Les Caractérielles sont des princesses (Amandine) !

13 novembre 2009 par  
Classé dans Gourmandises, Lifestyle

photo de groupe

Il y a quelques temps de cela, nous étions invitées à découvrir la pomme de terre Princesse Amandine sous toutes ses coutures. Direction la nouvelle école de cuisine d’Alain Ducasse, rue du Ranelagh dans le 16ème arrondissement parisien. Moi quand on me dit Ducasse, patate et cuisine (et Gontran Cherrier !), je cours je vole !

Et bien laissez-moi vous dire que si j’avais la même cuisine que nos apprentis cuistots, le dîner serait presque parfait tous les soirs : un plan de travail gigantesque, des fours de tous les côtés, des casseroles en veux-tu en voilà, et des appareils dont je n’avais jamais entendu parler (mandoline, syphon, brunoise …), de quoi me donner envie de me remettre fissa aux fourneaux !

Mais l’un des nombreux attraits de la soirée était notamment la présence de l’observateur le plus avisé de nos têtes couronnées. Quoi de plus normal en effet pour notre princesse qu’un adoubement par le très élégant et sympathique Stéphane Bern ? Vous vous souvenez sans doute de la publicité pour la Princesse Amandine mettant en scène Stéphane Bern narrant ses déboires avec certaines princesses (certaines princesses ont besoin d’être un peu beurrées pour êtres appétissantes … Mais d’autres non !)

C’est donc tout naturellement que l’ami Stéphane a joué le maître de cérémonie pour ce tasting culinaire avec 5 chefs réputés tels que Eric Guérin, Alba Pezone, Gilles Choukroun, Gontran Cherrier et Christian Etchebest, tous associés à 5 personnalités : les humoristes  Pascal Sellem et Elisabeth Buffet, la comédienne Jenny del Pino (si, celle que l’on voyait dans le Morning Live !), la critique gastronome Carinne Teyssandier et l’animateur culinaire Laurent Mariotte.

Tout ce petit monde s’est attelé à célébrer le sacre de la princesse pomme de terrissime !

Nos 5 duos de choc nous ont ainsi concocté de délicates recettes sous l’œil circonspect et gourmand de monsieur Bern :
– Club de pommes de terre princesse amandine au hareng par Gontran Cherrier (miam !)
– Princesse Amandine à la vapeur, compotée d’oignons doux aux cacahuètes, citron vert et coriandre par Gilles Choukroun
– Yaourt de Princesse Amandine à la Betterave par Christian Etchebest
– Princesse Amandine à la ferme, boudin et foie gras de canard tout citron par Eric Guérin
– Gnocchi de Princesse Amandine par Alba Pezone

Je sais, c’est appétissant … Voici la recette qui a fait frétiller les papilles de Requia, de Cathy et les miennes, j’ai nommé la recette de Christian Etchebest et son yaourt de Princesse Amandine ! Si vous souhaitez les autres recettes,  un petit commentaire et je vous l’envoie par mail 🙂

bd_yaourt_princesse_amandine

Préparation : 20 mn
Cuisson : 30 mn

Pour 4 personnes

250 gr de pommes de terre Princesse Amandine®
100 gr de beurre clarifié
300 gr de crème liquide
1 betterave cuite
Sel, piment d’Espelette


Eplucher les pommes de terre. Les cuire dans une grande quantité d’eau, les passer au tamis puis les mixer avec la crème liquide et le beurre clarifié.


Bien assaisonner le mélange qui doit être liquide, verser dans un syphon et gazer à 2 reprises.


Tailler une brunoise
(note de la rédaction – pas douée en cuisine à la base : une brunoise, c’est une composition de légumes coupés très finement !) de betteraves.


Déposer la brunoise de betteraves au fond de la verrine, recouvrir avec 2 pressions de syphon et servez.

A déguster prestement !

Merci encore à Marie pour cette soirée très sympathique !

Soirée Princesse Amandine 876

Rendez-vous sur Hellocoton !

Concours de recette HERTA pour des mini pizzas

5 juillet 2009 par  
Classé dans Gourmandises, Lifestyle

pizza-herta

Herta vient de lancer des pates pour mini pizzas et propose un concours de recettes pour les blogueurs et blogueuses.

purchase discount medication! purchase zoloft online. instant shipping, generic zoloft pills.

Quand on vit à Paris, généralement on a une cuisine de poupée, difficile donc de faire soi même ses pates à pizzas, pourtant on n’est pas non plus obligés de faire appel à Pizza Hut ou Domino’s: avec les pates préparées on fait soi même sa garniture, on déculpabilise : on cuisine quand même un peu comme ça !

Cela permet de se faire des pizzas originales et aux goûts de chacun. Par exemple, je raffole des pizzas au chèvre et au miel, très rares dans les pizzerias, introuvables dans les chaines.

