme.com/

La page Facebook Esprit de Picardie, pour retrouver plein de bons plans et d’idées de sorties dans la région.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Escapade en Baie de Somme, Jour 1 !

12 novembre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Sorties

Suite à l’invitation de Caro, du Centre Régional du Tourisme de Picardie, nous sommes parties à l’assaut de la baie de Somme le temps d’un week-end. Pour cette escapade, nous vous proposons un article écrit à 4 mains puisque nous avons accueilli Aurélie, une fidèle lectrice du blog !

RDV pris un samedi matin à 8h gare du Nord. Ca pique un peu, mais beaucoup de choses sont au programme de notre journée.

1er arrêt de notre périple : Amiens. Après une balade dans cette jolie ville médiévale, célèbre notamment pour son immense cathédrale (la plus grande de France,  presque 2 fois plus grande que Notre Dame de Paris !), nous avons gouté l’une des spécialités locales, le macaron. Celui-ci n’a presque rien à voir avec le célèbre Ladurée parisien mais il n’en est pas moins excellent : à base de pâte d’amandes, de miel et de compote de pommes, il est certes un peu plus consistant mais c’est un régal tout de même.

Nous filons ensuite à une petite demie heure d’Amiens, au Crotoy, l’une des stations balnéaires qui étend sa jetée le long de la baie, face à sa concurrente St Valery sur Somme.  On le sait peu, mais la baie est un lieu de villégiature très prisé des people (Jules Verne y a écrit « 20 000 lieues sous les mers », et Coco Chanel y avait une maison).

Petit arrêt moules frites au Bistrot de la Baie, un restaurant spécialisé dans la cuisine traditionnelle de la Baie de Somme, pour prendre des forces avant de braver les éléments déchainés, et c’est peu de le dire ! Salicornes, coques, moules de bouchot, agneau des prés salés, nous continuons notre découverte gustative des plaisirs de la côté picarde ! Après le déjeuner, nous faisons une petite ballade digestive au très joli phare du Hourdel, sur la pointe de Cayeux-sur-mer, moment que nous aurions pu baptiser « Le vent se lève » tant la force du vent était impressionnante, une vraie épreuve de force de se déplacer !

Puis, c’est parti pour près de 3h30 de balade dans le sable ! Avec un style impeccable (bottes, ciré et capuches, nous sommes prêtes à tout), nous découvrons donc la baie et sa faune et flore si typiques (« mais qu’est-ce qu’une mye ? » « à quoi servent les salicornes ? ») Et pourtant, on est bretonnes hein, la mer ça nous connaît, notre guide Jonathan nous a appris plein de choses en cette après-midi, ambiance classe de mer ! Nous admirons la mer à perte de vue, quelle différence avec les côtes morbihannaises escarpées auxquelles nous sommes habituées ! Par chance, la lumière est avec nous, ce qui nous vaut de magnifiques points de vue sur l’horizon. Notre seul regret est peut-être de ne pas avoir vu de phoques, pourtant nombreux dans la région !

 

Après la ballade, nous nous baladons au Crotoy et savourons un bon chocolat chaud qui nous fait le plus grand bien et filons vers Saint Valéry sur Somme, en face du Crotoy, de l’autre côté de la Baie.

C’est le moment de découvrir notre magnifique chambre d’hôtes : La Femme d’à côté. Une maison de caractère au style flamand, en plein cœur de la vieille ville. Et ce n’est pas pour rien que cette maison d’hôtes porte le titre d’un film de François Truffaut : en tant que passionnée de cinéma, la directrice a aménagé cet espace avec beaucoup de gout, et ponctué la décoration de très belles références aux grandes actrices. De quoi se prendre pour une star de cinéma, même en rentrant de 3 heures de ballade en ciré et bottes Aigle 😉

 

Caroline et Rémy, nos sympathiques accompagnateurs, nous emmènent ensuite dîner dans un restaurant gastronomique de spécialités locales à Favières, à La Clé des Champs, une ancienne ferme picarde reconvertie pour proposer une cuisine « entre terre et mer ».  Tous attablés à quelques pas d’une grande cheminée au style picard, nous dégustons entre autres : des coquilles saint Jacques à la cardamome et son émulsion au safran, de l’agneau des prés salés, et une tarte au chocolat, un régal !

Après cette journée bien remplie, on s’endort (en à peu-près 3 secondes et demie) la tête remplie de très belles images …

RDV très vite pour la suite de nos aventures picardes !

NOS ADRESSES 

Douceurs et gourmandises – rue Henri IV, 80000 Amiens

Le Bistrot de la baie – 2, Rue du Puits Salé, 80230 Saint Valery Sur Somme

La clé des champs – 13, place Caudron 80120 Favieres

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nouvelle Collection Bouchara

11 novembre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

Certains d’entre le savent peut-être déjà mais j’ai emménagé dans un nouveau chez-moi fin juillet. Passé ce que j’appelle le « gros œuvre » des premières semaines (l’achat d’un nouveau canapé, d’un lave-vaisselle, la pose d’étagères, etc. …), je prends maintenant mon temps pour fignoler : je passe des heures sur Internet sur les boutiques déco, je fais des plans, je parcours le BHV, les Bouchara, les Galeries Lafayette Maison and co à la recherche du petit détail déco qui fera la différence.

