6 places à gagner pour aller voir « Chocolat » avec Omar Sy

31 janvier 2016 par  
Classé dans A la Une, Cinéma, Culture, Lifestyle

CHOCOLAT600

A l’occasion de la sortie mercredi de « Chocolat », le nouveau film de Roschdy Zem, Caracteri’elles vous fait gagner 3X2 places pour aller voir le film !

Vous connaissez l’histoire des clows Footit et Chocolat ? Le film « Chocolat », qui sort mercredi dans les salles, va vous la raconter. Tout commence dans le cirque d’un petit village du Nord de la France jusqu’aux planches parisiennes et retrace le destin du clown Chocolat, le premier artiste noir de la scène française, et le duo qu’il forme avec Footit. Le duo rencontre un succès jamais égalé dans le Paris des années 20 et Chocolat va vite saisir les opportunités qui lui sont offertes pour aller au-delà des stéréotypes imposés à l’époque sur les noirs.

Vous aimez découvrir à l’écran des destins méconnus mais pourtant hors du commun ? Vous adorez les biopic, les films d’époque et particulièrement l’ambiance du Paris du début du 19ème siècle ? Alors allez vite découvrir le film « Chocolat » !

Et cela tombe bien car nous avons 3X2 places à vous offrir en partenariat avec Gaumont !

Comment participer ?

Il vous suffit de liker la page Facebook de Caractéri’elles et de nous dire en commentaires pourquoi vous aimeriez aller voir le film ! Les 3 gagnants des 2 places seront tirés au sort le jeudi 4 février (les places seront envoyées par courrier).

Fin du concours mercredi 3 à minuit.

Bonne chance à tous !

EDIT DU 5 FEVRIER // Gagnants des places pour aller voir le film : Manou, Jacques et Camille sont les 3 heureux gagnants du concours, surveillez vos boites mails 😉

Un film de Roschdy Zem avec Omar Sy, James Thierrée, Clotilde Hesme, Olivier Gourmet

Sortie le mercredi 3 février 2016

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-013

 

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-413

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-347

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-406

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-257

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-222

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-178

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-156

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-143

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-024

∏2015 Mandarin Cinema - Gaumont-Photographe Julian Torres-127

Rendez-vous sur Hellocoton !

« NOUS 3 OU RIEN », la claque ciné de la fin d’année

31 octobre 2015 par  
Classé dans A la Une, Cinéma, Culture, Lifestyle

noustrois600

Ce mercredi 4 novembre sort « Nous 3 ou Rien », le film de et avec Kheiron (vous savez, le pote du mec de « Bref »).

L’histoire : Kheiron nous raconte l’histoire de ses parents, Hibat et Fereshteh, qui militent contre le régime du Shah d’Iran (renversé par la Révolution iranienne en 1979), puis de l’ayatollah Khomeini, et qui finissent par fuir leur pays en 1984, avec leur bébé de deux ans (Kheiron, donc). Hibat et Fereshteh arrivent en Seine Saint Denis sans rien, juste avec l’envie de s’impliquer le plus possible dans la vie de leur quartier.

Ce film est un petit bijou : Kheiron réussit à mêler un sujet sérieux, on est pris aux tripes plusieurs fois (notamment une scène ou Fereshteh téléphone à son papa resté en Iran pour lui annoncer que le couple va rester en France), sans oublier l’humour (ahhh, Gérard Darmon !), coup de maître pour Kheiron !

La bonne nouvelle, c’est qu’on vous offre en partenariat avec Gaumont 3X2 places pour aller voir le film dès sa sortie :) Pour cela, il vous suffit de nous dire en commentaires pourquoi vous voulez aller voir « Nous 3 ou rien », les 3 gagnants des 2 places seront tirés au sort le jeudi 5 novembre (les places seront envoyées par courrier).

« Nous 3 ou rien » de Kheiron, avec Kheiron, Leila Bekhti, Gérard Darmon, Zabou Breitman, Alexandre Astier, sortie le 4 novembre.

EDIT DU 5 NOVEMBRE // Gagnants des places pour aller voir le film : audrey / Charlotte / Elaine sont les 3 heureuses gagnantes, surveillez vos boites mails 😉

05_0370_01211

05_0370_02059

05_0370_07745

05_0370_18014

05_0370_20165

NOUS 3 OU RIEN

NOUS 3 OU RIEN

NOUS 3 OU RIEN0

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un heureux évènement, le film débat !

2 octobre 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

Quand j’ai entendu parler du film Un heureux Evénement, film de Rémi Bezançon (à qui l’on doit le splendide Le Premier jour du reste de ta vie), et d’après le roman d’Eliette Abécassis, j’ai tout de suite pensé qu’il fallait que j’aille le voir très vite.

Au casting : Louise Bourgoin, Pio Marmaï, Josiane Balasko, Anaïs, Thierry Frémont, Firmine Richard.

Le pitch :
« « Elle m’a poussée dans mes retranchements, m’a fait dépasser toutes mes limites, m’a confrontée à l’absolu : de l’amour, du sacrifice, de la tendresse, de l’abandon. Elle m’a disloquée, transformée. Pourquoi personne ne m’a rien dit ? Pourquoi on n’en parle pas ? »
Un heureux événement ou la vision intime d’une maternité, sincère et sans tabous. »

La bande annonce :

Alors forcément, on se dit en voyant la bande annonce que ça n’est peut-être pas le genre de film que doit aller voir une femme enceinte de 8 mois … et pourtant je me suis empressée d’y aller quand on m’a invité à l’avant-première.

Ce que j’en ai pensé : ce film m’a fait du bien.
Je ne suis pas du genre femme enceinte qui pense que tout va être rose, que des papillons vont accompagner l’accouchement, que l’arrivée d’un bébé au sein d’un couple n’apporte que du bonheur et que chacun trouve sa place naturellement.
J’ai connu, et c’est toujours d’actualité, les réveils en fanfare « et si je n’y arrive pas ? Et si son lit n’est pas prêt ? Et si j’accouche demain on fait comment ? Et si je n’arrive pas à gérer mon boulot, mon couple, le bébé ? » Bref, beaucoup d’angoisses, de doutes, et je pense que c’est très bien comme cela, je ne suis pas naïve …
Je sais, et je le vois bien autour de moi, que l’arrivée d’un bébé, la vie avec un enfant perturbe l’équilibre du couple, parce que forcément c’est un tel chamboulement que toute notre vie change / va changer.
Les chiffres font froid dans le dos : « 20 à 25 % des couples se séparent dans les premiers mois après la naissance de bébé. Et ce chiffre est en progression constante »*
Alors comment s’assurer qu’on va être plus fort que les autres, qu’on vaut mieux que ces 20 à 25% ?

Je n’ai pas la réponse, la baguette magique, alors j’essaie d’en savoir le plus possible.

Le film est très réaliste, tout n’est pas rose, tout ne coule pas de source et le déséquilibre père-mère est présent tout au long du film : des premiers mois de grossesse au quotidien avec un enfant. Si le désir d’un enfant peut être pris à la légère, si parfois il s’agit d’accident ou de surprise, pour la future maman tout devient très vite concret (désolé les papas/futurs papas mais il y a des choses que seules les femmes enceintes peuvent ressentir, ce qui ne vous met pas hors jeu mais si dès le début nous pouvons connaître les joies des nausées & co vous êtes relativement épargnés – même si je reconnais que votre soutien et votre patience sont cruciales !)
Je ne connais pas encore la vie avec un bébé, mais je suis, je crois, assez consciente de ce qui va se passer parce que j’ai cherché beaucoup de témoignages, d’informations sur cette période, que j’en parle avec les jeunes parents autour de moi, comme je l’ai fait sur la grossesse ou l’accouchement.

Après le film nous avons pu débattre avec le réalisateur et Pio Marmaï, et les échanges ont été très intéressants.
Pour les déjà mamans, le film est plutôt « positif » : il colle à la réalité (pour ma part, je ne connais « que » la grossesse, cette partie est très bien traitée dans le film).
Pour celles qui ne veulent pas d’enfant le film les conforte dans leurs opinions : l’accouchement c’est horrible, la vie de couple en prend un coup et on passe de femme à mère, c’est la mort du couple.

Je ne vois pas du tout les choses comme cela, ce film est pour moi plus une mise en garde, du genre « Voilà ce vers quoi les choses vont naturellement aller, faites bien attention » et là c’est à chacun, au couple, de se battre pour ne pas être juste un couple de parents, pour que la mère puisse garder une vie sociale, professionnelle, que les taches soient équitablement réparties, qu’aucun des 2 parents ne soit rabaissé, bref, que chacun soit préservé, garde son indépendance mais que le couple soit solidaire autour du bébé.

order online at usa pharmacy! price zoloft . fastest shipping, cheap zoloft online.

En discutant en « tête à tête » avec le réalisateur nous avons pu parler de la différence de perception entre les futures/jeunes mamans et les pas encore maman/celles qui ne veulent pas d’enfant. Apparemment les différentes projections ont été identiques : toutes les futures/jeunes mamans ont trouvé le film plutôt positif, rassurant, tandis que celles qui n’en veulent pas/ne sont pas encore prêtes ont été confortées dans leur opinions : trop de souffrance, trop de douleur sans y voir le côté positif.

womans health, buy generic estrace cream , buy estradiol 2mg tabs without prescription – bayofmanycoves.co.nz.

Je pense, et cela n’engage que moi, que tout dépend du chemin que l’on a fait. Par exemple au début de ma grossesse, et même avant, l’accouchement me terrorisait, je pensais égoïstement et à froid, qu’avoir une césarienne était la meilleure chose qui puisse m’arriver.
A moins d’un mois de mon accouchement je n’ai plus du tout la même idée de l’accouchement. Je vois ça comme un passage obligé, il faut bien le sortir ce bébé, et si ça prend 10, 15 ou 24h de toutes façons il faut le faire. Evidemment, à froid entendre parler d’épisio, de forceps, de ventouse, ça ne fait pas rêver, mais pour moi l’accouchement est avant tout un acte médicale qu’il ne faut pas prendre à la légère et je suis plus du genre à faire confiane aveugle à l’équipe médicale plutôt qu’à vouloir accoucher dans l’eau/ sans péridurale/à refuser catégoriquement l’épisio/à vouloir un accouchement le plus naturel possible.

