Bel Plaine en concert aux Trois Baudets

14 avril 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

On a découvert Bel Plaine début 2014 lors d’un concert au Bus Palladium, Bel Plaine sera en concert le 16 avril aux Trois Baudets, on en a donc profité pour leur poser quelques questions !

-       Comment est né le groupe ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Le groupe est né de la rencontre entre Antoine et Morgan lors d’une soirée du jour de l’an. Ils se sont recroisés par hasard le lendemain, et on commencé à composer les premières chansons du groupe. Peu de temps après Ancelin, Cedric, et Alexis les ont rejoint.

-       Vos endroits préférés pour écouter de la bonne musique à Paris ?

Le bar le Siret Jaune (rue Saint-Maur), et chez notre pote Simon qui a une collection improbable de vinyls.

-       Vos « crush » musicaux du moment ?

Ages & Ages « divisionnary (do the right thing) »

Little Dragon « Paris »

Big Scary « Invest »

-       Vous jouez le 16 avril aux Trois Baudets, quelles seront vos prochaines dates ?

Le 27 juin à Solidays, le 20 juillet au festival de Poupet, et aussi d’autres options de dates à Paris et en Province en avril , mai et durant l’été, restez à l’écoute !

-       Quelle ville aimeriez-vous voir dans notre prochaine #CityPlaylist ?

Reikjavik (ça tombe bien, elle existe déjà ^^)

Pour suivre Bel Plaine, c’est par ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bienvenue à Wonderful Breizh !

29 mars 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

Crédit photo : Wonderful Breizh

Nous ne pouvions PAS ne pas vous parler du nouveau projet lancé par 2 blogueuses bien connues et qu’on adore, Shalima et Marjolie Maman ! Nos 2 bretonnes viennent tout juste de lancer Wonderful Breizh, un blog lifestyle dédié au plus beau pays du monde, j’ai bien sûr nommé la Bretagne ! Un blog écrit à 4 mains (ça, ça nous parle aussi ^^) qui sent bon le beurre salé, le kouign amann, l’iode, le blé noir et le Breizh Cola ! Et connaissant les talents de photographe de Shalima et Marjolaine, on sait d’avance qu’on va en prendre plein les yeux de notre chère Bretagne ;-)

Foi de brestoise, on souhaite un très sincère « Demat » à Wonderful Breizh !

Crédit photo : Wonderful Breizh

Rendez-vous sur Hellocoton !

Week-end parisien à bord de la Volkswagen e-up!

18 mars 2014 par  
Classé dans A la Une, Auto, Lifestyle, Voyages

Presque un an après avoir passé un week-end avec la coquine Coccinelle cabriolet et notre escapade à Deauville, j’ai eu l’occasion de tester la voiture 100% électrique de Volkswagen, la e-up! (qui est donc l’équivalente électrique du modèle up!) le temps d’un week-end aux accents printaniers.

RDV pris le vendredi soir aux environs de l’Avenue des Ternes pour une 1ère rencontre avec notre petite allemande chargée à bloc ! Et à ce moment-là, ce n’est pas tant le fait que la voiture soit 100% électrique qui m’intrigue, mais plutôt la prise en main de la boite de vitesse automatique, une première pour ma part. J’appréhendais un peu cette nouveauté mais passées les cinq premières minutes de conduite – qui sont un peu déstabilisantes c’est vrai – j’oublie complètement mon pied gauche, on est lancé !

La chose qui me surprend le plus en conduisant la e-up! au début est le silence absolu qui règne dans la voiture lors de la conduite. A plusieurs reprises, je pense même avoir « surpris » plusieurs piétions ou cyclistes qui n’avaient pas entendu la voiture s’approcher d’eux tellement elle est silencieuse (et que ceux qui veulent parler de ma conduite « sportive » passent leur chemin ^^).

