Expo « Des jouets et des hommes », à découvrir jusqu’au 23 janvier au Grand Palais

23 octobre 2011 par  
Classé dans A la Une, Culture, Lifestyle, Sorties

Avis aux grands enfants, si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’aller visiter l’expo « Des jouets et des hommes » au Grand Palais, courez-y ! L’exposition est accessible pour petits et grands et présente plus de mille jouets depuis l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui.

Une collection inédite permettant d’admirer avec nos yeux d’enfants l’Aston Martin DB5 (oui, oui, la réplique miniature de celle que l’on voit dans James Bond) offerte au Prince Andrew pour ses 6 ans, le Barbie-Foot grandeur nature que toute petite fille (ou un peu plus grande) aimerait avoir dans sa chambre, des teddy bears tous aussi craquants les uns des autres, des automates, des navires de guerre à faire frémir n’importe quel gaillard, des soucoupes volantes, un père Noel dans un avion … Bref, tout le monde y trouve son compte et retombe en enfance pour son plus grand plaisir.

Au fil de l’exposition, on découvre plusieurs thèmes forts à l’enfance : l’univers des animaux, le monde des automates et des robots (l’univers des mécanismes), deux salles consacrées aux jeux de « filles » et de « garçons » (avec une place importante faite aux stéréotypes ancrés depuis l’Antiquité, d’un côté du rose, des poupons, des cuisines, de l’autre, des voitures, des soldats et des robots de l’espace). L’une des dernières parties de l’exposition montre l’influence des média sur les joujous au vingtième siècle, ou comment Charlotte aux Fraises ou les héros de Star Wars ont généré pléthore de jouets dérivés de leurs aventures incroyables.

Un programme parfait si vous cherchez une activité pour occuper vos p’tits loups pendant les vacances !

Exposition des jouets et des hommes

Galeries Nationales du Grand Palais, jusqu’au 23 janvier 2012

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Just For Love, un spectacle inédit placé sous le signe de Cupidon !

21 septembre 2011 par  
Classé dans A la Une, Dans le poste, Lifestyle, People, Sorties

Vous l’aurez remarqué si vous passez régulièrement sur Caractérielles, on a pas mal parlé d’anecdotes de couples ces derniers jours : on se demandait par exemple pourquoi les filles les plus coincées se retrouvaient avec NOS potes de toujours. Ou alors pourquoi les mecs, nos mecs, se mettent peu à peu à piquer nos produits de beauté sans en avoir l’air, ou même, quand les choses deviennent plus sérieuses (si l’on peut dire que le mariage est une chose sérieuse …), que certaines futures mariées sont parfois prêtes à tout pour faire une taille en moins lors du D-Day.

Et pourquoi tout ce petit monde en a pris pour son grade, me direz-vous ? Tout simplement pour vous parler du spectacle Just For Love, aka le Gala Juste pour Rire qui s’installe au Zénith de Paris les 22, 23 et 24 septembre 2011. Et cette année, c’est Arthur, le chef d’orchestre de ce spectacle inédit, qui a placé le show sous le signe du petit Cupidon et de la vie de couple.

14 humoristes plus passionnés les uns que les autres (dont Anne Roumanoff, Stéphane Rousseau, Jérôme Commandeur, Elisabeth Buffet ou encore mon chouchou Max Boublil, entre autres) passeront en vue leur vision du couple à l’occasion de ce spectacle : du stand up, de la musique, des sketches en couple et plus si affinités pour une nuit d’amour et d’humour dont on se souviendra !

Si vous n’avez pas l’occasion de vous rendre au Zénith de Paris, le spectacle sera diffusé en direct sur Comédie+ (une chaine du groupe CanalSat) le Samedi 24 Septembre à 20h45.

En attendant, vous pouvez retrouver tous les teasers du spectacle par ici !

Partenariat sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Expo Space Invaders à La Générale, jusqu’au 2 juillet pour y assister !