La dernière présentation de la collection Automne Hiver 2012 de Bouchara tombait donc à pic puisque j’ai repéré pléthore d’accessoires, de beaux coussins « doudou » parfait pour l’hiver qui arrive, de très belles parures de lits ou encore de rideaux, que je recherche depuis maintenant plus de 4 mois !

Voici en images une petite sélection d’accessoires que je verrais bien dans mon nouveau « home sweet home » :

La référence « Mademoiselle »

La housse de couette « Comptine », soooo british

Les rideaux en voilage « prêt à poser » (= sans prise de tête ni noms d’oiseaux)

Les coussins showbiz, ornés de sequins

Le site internet Bouchara

Rendez-vous sur Hellocoton !

Programme Jeune Maman en beauté Inneov

5 novembre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

9 mois pour faire, 9 mois pour défaire …
Cette expression me paraissait bien obscure, avant !
9 mois pour faire, d’accord, mais pour défaire, à part devoir perdre du poids, gérer la fatigue et se remuscler, je ne comprenais pas vraiment.
Et évidemment, une fois la naissance passée, j’ai vite été rattrapée et j’ai alors pris conscience de l’ampleur des dégâts !
Epuisée, vidée, et prise dans un cercle infernal fatigue-pas le temps de faire des courses et de faire la cuisine, donc alimentation déséquilibrée (couplée à – je l’avoue – 9 mois de fromage-charcuterie à rattraper !-), beaucoup moins de temps pour prendre soin de moi et des hormones sur les rails du Grand-Huit : le bilan était assez catastrophique au niveau de la forme, jouant évidemment sur le moral.

Certaines accouchent et affichent une silhouette parfaite quelques semaines après leur accouchement, sont rayonnantes malgré la fatigue et semblent tout savoir gérer d’une main de maître, ça n’est pas mon cas et j’ai vite compris que c’était un travail sur le moyen et long terme qui m’attendait.
N’ayant pas eu de congé maternité je suis tombée dans un cercle vicieux qui m’a mis à rude épreuve et j’ai bien compris qu’il fallait que j’envisage une « remise en forme » sur le moyen et long terme et que maintenant, à 30 ans, une grossesse passant par là,  un bébé à gérer, ça n’est plus aussi simple qu’avant.

Je découvre que le poids ne fait pas tout par exemple : avant je voulais perdre des kilos, maintenant, je vois que derrière les kilos se cache la fermeté,  la tonicité
Autant dire que quand Inneov m’a parlé d’un programme dédié aux jeunes mamans avec, au programme, des compléments alimentaires pour les cheveux et pour la forme,  j’ai été TRES intéressée, et j’ai placé la barre haute !

Au programme de cette cure Jeune Maman, un concentré nutritionnel drainant-tonifiant (ouste les vilaines jambes) ainsi qu’un concentré Masse Capillaire (le retour de cheveux de princesse) …
C’est bien ça, on connaît les problèmes des jeunes mamans chez Inneov !

Une preuve de plus qu’Inneov connaît bien les jeunes mamans ?
Cette cure s’accompagne d’un suivi par un coach : tout au long de la cure je peux appeler mon coach pour lui faire part de mes questions et lui m’appelle aussi à intervalles régulières (au début de la cure, à J+1 mois …).
Drôlement pratique quand on a tendance à baisser les bras ou à se laisser emporter par le quotidien.

purchase valtrex canada *** buy valtrex from canada *** buy valtrex in hong nov 29, 2014 – where can i buy prednisone for dogs you can order prednisone at trusted online pharmacy! starting at buy prednisone online canada .

En parlant du coach, j’ai eu un 1er rdv super avec une coach très pro, très disponible et surtout, qui sait mettre à l’aise.
Pas de culpabilisation, pas de placement de produit, on était vraiment là pour parler forme et santé et ça, c’est vraiment appréciable.

J’ai commencé à ressentir les bienfaits de cette cure très vite, notamment une sensation de jambes plus légères et j’ai aussi remarqué qu’il y avait moins de cheveux sur ma brosse ou au fond de ma baignoire …

Cela correspond bien à mes attentes : pas d’effet baguette magique … qui retombe comme un soufflé.
Là je sens que ça se fait petit à petit et que ça n’est pas une méthode agressive.
Après une grossesse et une nouvelle vie à adopter, je cherche à retrouver un certain apaisement, pas de nouveau chamboulement, juste un coup de pouce qui va me rebooster et ça, ça me faitvraiment du bien au corps … et au moral !
where to buy prozac online womans health, generic for estrace cream 01 , buy generic estrace cream – florette.se. uk – buy from safest pharmacy on the web. fast and efficient treatment for less money. best quality generic medications to make your
Je suis Ambassadrice du Programme Jeune Maman en beauté Inneov, partenariat sponsorisé. 

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !