Television rules the nation

12 septembre 2013 par  
Classé dans Dans le poste, Lifestyle

Crédit photo : Sony

Parmi mes amis, il y a ceux qui ont la TV et ceux qui ne l’ont pas. Perso, j’avoue et j’assume être très friande d’émissions qu’on dit « à la con » : je voue un culte à « Confessions Intimes », je live-tweete #ADP et #NLPUNV avec ferveur et on se gausse avec les copines devant « Belle toute nue ». Je regarde aussi souvent les docus musicaux ou les rétrospectives dédiées à des réalisateurs qui passent souvent trop tard sur Arte. J’ai fêté mes 30 ans l’année dernière et à la même période, j’emménageais dans un nouvel appartement. Mes parents m’ont alors offert un Téléviseur Sony LED du genre basique (mais en même temps, allez placer un téléviseur avec un écran de 65 pouces dans un 30 mètres carré, tout de suite ça fait désordre).

Sony propose aujourd’hui 4 gammes répondant à des besoins différents : d’abord des TV LED pour des détails précis et des couleurs valorisées, des TV 3D permettant d’embrasser Hugh Grant de vivre pleinement le film et d’être au coeur de l’action, des Smart TV et enfin des téléviseurs pourvus de la technologie ultra HD 4K permettant d’avoir un niveau de détail des images quatre fois supérieur à la Full HD.

Perso, mon coeur de geekette balance du côté des smart TV proposées par la marque japonaise : imaginez, vous rentrez de vacances, il suffit d’approcher son iPhone de la télécommande pour dupliquer son écran et afficher vos photos directement sur sa télé. Pratique aussi, l’application TVsideview permet d’obtenir des contenus enrichis lorsqu’on regarde une émission de télé (en gros, vous regardez une émission de cuisine et vous pouvez obtenir en temps réel des idées recettes, effectuer des recherches vocales, enregistrer du contenu …). Quand on voit la place prise aujourd’hui par le « second écran » et les réseaux sociaux dans les émissions TV classiques (affichages des #, animations des comptes Twitter et Facebook en temps réel pendant une émission, applications permettant d’interagir avec le déroulement d’une émission et j’en passe), on se dit que la Social TV a encore de beaux jours devant elle. 

En attendant de pouvoir demander à Hugh Grant son 07 (quoi, on peut rêver), je vous propose une petite infographie qui retrace le top des événements les plus regardés de l’Histoire. Perso, je n’en ai vu qu’un seul, mais j’aurais tellement aimé regarder en famille l’arrivée de l’homme on the moon. Ne pas oublier non plus un grand moment de l’histoire du rock, le concert à Hawaï d’Elvis retranscrit par satellite en mondovision en 1973 qui a réuni pas moins d’1,5 milliard de personnes devant les déhanchés du King !

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Just For Love, un spectacle inédit placé sous le signe de Cupidon !

21 septembre 2011 par  
Classé dans A la Une, Dans le poste, Lifestyle, People, Sorties

Vous l’aurez remarqué si vous passez régulièrement sur Caractérielles, on a pas mal parlé d’anecdotes de couples ces derniers jours : on se demandait par exemple pourquoi les filles les plus coincées se retrouvaient avec NOS potes de toujours. Ou alors pourquoi les mecs, nos mecs, se mettent peu à peu à piquer nos produits de beauté sans en avoir l’air, ou même, quand les choses deviennent plus sérieuses (si l’on peut dire que le mariage est une chose sérieuse …), que certaines futures mariées sont parfois prêtes à tout pour faire une taille en moins lors du D-Day.

Et pourquoi tout ce petit monde en a pris pour son grade, me direz-vous ? Tout simplement pour vous parler du spectacle Just For Love, aka le Gala Juste pour Rire qui s’installe au Zénith de Paris les 22, 23 et 24 septembre 2011. Et cette année, c’est Arthur, le chef d’orchestre de ce spectacle inédit, qui a placé le show sous le signe du petit Cupidon et de la vie de couple.

14 humoristes plus passionnés les uns que les autres (dont Anne Roumanoff, Stéphane Rousseau, Jérôme Commandeur, Elisabeth Buffet ou encore mon chouchou Max Boublil, entre autres) passeront en vue leur vision du couple à l’occasion de ce spectacle : du stand up, de la musique, des sketches en couple et plus si affinités pour une nuit d’amour et d’humour dont on se souviendra !

