West Coast attitude (Kouign amann Inside)

20 mai 2014 par  
Classé dans A la Une, Auto, Lifestyle, Voyages

L’avantage de voir un couple de potes partir s’installer au bout du monde – genre plus près du Japon que de l’Europe – c’est que ça donne lieu à un week-end « Farewell party » en terre sainte, enfin en Bretagne quoi. Nous voilà partis un beau vendredi au volant d’une chouette Lancia Ypsilon S by Stade Français dont je vous parlerai plus tard, direction le nord du golfe du Morbihan et plus précisément le petit village de Baden. Si vous visitez la région, voici un petit best-of (non exhaustif et complètement subjectif) des must-see du coin !

==> Prendre l’apéro en regardant le coucher de soleil au port de Larmor-Baden,

==> Acheter des (oui, des) kouign-amann à la maison Riguidel à Quiberon, une entreprise familiale dont les recettes sont farouchement gardées ! Vous pouvez aussi tester le far breton, un peu plus léger 😉

==> Se balader et aller mater les surfeurs sur la côte sauvage à l’ouest de Quiberon : la côte qui s’étend sur une dizaine de kilomètres, depuis le célèbre château Turpault jusqu’à la pointe du Percho. Je ne sais pas vous, mais je pourrai rester des heures à regarder les vagues qui s’écrasent contre les rochers. Arrêtez-vous du côté de la pointe de Beg er Goalennec. Oui, je sais, le nom est barbare, mais arrivé là-bas, la vue sur la cote sauvage est exceptionnelle.

==> Acheter des spécialités au caramel beurre salé à la Maison d’Armorine (dont les caramels sont distribués sur les vols Air France, dame oui !)

==> Faire le plein de soupes de poissons et de mousse de Homard au cognac (mon dieu, cette tuerie…) chez la Belle-Iloise, une grande boutique se trouve sur le port de Quiberon.

==> Prendre le bateau pour aller sur un petit bout de paradis, l’île de Houat : au delà du petit village de pêcheurs, pas de routes, juste des landes et un sentier qui fait le tour de l’île et parsemé de criques paradisiaques.

Revenons à notre chouette cylindrée, also known as Lancia Ypsilon S by Stade Français, on en pense quoi ?

– Un coloris et un mix de matières très sympa : autant j’ai un peu de mal avec les carrosseries entièrement « mat », sur l’Ypsilon, la carrosserie est bleue alors que le capot et le toit sont noir mat, ce qui donne un ensemble assez chouette.

– Gros coup de coeur pour le toit ouvrant panoramique, parfait pour profiter du soleil breton 😉

– Des petits détails discrets comme les cristaux Swarowski sur les tapis (un peu de diamant disposés ça et là n’ont jamais fait de mal à personne) ou l’emblème du Stade Français sur les deux portes avant. Des détails sympas, et pour ceux qui ne sont pas fans de ce genre de détails, l’Ypsilon est aussi disponible avec 5 autres niveau de finition (Ypsilon, Elefantino, Gold, Platinum, Platinum +) permettant de combiner son Ypsilon avec sa personnalité !

– Pratique aussi, le bouchon d’essence de la Lancia Ypsilon est « collé » à la trappe d’ouverture, pas besoin de le retirer à la main quand on veut faire le plein.

– On aime un peu moins le plafond un peu trop bas, pas pratique quand on doit emmener des gaillards de plus d’1m85 surfer à la plage 😉

Allez, sur ces quelques mots, je vous laisse quelques photos (sans oublier de vous souhaiter kenavo !)

Le port de Larmor-Baden

 

Un voisin sympa !

 

Le célèbre château Turpault à Quiberon

 

La grande plage de Quiberon

 

J’en connais trois qui hésitent à aller se baigner …

 

En Bretagne, il fait gris, mais il y a du soleil quand même

 

#InfarctusParty

 

Personne n’a eu la tête coupée durant cette séance photo !

 

West Coast attitude

 

C’est un peu pêché de couper un kouign amann en carré … (mais on était 30 aussi)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bienvenue à Wonderful Breizh !