19 juin 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Sorties

invader600400

C’est le 6 juin dernier qu’a été posé le millième Space Invader à La Générale. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Invader et son œuvre, Invader est un artiste street art français connu pour « envahir » les rues des grandes villes de Spaces Invaders, ces petits aliens pixelisés, inspirés des jeux vidéos japonais des 70’s, composés de mosaïques colorées et incrustés sur les murs des immeubles, les trottoirs, sous les fenêtres …

Je connaissais Invader et sa démarche mais c’est lors d’un voyage à Rome en début d’année que je suis devenue vraiment accro à la traque des Invaders. C’est en visitant le Vatican que je suis tombée nez à nez avec celui-ci et j’ai trouvé chouette le fait de trouver un petit invader présent comme ça, mine de rien, sur les murs du Vatican. Difficile de faire plus rigoureux, pieux et solennel comme endroit !

vatican

La capitale italienne est déjà bien envahie et j’ai, depuis ce séjour, pris l’habitude de photographier les invaders au détour de ballades parisiennes ou autres, Invader ayant déjà pris d’assaut des grandes villes comme Manchester, LA, Barcelone, Bangkok mais aussi des plus petites villes telles Nantes, Rennes, Antibes ou Bastia.Personne n’est donc à l’abri de se retrouver nez à nez avec les envahisseurs !

L’expo est un bon moyen de contempler l’univers décalé de l’artiste et de découvrir les autres facettes de son œuvre. Parmi elles, le rubikcubisme et la série thématique « Low Fidelity » pour lequel les passionnés de musique s’amuseront à reconnaître les couvertures d’album emblématiques de ces dernières années, toutes pixélisées. Avec du Velvet Underground, du Blur, du Daft Punk, des Clash, l’artiste a du goût 😉

On s’amuse aussi devant l’immense carte d’invasion de la mezzanine qui recense les 1000 envahisseurs présents dans Paris, à repérer les endroits où l’on passe souvent pour tenter de les localiser la prochaine fois.

Si vous allez à l’expo, n’oubliez pas de vous munir de quelques pièces d’un euro pour pouvoir utiliser la machine à stickers, récupérer quelques autocollants d’invaders et vous aussi, commencer l’invasion !!

Jusqu’au 2 juillet à LA GENERALE – 14 avenue Parmentier – 75011 Paris (du mardi au dimanche de 12h à 20h30)

Le site Space Invaders

3wall

4spacerouge

2cover

1gauffre

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 places à gagner pour le DJ set de Carl Cox au Showcase !

8 mai 2010 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Sorties

carlcoxtall

Hé les clubeuses de la nite, j’ai un bon plan pour vous ! Et attention, ça va faire mal … Carl Cox, oui, the one, débarque au showcase le samedi 15 mai pour un DJ set qui risque d’envoyer du bois ! Le célèbre DJ et producteur originaire d’Outre Manche (encore un coup des anglais …) a commencé a mixer pendant les années 80 et il s’est rendu célèbre en utilisant 3 platines au lieu de 2, comme c’était l’usage. La période MadChester (grosse fièvre techno house qui s’est emparée de l’Angleterre au début des années 90) a fait son succès puisque Carl Cox est devenu l’un des plus célèbres DJ au monde.

Et bien vous savez quoi ? 10 places (5*2) sont à gagner en partenariat avec Caractérielles ! Pour jouer, c’est très simple : il suffit de vous rendre sur le wall Facebook du Showcase et d’y inscrire  » I LOVE CARL COX WITH Caractérielles  » (et que vous me chérissez mais ça vous n’êtes pas obligé 😉 !)

Vous pouvez jouer jusqu’au 13 mai, rendez-vous ici !

Pour ceux qui n’auraient pas la chance de gagner mais qui voudraient tout de même voir CC en live – et je les comprends – il reste toujours des places sur Digitick.

AFF-KARLCOX

Rendez-vous sur Hellocoton !

Constance : Je suis une princesse, bordel !

11 janvier 2010 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Sorties

constance

Mais que cette nana est drôle ! Un punch’ à toute épreuve, un humour décapant, des sketchs poilants… bref, l’un des meilleurs spectacles que j’ai vu récemment.

flyer [320x200]Constance, voilà le prénom de cette jeune humoriste, tout droit exilée de notre verte Picardie, qui anime les soirées du Théâtre Montmartre Galabru du jeudi au samedi. Pouliche déjantée de Sellig, d’Anne Roumanoff et de Bruno Salomone, la tiote mère a de la ressource et une plume bien à elle.

Le récit de cette princesse des temps modernes avec ses péripéties est super ! Un vrai spectacle de fille pour les filles mais pas que, à en croire les rires tonitruants de ces messieurs dans la salle.