Si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre au Zénith de Paris, le spectacle sera diffusé en direct sur Comédie+ (une chaine du groupe CanalSat) le Samedi 24 Septembre à 20h45.

En attendant, vous pouvez retrouver tous les teasers du spectacle par ici !

Partenariat sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lie to me : vous mentez ?

29 avril 2010 par  
Classé dans A la Une, Dans le poste, Lifestyle

lie_to_me

J’ai découvert la « nouvelle » série Lie to me, diffusée sur M6 à partir de ce soir (lancée sur la Fox en 2009). En terme de série, je suis plutôt du genre old school : j’ai découvert « Twin Peaks » l’année dernière et je regarde souvent mes collègues d’un œil hagard lorsqu’ils évoquent la saison 7 de Prison Break … Ce n’est pas que je n’aime pas ça, c’est juste un problème de temps et d’organisation : les séries, il faut les récupérer, les regarder et franchement passer 2 heures le soir collée à mon ordi, ça ne me branche pas plus que ça. Du coup, je regarde beaucoup plus les séries telle une française moyenne que je suis, sur M6 ou TF1 comme tout le monde, quand j’ai l’occasion et c’est peut être pas plus mal …

Mais je vais peut-être y réfléchir à deux fois avant de sortir le jeudi soir puisque M6 diffuse à partir de ce soir les épisodes de Lie to me, une série inspirée des recherches du Dr Paul Ekman (qui existe donc vraiment !) qui étudie les émotions et leurs relations aux expressions faciales. C’est Tim Roth qui interprète le rôle de Paul Ekman, alias Carl Lightman dans la série. Tim Roth, franchement j’adore … Une vraie gueule de méchant (c’est « le » méchant d’Hollywood – et pourtant c’est un anglais – qui joue dans Reservoir Dogs, Pulp Fiction) qui colle bien avec ce rôle de personnage un peu cynique, condamné à démasquer dans la seconde ce que cache son interlocuteur.

Le pitch (comme on dit chez Ruquier):

Carl Lightman est un scientifique spécialisé dans les expressions corporelles. Après quelques secondes d’observation, il arrive à déterminer si on lui dit la vérité ou si on tente de la lui dissimuler. Une sorte de detecteur de mensonges humain qui décrypte le vrai du faux en un regard, une attitude, une intonation. Il travaille à l’agence Lightman Group et utilise ses capacités pour résoudre des affaires criminelles à l’aide des autres profilers de son cabinet.

Pour vous mettre un peu dans l’ambiance, testez ceci avec votre copain que vous pensez menteur : demandez-lui de vous raconter sa soirée précisément. Il arrive chez ses potes, commande des pizzas, boit une bière (ou deux …), fait une partie de PSP et reprend le métro. Soit. Demandez-lui maintenant de vous raconter ça, mais à l’envers. Sera-t-il aussi à l’aise ? Il est en effet bien plus difficile pour un menteur de répéter ce qu’il vient de dire à l’envers ou de redonner son emploi du temps à l’envers, comme la personne n’a pas formé d’image mentale de ce qu’elle n’a pas fait, elle n’a pas de repère visuel pour mentir.

Une série qui m’a convaincue donc pour le moment, et qui donne sérieusement envie de creuser le sujet de la communication non verbale (haaa, la fameuse PNL enseignée en ESC …) et des expressions que notre visage ne peut dissimuler lorsque l’on s’exprime. Il existe 7 expressions universelles dont la signification est la même pour un trader londonien que pour un moine thaïlandais : la peur, la colère, le dégout, le joie, la tristesse, la surprise et le mépris. En suivant ce postulat et en analysant les expressions faciales de votre entourage, il est possible de savoir si votre interlocuteur a honte de ce qu’il dit, s’il éprouve du dédain ou de la colère, s’il feinte la surprise … Un peu secouant non ?

Lie to me : A retrouver tous les jeudis soir sur M6.

Le site de Paul Ekman et quelques-uns de ses ouvrages : « the face of man », « emotion in the human face », « why kids lie ».

Rendez-vous sur Hellocoton !