J’ai testé pour vous … la croisière voile en Croatie !

22 septembre 2013 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Voyages

L’été paraît déjà loin et le fait de parler de ce qu’il s’est passé au mois d’aout paraît un peu passé mais j’avais envie de raconter un bout de cette expérience (et je suis contre la dictature du #old !). Cet été, j’ai choisi de passer une semaine en Croatie, à bord d’un bateau. Ca faisait longtemps que j’en avais envie, dans mon entourage personne n’était trop tenté donc j’ai décidé de réserver une semaine avec l’UCPA en Croatie, au large des côtes Dalmates. Au programme, une semaine de navigation entre Zadar et Split, l’archipel des Kornati, les chutes d’eau de Krka (oui, les mots sont imprononçables en croate) à Sibenik, les petits ports, Skradin et plein de petites îles qui composent cette partie de la cote croate.

Une semaine de rêve donc, les photos plus bas vous donneront une petite idée des paysages que l’on peut y voir.

Mais attention, qui dit croisière ne dit pas « bronzette toute la journée sur le pont » ! Pendant cette semaine, l’équipage établit le parcours chaque matin, s’organise pour la vie à bord (les courses, les repas, la vaisselle …), participe à la manœuvre du bateau. Nous étions 2 bateaux de 6 personnes, plus un chef de bord par bateau. En arrivant au port de Zadar, les groupes se sont formés en fonction des différents niveaux et des personnes venus en groupe. Pour ma part, je faisais partie d’un équipage avec 2 personnes qui n’avaient jamais ou très peu navigué, et 3 personnes au contraire voileux à fond, faisant beaucoup de régates, ce qui était parfait pour bien apprendre.

De mon côté, j’ai quelques petites bases en navigation, mon père faisant beaucoup de bateau, je suis passée par quelques stages de voile étant plus jeune, plus quelques croisières en famille, notamment dans le Morbihan (ahhh le golfe et la côte quiberonnaise …) où j’ai pu apprendre les rudiments de la voile. Mais la période la plus longue que j’ai passé à bord d’un bateau doit être 3-4 jours, rien à voir avec cette semaine passée à bord de « Marusa », notre Bavaria 36 !

Voilà donc un petit aperçu non exhaustif de ce que à quoi vous pouvez vous attendre si l’aventure vous tente ! Et moi je vous dis, allez-y, car quand même, se réveiller le matin (même à 7h) face à la mer, ça reste inoubliable …

– Les horaires d’abord, comme on vient d’en parler : les journées à bord étaient relativement régulières, en fonction du programme de navigation et de la météo bien sûr. Réveil assez matinal, petit dej dehors (avec les guêpes), puis en moyenne 6h à 8h de navigation par jour avec le déjeuner au milieu. Hors de question de louper le sacro-saint apéro et comme dit le célèbre proverbe : « par petit air, apéro en mer ». Ca tombe plutôt bien ! Le soir, l’équipage se retrouve pour le diner et prolonge aussi l’apéro. Je ne suis pas du tout matinale en temps normal mais le fait d’être tout le temps dehors, de sentir l’air marin, de bouger tout le temps fait que je ne suis pas rentrée de la croisière fatiguée même si je ne me suis pas levée une seule fois après 8h30 pendant la semaine.

– La gestion des courses : en arrivant au port de Zadar, la première tâche que nous avons eu à faire était les courses pour la semaine. Pour ça, pas question de partir à l’arrache et de prendre tout ce qui nous passe par la tête. L’équipage remplit d’abord la caisse de bord (une sorte de caisse commune qui permet de payer tous les frais communs comme les cours, les entrées au port, les frais de mouillage, le gasoil du bateau …) et établit des menus pour la semaine, en essayant de réserver tous les produits les plus frais pour le début du séjour. Il faut aussi penser au fait que l’on peut parfois manger (surtout le midi) en navigation et donc ne pas prévoir des choses trop compliquées à préparer. Je vous rassure, nous étions un équipage de fins gourmets et nous avons tout de même concocté – en navigation s’il vos plait – un gratin de macaronis, un wok de poulet, des croques monsieur ou un moelleux au chocolat !

– Une gestion des tâches bien répartie : que ce soit pour la gestion de la vie à bord du bateau ou pour les manœuvres, tout le monde passe par tout ! Pendant la semaine, nous avons appris plein de choses sur la navigation et tout le monde est passé à la barre,  au bordage des voiles, à l’apprentissage des noeux, au calcul du parcours chaque matin, de quoi avoir de bonnes bases pour repartir sur un voilier tel un fier moussaillon !

– Assumer le mode no make-up / bad hair day pendant une semaine : pas toujours évident à gérer, surtout avec des personnes qu’on n’a jamais vu avant. Pour le coup, je suis vraiment du genre fi-fille, je déteste devoir sortir de chez moi non maquillée et oublier mon sèche-cheveux en week-end est une vraie plaie. Sauf que là, au final, l’air marin joue le rôle d’un blush naturel, et que le fait de zapper l’étape quotidienne du sèche-cheveux pendant une semaine fait plutôt du bien à la crinière.