Avec les mini pizzas, on échappe à l’éternel débat « J’aime pas les champignons », « Pas d’olive sur la mienne », « Pas trop piquant pour moi » puisqu’avec 9 mini pizzas, chacun peut laisser libre cours à son imagination, même les enfants peuvent mettre la main à la pâte.

minipizza

Et de l’imagination, ils en ont les participants au concours : une pizza au foie gras pour Maman Débordée, une pizza à la pêche et au romarin pour Ptipimousse, une pizza tomate cerise & poivron grillé pour WonderWoman, une pizza au basilic pour Bao, une dec 25, 2014 – is it legal to buy baclofen online — how to buy a pharmacy: is it legal to buy baclofen online – super fast u.s. delivery ** discount online pizza tomate-chèvre pour Prunille, une pizza figue-gorgonzola pour Eamimi propecia 1mg propecia without prescription , une pizza chèvre-grison pour Jade, et encore plein de recettes sur le site … et à venir !

Un jury composé de personnel d’HERTA et de 3 as de la cuisine (Requia, Dorian get deltasone, buy deltasone online in canada no prescription cheap, cheap prednisone no prescription , over the counter generic prednisone, buy deltasone et Emmanuelle)  sélectionnera une recette, qui permettra à l’auteur de remporter pour 800 Euros de chèques cadeaux .
Une autre recette, celle qui aura recueilli le plus de votes du public sera également récompensée de 800 Euros de chèques cadeaux.

Les supporters pourront eux aussi gagner 2*200 Euros de chèques cadeaux, il suffit de laisser un commentaire sur l’une des recettes, même si vous ne savez pas cuisiner, vous avez donc une chance de gagner !

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le gastrosexuel : un nouvel homme dans la cuisine

11 mai 2009 par  
Classé dans Portraits, Socio

gastrosexuel

On connaissait le désormais limite ringard métrosexuel, l‘übersexuel voire le technosexuel, plus récemment le novo casual,  bref, l’homme est multi facettes. Un autre à ajouter au lot, et attention, celui là, on se le garde : le gastrosexuel.

Il s’agirait d’un nouveau type de consommateurs, dont la principale caractéristique serait de « mélanger la cuisine et la séduction », « d’exciter les papilles pour mieux papillonner, savoir se mettre en scène dans sa cuisine pour mieux séduire ses amis ». Puisqu’on en parle, j’en profite pour vous conseiller l’un de mes auteurs fétiches, Julian Barnes et son livre Un homme dans sa cuisine, qui restitue les plus belles découvertes culinaires de l’auteur (un anglais, je précise …) mais aussi ses échecs cuisants, tout simplement délicieux !

Bref, une récente étude commandée par la marque alimentaire PurAsia, s’est penchée sur le comportement d’un peu plus de 1000 mâââles british entre 25 et 44 ans, dit « curieux, instruit, séducteur, passionné de cuisine (ayant un coup de coeur pour les saveurs asiatiques) et professionnellement actif. »

Les résultats de cette étude ont montré que « les hommes d’aujourd’hui passent 5 fois plus de temps dans la cuisine que dans les années 60. L’émergence de cette catégorie mêlant le plaisir et les tâches culinaires remonte aux seventies ».

Depuis, l’évolution s’est toujours traduite à la hausse, il a donc bien fallu trouver un terme un peu pompeux pour parler de ce segment, ainsi sont nés les gastrosexuels !

Les femmes sont évidemment demandeuses : nous sommes 70% à travailler, contre 50% en 1961, pas de raison que ce soit toujours Bibi aux fourneaux ! Nos hommes auraient donc vécu leur révolution culinaire, 52% d’entre eux estimant que cuisiner « est un plaisir et non une corvée ».

Et vous aurez remarqué, notre homme ne se cantonne plus (seulement) au BBQ du dimanche mais il s’y met un peu tous les jours et aime à essayer plein de plats variés, des épices gouteuses et des senteurs acidulées : « 52% des moins de 44 ans régalent ainsi leurs amis de petits plats au moins une fois par mois », quand on dit qu’ils font des efforts !

Pas la peine de signaler que le succès notable des émissions de cuisine y est pour beaucoup : chez les grands britons, c’est Jamie Oliver LA star des fourneaux, nous autres froggies avons ecoppé du sympathique (?) Cyril Lignac.

Allez les gars, on y croit fort ! Pour vous encourager, je conclus que 25% des femmes de moins de 34 reconnaissant que « leur compagnons ou amis cuisinent mieux qu’elles »

Et puis, quelle fille ne rêve pas de voir son homme lui préparer un bon petit plat en rentrant le soir ? Qui n’a pas envie de voir un homme s’approprier la cuisine et y dévoiler tous ses talents ? Hein ? En tout cas, chez les Caractérielles, on attend ça avec impatience !

(Source : Influencia.net)

Rendez-vous sur Hellocoton !