Côté recharge, Volkswagen annonce une autonomie allant jusqu’à 160 kilomètres avec une batterie chargée à 100%. De quoi se ballader dans Paris tout un week-end sans angoisser ! Pour recharger la e-up! à Paris, plusieurs solutions sont possibles :

- Une prise électrique classique permet de recharger le véhicule chez soi en 7h environ, ou en 4h si vous achetez un boitier spécial, la « wallbox ».

- Il est aussi possible de recharger la voiture sur une borne Autolib’ puisque la plupart des stations proposent une place réservée aux véhicules « tiers » pour les particuliers qui ont des voitures électriques.

- La plupart des parkings parisiens sont équipés de bornes.

En tout, ce sont presque 4200 points de recharge qui existent à paris (incluant l’ensemble des bornes Autolib’), et leur développement semble essentiel pour que l’utilisation des véhicules électriques ne soit plus réduit à l’état embryonnaire. Pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir confier la petite e-up! durant deux heures au Speedy d’à côté de chez moi (oui, j’ai des relations madame !)

Le samedi soir, je traverse Paris pour un dîner chez des amis. Pas besoin de surveiller l’heure pour choper les derniers métros, ça reste quand même très appréciable même s’il faut en revanche surveiller que mon verre ne se remplisse pas plus de deux fois ;) Et le dimanche, on reprend la e-up! pour aller bronzer aux Buttes-Chaumont toute l’après-midi, en passant par le Pont Alexandre III, la place de l’Opéra … Aaaahhh, conduire dans Paris … C’est tellement appréciable de gagner du temps comparé aux transports aux communs, sans parler des émissions de CO2 inexistantes ! #onaimeroulerecolo

Allez, je vous laisse avec quelques photos et moi j’embarque la e-up! pour une folle virée je vais rendre la e-up! à son propriétaire !

- Je vous laisse admirer ce créneau PARFAIT, réalisé en 2 coups de volant :

- C’est ici qu’on branche la prise (Note de la rédaction, parce qu’on vous aime : à ne pas manipuler lorsque vous avez les doigts mouillés)

- e-up! is watching YOU

- Votre dévouée se met en 4 (oui, OK, en 2 seulement) pour vous montrer la e-up! sous tous les angles ;-)

- Regardez-moi ces belles coutures bleurs sur le volant en cuir ! #sensdudétail

Toutes les infos sur la e-up! sur le site de Volkswagen.

Un grand merci à Volkswagen France pour le prêt de la voiture !

Rendez-vous sur Hellocoton !

#CityPlaylist #6 : et si on partait en Norway ?

9 mars 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

Vous vous souvenez ce qu’on se disait dans notre interview de Franz Matthews de « Parlez-vous Anglais » ? « Pourquoi autant de groupes au top pour une aussi petite ville que Bergen en Norvège » ? On n’a toujours pas la réponse mais Bergen et ses 250 000 habitants nous ont cependant bien inspirés pour notre 6ème #CityPlaylist !

- Kakkmaddafakka – « Restless »

- Whitest Boy Alive – « The Golden Cage » (Fred Falke remix)

- Ralph Myerz & the Jack Herren Band – « Think Twice »

- Royksopp – « What else is there » (Thin White Duke remix)

- Erlend Oye – « La Prima Estate »

- Annie – « Heartbeat » (Alan Braxe remix)

- Casiokids – « Fot i Hose »

- Datarock – « Fa Fa Fa »

Crédit photo : http://ds-lands.com/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pression Live : The Shoes parrains des « Talents du Live 2014″

8 mars 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

Après Jamiroquai en 2011, Iggy Pop en 2012, Skip the Use et le Festival Pression Live à l’Olympia en 2013 où nous avions retrouvé La Femme, nos chouchous des Naïve New Beaters et Alexis and the Brainbow, Pression Live ouvre la saison 2014 avec une programmation 100% issue du label parisien Gum : The Shoes (les nouveaux parrains du tremplin « Talents du Live » pour cette année, le concours Pression Live qui révèle de futurs talents musicaux), Herman Düne et Rocky seront chargés de monter le son le mercredi 12 mars à la Cartonnerie ! 

