Comment je suis passée de blonde … à brune !

24 février 2015 par  
Classé dans Beauté, Découvertes

Il y a quelques semaines, après des années de frustration, ça m’a pris, j’allais passer le cap, j’allais passer de blonde à brune.

J’ai toujours eu envie d’être brune, je suis née dans une famille de bruns aux yeux marrons, moi la blonde aux yeux bleus j’ai régulièrement eu droit à des réflexions pas très agréables, surtout en portant un nom espagnol, si vous voyez ce que je veux dire !

La blonde aux yeux bleus entourée de bruns, ça faisait bizarre …

Blonde, les yeux bleus, la peau claire, pourtant je n’ai jamais adopté le « code » des blondes. Le corail, les couleurs pastels, ça ne m’allait pas du tout et j’ai toujours envié les brunes aux yeux bleus.

A chaque fois que j’en ai parlé à des coiffeurs ils me décourageaient : je n’étais pas faite pour être brune, ça demanderait beaucoup trop d’entretien et faire marche arrière serait très difficile, long, et cher !

Mais voilà, un soir à 19h ça m’a pris, j’ai couru au Monop et je suis ressortie avec une coloration, miel doré, on reste dans les blonds mais on fonce quand même.

Résultat mitigé, une couleur à la maison reste pour moi un exercice difficile, surtout avec des cheveux très longs (je n’ai pas réussi à appliquer la couleur partout, je me suis donc retrouvée avec des mèches non colorées et les longueurs pas assez colorées).
Quelques jours après, le hasard faisant bien les choses, on me propose de découvrir ZenSoon, un guide de référencement de la beauté en Ile de France (et aussi à Bordeaux et Lyon), pour la faire courte : c’est une conciergerie, avec plus de 600 partenaires dans le domaine de la beauté et du bien-être (coiffure, soins, prestations maquillage, manucure, …).

Très concrètement : on va sur le site, on réserve en ligne et on profite d’avantages promotionnels.
Mon choix est vite fait, j’habite à côté du salon Mum & Babe et j’ai toujours eu envie de tester.

Mum & Babe c’est un salon dédié aux jeunes parents qui permet de prendre soin de soi avec une équipe de pro pendant que les enfants sont pris en charge, une pièce spéciale est aménagée pour eux :

 

 

Ils peuvent aussi se faire faire une petite coupe.

Le salon est petit, 6 places en coiffure, mais cosy, un superbe mobile surplombe la pièce, jouant avec la lumière, quand on est au bac c’est vraiment un plaisir de regarder les reflets se former :

J’y suis allé sans ma fille un samedi matin mais sur place j’ai pu voir l’équipe se démener avec un petit garçon particulièrement récalcitrant, avec son papa visiblement complètement dépassé ! J’ai pu voir que l’équipe était vraiment aux petits soins, la coiffeuse est restée très calme, très pro (faire une coupe à un enfant, ça peut vite devenir infernal !).
Sur place j’ai été prise en charge par Fabien,  coiffeur coloriste. Je lui ai expliqué mes envies, mes appréhensions, il m’a faire part de son avis de pro, m’a expliqué ce que cela impliquait de passer de blonde à brune, a sorti son classeur de coloriste et m’a montré vers quelles teintes je pouvais aller. C’était un plaisir de discuter avec lui, un expert qui sait se « mettre au niveau » des clientes, parce que quand je voyais du roux il voyait du châtain doré, quand je parlais de brun il parlait de noisette, autant dire qu’il a fait à merveille le travail de traduction !
Les produits utilisés sont de la marque Revlon, que je connaissais très peu, la qualité est bien là, on sent que ce sont des produits pro, je suis repartie avec un shampooing et un masque et vraiment, moi qui suis rarement fidèle aux soins capillaires, je sais que je retournerais les acheter.
Sur ce, passons au résultat !

Moi avant, en blonde …

(c’est la seule photo que j’ai trouvé de moi avec les cheveux détachés, c’était juste après l’été donc lumineux, mais après le soleil le blond a tendance a ternir …)

 

Et après, 1ère étape (les puristes diront que c’est plutôt un châtain mais pour l’ex blonde que je suis, c’est brun !)