– Coté toilette, on revoit un peu ses basiques « une douche par jour », ou du moins « une douche à l’eau douce » (essayez de le dire très vite plusieurs fois, vous rigolerez moins). Pour assurer une bonne gestion de l’eau douce à bord, hors de question que tout l’équipage se douche dans le petit espace sanitaire avec WC et lavabo sinon la réserve serait épuisée en une seule fois. Du coup, pour se doucher, 2 options :

==> la toilette au savon de mer (un savon spécial qui mousse au contact de l’eau de mer et qui enlève les traces de sel) avec la douchette à l’arrière du bateau,

==> ou les douches dans les ports de plaisance : certains ports proposent le « grand luxe » avec des sanitaires super bien équipés avec eau chaude, une vingtaine de douches et des WC, d’autres proposent un confort plus spartiate mais au mois d’aout, on supporte mieux l’eau froide !

– L’art du rangement ! Notre voilier était équipé à l’intérieur d’une cabine double à l’avant, de 2 cabines doubles à l’arrière et d’un « carré » (l’espace de vie principal, avec la cuisine et une table pour étudier le parcours). Pour vous donner une idée, la cabine que j’occupais mesurait environ 2 m de long sur 1,5m de large (avec une forme « sarcophage » puisqu’elle était située à l’avant du voilier), autant vous dire qu’il n’est pas question de laisser trainer sa serviette, ses magazines ou ses crèmes solaires partout ! L’avantage, c’est que son apparte de 30m2 donne l’impression d’être dans un vrai palace au retour :)

– La sévère impression de tanguer dès le retour à terre ! Pendant le séjour, nous avons reparti les nuits à moitié dans des mouillages (le voilier est amarré à son ancre en mer, le long des côtes, dans un endroit abrité du vent et des vagues), l’autre moitié dans des ports où nous avions la possibilité d’aller nous balader sur le port. Et à chaque fois que nous étions debout plus de 5 minutes (et pendant quelques jours après être rentré en France), nous étions nombreux à avoir le « mal de terre » et à avoir l’impression d’être toujours sur le bateau et de sentir le roulis des vagues.

Voilà une partie des choses qui m’ont le plus marquées côté « vie quotidienne » à bord du voilier. L’expérience est magique mais je dirais qu’ile ne faut pas avoir peur de faire quelques petites concessions et mettre de côté ses petites habitudes ! Le seul petit bémol que je donnerai à ce type de séjour est l’impression de ne pas mieux connaître l’identité d’un pays : quand on passe tout son temps sur un bateau, on mange très peu local, on n’entend presque pas parler croate, on a du mal à se représenter le type des habitants, l’architecture des villes … mais c’est une très bonne occasion pour y retourner !

Je vous laisse avec quelques photos qui vous donneront une petite idée de notre séjour !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

9 Réponses pour “J’ai testé pour vous … la croisière voile en Croatie !”
  1. Dallinia dit :

    J’ai toujours rêvé de faire une croisière, mais j’avoue que j’ai un peu peur du mal de mer. En tout cas, les photos sont superbes et donnent envie de découvrir la Croatie.

  2. La perchée dit :

    AAAAAH MON DIEU JE VEUX MOURIR

    Les croisières c’est toute mon enfance, on en faisait tous les ans en famille sur les côtes Bretonnes (le golfe du Morbihan à gogo comme toi, les îles anglo-normandes, tout ça) et la face Atlantique, on a fait la Corse aussi, et après je suis partie plusieurs fois en croisière avec des amis (louer un bateau entre potes revient au même prix voir moins cher que de louer une maison, sachez-le) (mais il faut savoir naviguer :) )

    L’avantage d’être en famille ou entre amis c’est que tu peux décider de rester 2 jours dans un port ou un crique pour en profiter pour explorer la région.

    Les croisières en voilier C’EST LA VIE.

  3. Chachou dit :

    C’est assez vendeur comme article !! Ça donne envie….
    Mais ? Personne n’a été malade au début ??

  4. BARBRY pierre dit :

    Je partage tout ce qui est dit sur la vie à bord. L’idéal, quand on a un peu de temps devant soi (il n’y en à plus derrière),c ‘est de se laisser un moment pour faire un tour et visiter un peu…
    Les images sont très belles: sûrement des photos de pro !

  5. shalima dit :

    Waow, ça donne trop envie ! (et les photos, mazette, cette mer, cette lumièr, c’est beauuuuuu !)

  6. off dit :

    Bonjour,
    Au niveau de la navigation ça donne quoi? Ça tangue beaucoup ?
    L aventure me tente bien mais un peu peureuse la fille !!!

  7. GlobeSailor dit :

    Très beau récit ! Pour découvrir les itinéraires de navigation et les locations bateaux en Croatie de GlobeSailor, c’est par ici ! http://www.globesailor.fr/guide/croatie,265.html

  8. GlobeSailor dit :

    Très beau récit ! Découvrez les itinéraires de navigation et les locations bateaux de GlobeSailor par ici : http://www.globesailor.fr/guide/croatie,265.html

  9. Le mousaillon dit :

    Sympa. Le récit de ta semaine donne envie. J’ai aussi dans l’idée de faire une croisière en méditerranée (Croatie, Grèce ou Baléares) avec l’UCPA.
    Concernant ton groupe, au niveau âges des participants ça donnait quoi ?
    Il y avait une grosse disparité ou vous étiez plutôt dans la même tranche d’âge ? (j’ai en ce qui me concerne 27 ans)

Libère ton esprit

Dites ce que vous en pensez...
Et oh, si vous voulez une image avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!