Le ton est cru comme je les aime, l’humour subtil (ou pas), la miss Constance sans complexe et débordante d’une énergie communicative : bon sang, je suis passée à deux doigts du « pipi culotte » à au moins trois reprises… et ressortie de la salle avec des crampes dans les zygomatiques !

Je ne saurais que vous conseiller vivement ce spectacle si vous cherchez à passer une bonne soirée. En plus c’est à Montmartre donc idéal pour clôturer la soirée par une dinette dans un petit resto du  quartier et une promenade sur la butte.

Pour les infos c’est par ici : www.princesseconstance.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une fille qui va au Crazy, crazy or not ?!

24 novembre 2009 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Sorties

crazy_girls []

Comme de nombreuses parisiennes, je ne suis pas très attirée par les lieux étiquetés « pour touristes » de la capitale, mais quand on m’appelle pour me proposer une place au Crazy Horse pour le nouveau spectacle « Désirs », où je n’ai jamais mis les pieds, je ne suis pas du genre à refuser.

C’est vrai que d’autres endroits de la capitale sembleraient plus indiqués pour passer une soirée entre copines, et que d’ordinaire je ne suis pas une férue d’ « effeuillage » et autres shows avec gambettes, seins et minous à l’air (déjà déçue du Lido), mais la curiosité d’aller dans ce lieu mythique a été la plus forte. Nous voilà donc à 20h devant le Crazy-Horse prêtes à boire du champagne et à profiter du spectacle. Après m’être improvisée photographe pour touristes devant la porte, je vais prendre place à une petite table ni trop loin, ni trop près de la scène dans cette salle au kitsch ravageur. Les « coupettes » sont pleines, tout comme la salle : c’est parti.

Les tableaux se succèdent mettant en scène de belles filles aux courbes très harmonieuses et sensuelles (Dieu, que la nature est vilaine), logique me direz-vous ! Mais contrairement à quelques mannequins squelettiques, les danseuses sont divinement proportionnées, musclées et relativement naturelles puisque qu’elles apparaissent à de nombreuses reprises sans perruques, et bien maquillées. Ce qui change du Lido où l’impression désagréable de voir des clones emplumés se dandiner m’avait gênée.
teasing_Louboutin

La mise en scène est très sympa, la scénographie bien ficelée, les costumes et accessoires très  chouettes (Ah! les escapins Louboutin…). Les corps sont mis en valeur par un jeu de lumière ou de reflets qui suggèrent plus qu’ils ne montrent, même si certaines danseuses sortent de scène en tenue d’Eve. Voilà précisément ce qui m’a déplu. Quand on va au Crazy-Horse, c’est pour voir de la danse et non un vulgaire streap-tease, et je trouve dommage qu’elles jettent leurs strings à la fin de certains shows.

Toute la subtilité de certaines chorégraphies, la magie de certains jeux de lumières sont gâchées par cette fin qui n’apporte rien : mettre en valeur des formes et des corps pour finir par voir un pubis noir taillé au carré, n’a pour moi aucun intérêt. Dommage donc de voir se terminer des danses aussi suggestives et sensuelles par ce geste superflu.

Alors, non je ne suis pas un homme, et donc par la cible privilégiée de ce genre de spectacle, quoique les femmes soient très nombreuses dans l’assemblée… à croire, d’ailleurs, que d’autres avaient eu l’idée de venir au Crazy entres filles.

Mis à part ce petit reproche, j’ai vraiment apprécié le spectacle et ai passé un bon moment.  Tout est chouette et je suis bien décidée à retourner, à part peut-être à cause du dernier tableau, qui m’a fait beaucoup rire ceci-dit, car c’était un brin ridicule ! Imaginez toutes les danseuses défilant sur une chanson horrible aux paroles idiotes sur les filles du Crazy et Paris, déclamées par un chœur (les danseuses ?) qui chante faux… C’est ébouriffant !

Alors si vous cherchez une idée de cadeau Noël pour votre chéri(e) ou un(e) pote, ajouter le Crazy-Horse à votre liste… vous passerez une soirée fort agréable et dépaysante!

Pour en savoir plus sur cette institution depuis 1951,se renseigner sur les shows, les horaires ou réserver en ligne  : le site officiel du Crazy.

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Page PrécédentePage Suivante »