29 mars 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

Crédit photo : Wonderful Breizh

Nous ne pouvions PAS ne pas vous parler du nouveau projet lancé par 2 blogueuses bien connues et qu’on adore, Shalima et Marjolie Maman ! Nos 2 bretonnes viennent tout juste de lancer Wonderful Breizh, un blog lifestyle dédié au plus beau pays du monde, j’ai bien sûr nommé la Bretagne ! Un blog écrit à 4 mains (ça, ça nous parle aussi ^^) qui sent bon le beurre salé, le kouign amann, l’iode, le blé noir et le Breizh Cola ! Et connaissant les talents de photographe de Shalima et Marjolaine, on sait d’avance qu’on va en prendre plein les yeux de notre chère Bretagne 😉

Foi de brestoise, on souhaite un très sincère « Demat » à Wonderful Breizh !

Crédit photo : Wonderful Breizh

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sacrebleu Clothing, une histoire de famille

21 octobre 2013 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

GROS coup de cœur pour Sacrebleu, une nouvelle marque de tee-shirts façonnée par les frères Breton, originaires de … de Bretagne, mille milliards de mille sabords ! Cette marque audacieuse s’inspire de plusieurs références culturelles qui sentent bon les embruns, l’école de voile, le sable mouillé et les apéros sur la plage.

Rencontre avec Clément et Alexandre, les fondateurs de Sacrebleu !

Racontez-nous comment est né Sacrebleu.

Nous sommes deux frères à l’origine de la marque: Clément et Alexandre. Nous partageons les mêmes passions et le même attrait pour la mode, même si l’un de nous est plus attiré par la culture streetwear et l’autre par la mode un peu plus pointue. Nous avions envie de créer un projet commun qui nous plaisait à tous les deux et que nous n’avions jamais expérimenté ensemble, Sacrebleu est né.

Pourquoi avoir choisi Sacrebleu comme nom de marque?

Nous souhaitions trouver un nom de marque français pour refléter au mieux notre image. On voulait un nom compris par tous, intraduisible quelque soit le pays. Le nom sonnait bien, il était original et sortait de l’ordinaire, on avait trouvé ! 

Comment développez-vous le design de vos tee-shirts?

La création des visuels se fait en deux étapes. Premièrement, il y a une réflexion commune autour de la collection que l’on souhaite créer pour avoir un ensemble de cohérent. Une fois que les idées sont rassemblées, on met de côté celles qui nous semblent correspondre le moins puis on planche sur les visuels. Alexandre qui est graphiste s’occupe lui de mettre en forme les visuels.

Quels sont les artistes avec qui vous aimeriez collaborer pour de futures lignes de tee-shirts?

Nous souhaitons partager un état d’esprit commun avec les artistes avec lesquels nous collaborons. Ce qui ne veut pas dire même style ou même idées. Du coup, cela nous permet de proposer des visuels différents de ceux de notre collection comme ce sera la cas très prochainement. Nous allons sortir une collection capsule avec un artiste parisien, on ne peut pas encore vous en dire plus pour le moment… 

Alexandre: J’aime beaucoup l’univers de Adam Isaac Jackson que je connais depuis un petit bout de temps maintenant. Des illustrations en noir et blanc très bien contrastées et très équilibrées. Des illustrations très détaillées de femmes tatouées qui me plaisent particulièrement.

Clément: Ronnie Fieg est pour moi l’un des artistes actuel qui possède une vision de la mode assez avant-gardiste, une signature que l’on retrouve dans tous ce qu’il touche, que se soit à travers ses collaborations (Sebago, Doc Martens,..) ou la création de son shop Kith à N.Y.C. 

Sinon je suis assez fan du projet Bleu De Paname, qui oeuvre pour le savoir-faire Français dans le but de proposer des produits de qualité, esthétique et fonctionnels. 

Vous avez créé le pack tradition, en reprenant deux emblèmes du patrimoine français, la planche à découper et l’opinel, le parfait matériel pour faire un pique-nique. Quels sont vos spots préférés en Bretagne pour faire un bon pique-nique ?

Alexandre: Nous sommes nés près de la mer, c’est pourquoi je choisirais la plage du donnant à Belle-Ile qui est d’ailleurs un spot connu pour le surf. Un bon pique-nique dans une ambiance cool et tranquille, que demander de mieux pour un bon pique-nique? Et même si ce n’appartient pas à la Bretagne, les plages de Corse sont elles aussi un parfait endroit pour pique-niquer sur le sable chaud.

Clément: J’ai un faible pour Perros Guirec avec sa côte de granit rose et la plage de Saint Guirec qui offre un paysage exceptionnel. Dans un autre registre il y a la côte sauvage de Batz-Sur Mer ou j’aime me promener, et le port de Cancale qui est une véritable institution pour tous les amoureux de la mer !

www.sacrebleu-clothing.fr

Rejoignez l’équipage sur Facebook !