Au programme :

- DJ set inédit de The Shoes

- Live unplugged d’Herman Düne

- DJ set des Rocky, la nouvelle pointure montante du label Gum

Ca vous tente ? Vite vite vite, 12 invitations sont à gagner dès aujourd’hui sur la page Facebook Pression Live et 2 heureux élus parmi les gagnants seront sélectionnés par tirage au sort pour rencontrer The Shoes !

Crédit photo : Hervé LE GALL

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et surtout j’aurai aimé

27 février 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

Alors c’est ça, être une maman ?

C’est faire passer 10 kilos tout mouillé avant soi même (et ses kilos en trop), c’est ne pas penser à soi plus tard mais penser à elle, à elle + moi ? C’est réussir à s’organiser, à avoir un rythme alors qu’on est inapte à l’organisation à la base ?

C’est être capable de boucler sa valise en 10 minutes et passer 5 jours sur la sienne, c’est lui faire des repas équilibrés et manger un Bolino, c’est faire une croix sur la séance de bronzette peinard en lisant un bon bouquin et passer 1h à faire des gâteaux de sable (oui, elle sait dire gâteau et pas château, elle est encore en apprentissage, pauvre enfant).

C’est réussir à la protéger alors qu’on est soi même tombé dans pas mal de pièges, c’est s’entendre dire « Merci qui ?! » juste pour le plaisir de l’entendre dire « Maman », c’est se féliciter de savoir habilement jongler entre le boulot et les joujoux, c’est se mettre inconsciemment à chanter « L’ane Trotro, l’ane Trotro, trop trop rigolo » en écoutant Fauve, c’est mettre Fauve en attente parce que quand même, ce serait moche qu’elle se mette à répeter tous ces gros mots, c’est rechercher frénétiquement des accessoires Barbapapa en passant en revue tous les sites pendant les soldes (évidemment ils ne sont jamais soldés, tout ce qui concerne les addictions n’est jamais en solde, ils SAVENT que quoiqu’il en soit on achètera).

C’est penser comme un vieux « Je veux économiser pour lui payer les études qu’elle voudra faire » « et le studio du bas ça serait pas mal de le racheter, comme ça si on quitte Paris plus tard elle pourra s’y installer et faire ses études » (parce que oui, un jour ce petit morceau grandira).
Et c’est parfois se dire « ouh la la, moi je suis pas une maman comme ça » et réaliser que malgré tout, on connaît les mêmes joies et les mêmes chagrins, c’est se dire que peut-être un jour on prendra avec nous en vacances une petite Brenda, Kylie, Hermine ou  Léopoldine. Et que peut-être même un jour, peut-être même dans pas si longtemps, si le temps continue à passer si vite, elles nous parlera d’un Jordan ou d’un Stanislas avec des étoiles plein les yeux. Et il faudra être fort.

Et c’est se dire qu’un jour, on oubliera peu à peu les jolis souvenirs de la petite enfance, alors pour le moment, on en profite, on enregistre, on prend un maximum de photos « Elle est tellement jolie », « Regarde comme elle est belle », on reste un bon gros cliché, et on se réjouit, parce que la vie est bien plus jolie, que ces 10 petits kilos c’est bien plus important que tout le reste.

Cliché, pathétique, cucul mais c’est ça être parent, je crois, et le pire, c’est tout assumer …

La tête haute, un poing sur la table
Et l'autre en l'air, fais moi confiance
Avant de finir six pieds sous terre,
J'aurais vécu tout c' qui a à vivre
Et j'aurais fait tout ce que j'peux faire
Tenté tout ce qui a à tenter
Et surtout, et surtout j'aurai aimé
- Fauve - Loterie

- Oui, je suis très Fauve en ce moment …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Page Suivante »