Et 1 mois plus tard, un peu plus foncé :

(Le lendemain de mon 2ème passage chez Mum & Babe – désolé pour la qualité de la photo mais comme vous pouvez le voir ma fille m’avait collé des gommettes sur le visage … j’ai donc très vulgairement supprimé les smileys sur mon visage !)

 

Question entretien, au bout d’un mois les racines sont là, mais la on ne peut rien y faire, donc un passage pour les racines plus tard, le tour est joué !

Et finalement, pour une jeune maman, s’accorder une pause beauté tous les mois, ça n’est pas si mal 😉

 

Alors, ma vie en brune, ça donne quoi ?!

Demandez à mon banquier, il vous le dira ! 😉

J’ai eu envie de refaire toute ma garde robe, tout mon maquillage, d’oser d’autres couleurs, j’ai même du changer de fond de teint, d’aller vers du rosé plutôt que du doré, de maquiller plus mes yeux, et contre toute attente, j’ai meilleure mine, le contraste peau blanche-yeux bleus-cheveux bruns joue en ma faveur, je peux sortir avec juste une BB crème et un peu de blush …

Je vois que j’ai beaucoup plus de possibilités qu’avec un blond, j’ai eu la même tête ces 15 dernières années, là je peux passer au brun chaud, aux reflets roux, acajou, au noisette, … et j’ai bien l’intention d’en profiter !

Bref, je suis très emballée et je ne regrette RIEN (au grand désespoir de ma mère) !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon inconditionnelle

5 février 2015 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

J’ai beau être tous les jours la dernière à récupérer ma fille à l’école, dans le couloir, manteau et bonnet en place, sac à la main, elle m’accueille en hurlant de joie, les bras grands ouverts. Elle a vu défiler tous les parents, les nounous, sait très bien que jamais je ne serais parmi les 1ers à venir, elle a déjà du se demander si vraiment j’allais finir par arriver, elle s’en fiche, elle me saute dans les bras quand j’arrive, essoufflée, à la porte de l’école. Et le rituel « Mamaaaaaan ! C’est ma mamaaaaaan ! »

J’ai beau être celle qui lui fait toutes les misères du monde, à base de sérum physiologique à pleine narine, à base de brosse qui tire, de peigne qui arrache les cheveux (mais pas tous les poux), de thermomètre qui touche à sa dignité ou de visage plaqué contre ma poitrine le temps que le médecin l’ausculte, je suis la seule à pouvoir la consoler dans ces cas là.

J’ai beau être celle qui la met au coin quand elle dessine sur le mur, qui lui tape la main quand elle l’approche trop près de la prise, qui la menace de ne pas aller au manège si elle ne range pas sa chambre, en un câlin elle me pardonne tout.

J’ai beau être celle qui arrive devant le Jardin du Luxembourg alors qu’il ferme ses portes quand je lui dit pendant une semaine qu’on allait faire un tour de poney, qui lui promet depuis des mois qu’on va aller à la piscine, qu’on achètera une trottinette et qui n’en fait rien, elle me serre fort et me dit « Moi suis contente d’être avec toi ».

Elle s’émerveille d’un Barbapapa griffonné sur le coin d’une feuille, d’un œuf cassé dans une préparation de gâteau, se régale d’un pot de Bolognaise dans les pâtes toute sèches de la veille.
Elle passe son anniversaire entourée de trentenaires buveurs de bière au lieu de se faire un anniversaire Reine des Neiges, elle sourit jusqu’à m’en faire péter le cœur.

Elle s’émerveille de petites choses qui ne coutent rien et elle me rend tellement de TOUT.

Elle efface d’un sourire mes petites erreurs, mes lacunes et mes hésitations.

Ma partenaire, mon binôme, mon petit bout de moi, celle qui m’aime sans condition, mon inconditionnelle <3.

Rendez-vous sur Hellocoton !