Rendez-vous sur Hellocoton !

CityPlaylist #5 : Spécial Rennes !

11 octobre 2013 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

Une fois n’est pas coutume, pour cette 5ème édition de la #cityplaylist, on reste en France et on file en Bretagne, à Rennes, plus précisément, bastion du rock ! La scène rock rennaise s’est en effet beaucoup développée à partir de 1979 et a ensuite beaucoup influencé le rock français en général.

(crédit photo Richard Bellia, Nirvana aux Transmusicales de Rennes en décembre 1991)

– Niagara – « Pendant que les champs brûlent »

– Marquis de Sade – « Wanda’s loving boy « 

– Etienne Daho – « Tombé pour la France »

– Sloy – « Pop »

– Billy ze Kick et les gamins en folie – « Mangez-moi »

– Juveniles – « Fantasy »

– Marc Seberg – « L’éclaircie »

Et vous, qu’auriez-vous ajouté ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Breizh Cola débarque à Paris, Yec’hed mad !

21 avril 2013 par  
Classé dans A la Une, Gourmandises, Lifestyle, Shopping

Pour ceux qui ne l’aurait pas reconnue, cette bigoudène à l’air coquin est aussi l’une des comédiennes de la publicité Tipiak , elle s’appelle Alexia, a 89 ans et une pêche d’enfer, dam’oui 😉

Parmi les nombreux colas régionaux, le Breizh Cola a été le 1er à se lancer en région, et quelle région puisqu’une nouvelle fois la Bretagne et les Bretons honorent leur réputation d’explorateurs entêtés prêts à prendre des risques !

L’histoire de Breizh Cola commence en 2002 lorsque Stéphane Kerdodé et Eric Ollive – cadres de la Brasserie Lancelot – cherchent un nouveau concept de boisson non-alcoolisée (on peut être breton ET boire autre chose que du chouchenn, la preuve), alors qu’ils sont en route pour aller visiter une limonaderie à Brest. L’idée du Breizh Cola est née !

Leur constat est alors très simple : dans un bar ou un resto, le choix de cola est on ne peut plus limité. Pepsi, Coca, point barre. L’idée est donc de proposer une alternative aux consommateurs en proposant une boisson identitaire servie uniquement dans le grand ouest (ou le phare ouest), avec un gout différent. Neuf mois plus tard, après de nombreux tests la recette est au point et la mayonnaise prend tout de suite auprès des cafés, restaurants et nombreux bars en Bretagne.

Et 10 ans plus tard, on ne peut plus douter du succès du cola breton qui est devenu la première marque de cola régionale en France et le deuxième acteur du marché des colas en Bretagne, les fondateurs ont de quoi être fiers 😉

LA bonne nouvelle dans tout ça, c’est que Paris, « 6ème département breton » (plus d’1 million de Bretons à Paris) est enfin ravitaillé en Breizh Cola depuis quelques semaines : vous pouvez en trouver dès aujourd’hui chez Carrefour, Auchan et Intermarché, et très bientôt dans les Monoprix !

Le produit existe en 3 déclinaisons (disponibles en format 33cl et 1,5l) :

 

Crédit photo : Shunrize

Breizh Cola standard : mon chouchou, avec un petit goût de caramel et des bulles plus petites que celles des autres colas.

Breizh Cola Zéro Sucre : une alternative sans sucre qui a, je trouve, plus de goût que le Coca light.

Breizh Cola Stévia : exclusivité mondiale les amis ! En effet, Breizh Cola est la 1ère marque de cola à proposer un produit à base de stévia, cet édulcorant naturel d’origine végétale au pouvoir sucrant 300 fois supérieur au sucre. Cela donne un léger goût de réglisse. Pour ma part, je suis moins fan mais pour l’avoir fait goûter autour de moi, c’est un peu comme la marmite en Angleterre : on l’adore ou on le déteste.

Bref, vous l’aurez compris, je suis fan et je ne peux que vous dire « En avant Guingamp » pour goûter le Breizh Cola de votre choix !

Je précise que Breizh Cola est un client de mon agence, pour qui nous gérons les RP / e-RP et que je ne suis pas rémunérée en kouign amann pour cet article !

Rendez-vous sur Hellocoton !