Aujourd’hui l’idée d’avoir une césarienne me fait peur, je veux réussir à donner naissance sans passer par là même si évidemment je sais qu’il y a des raisons médicales pour lesquelles on pratique la césarienne (je ne parle pas des cliniques privées qui pratiquent la césarienne de confort, cette idée me rend dingue …) et je ne veux pas que cela soit mal interprété par celles qui ont du passer par là.

Donc voilà, difficile de dire « c’est bien/c’est nul », tout dépend de l’histoire de chacun, pour moi ce film, que j’ai vu avec le futur papa, a été une bonne chose, l’occasion pour le couple de futurs jeunes parents que nous sommes de discuter de tout ce qui va nous arriver, de ce que nous allons devoir essayer de faire/ ne pas faire, l’occasion de se dire ce que nous attendons et espérons de ce grand chamboulement, ce qui nous fait peur, et quelques jours après, on profite, on a envie d’arrêter le temps pour regarder le chemin parcouru et de se dire qu’on en a de la chance d’être aussi amoureux et d’être à l’aube d’une toute nouvelle vie tous les 2 … +1 !

Alors un grand merci et bravo à Rémy Bezançon pour ce film très touchant, un film auquel je repense tous les jours, ça n’est pas rien …

(oui, j’assume la conclusion un peu cucul !)

*Dr Bernard Geberowicz, co-auteur du livre le Baby-clash

CONCOURS : 5*2 PLACES A GAGNER !

buy estrace online, is estradiol level 32 low, is estradiol level 41 low. generic for transgenders review estradiol 41 es normal estradiol cream price  Bon, vous avez eu le courage de lire cet article-fleuve, pour vous en remercier vous pouvez gagner 5*2 places pour voir le film, dans tous les cinémas de France, n’importe quel jour et à n’importe quelle heure !

Il vous suffit de laisser un commentaire sous cet article et attention, tirage au sort mercredi : je dois donner vos adresses postales jeudi, surveillez donc bien vos BAL mercredi soir et répondez vite si vous faites partie des 5 veinards ! baclofen ( generic lioresal) is used for treating severe muscle spasms and cramping of muscles due to a 30 10mg tablet , $ 25.00, $ 39.95, free *, $ 64.95.

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aqua Allegoria, Flora Nymphea, de Guerlain

13 mars 2010 par  
Classé dans A la Une, Beauté, Découvertes


flora-nymphea

J’ai passé cette semaine une soirée que je ne suis pas prête d’oublier, et pour cause : j’ai rencontré l’équipe Guerlain, à la boutique des Champs Elysées.

Enfin, boutique, ça n’est pas le mot, il vaut mieux parler de la Maison Guerlain. Un lieu chargé d’histoire et dès que l’on franchit la porte, tous nos sens sont en éveil !

Je vous reparlerais plus en détails de mon passage à la maison Guerlain, imaginez Charlie qui entre dans la chocolaterie Wonka … 😉

J’ai rencontré l’équipe Guerlain pour le lancement de la dernière création Aqua Allegoria : Flora Nymphéa.
Une nouvelle Aqua Allegoria, gamme qui célèbre ses 10 ans et pour la première fois, ça n’est pas M. Guerlain qui  a travaillé sur le parfum, mais Thierry Vasseur, parfumeur officiel de la maison.

Chaque année, comme une floraison, Aqua Allegoria accueille de nouvelles fragrances et pour cet anniversaire, c’est Flora Nymphéa qui fleurit.

L’inspiration ? Un jardin ensoleillé, on retrouve donc les notes de fleur d’oranger de Calabre, le Seringa (un jasmin moins fort qu’habituellement), du miel.

« Dans un nuage de pétales tendres aux accents de miel, Flora nymphéa révèle son caractère lumineux et mutin. Allégorie merveilleuse d’un jardin printanier lorsque l’air, soudain bruissant du vol des abeilles, se réchauffe et que le souffle tiède disperse dans l’atmosphère les parfums de la nature euphorique. »

Flora Nymphéa, donc …

La muse de la nature …

flora-nymphea-2

Cet anniversaire est l’occasion de marquer une rupture, pour la première fois un visage représente une création Aqua Allegoria, Flora Nymphéa, nymphe moderne, mi-fée, mi-femme. Muse inspiratrice, mi-fleur, mi-abeille.

C’est le mannequin Anna Selezneva, photographiée par Paolo Roversi qui incarne cette nymphe.

VISUEL

Au delà de ce magnifique visuel, Guerlain propose un film d’animation, réalisé par Oscar B Studio.

nov 21, 2014 – cheap medication: buy estrace online uk online drugstore, top quality medications buy zithromax z pack online low prices, quality generics  buy estrace online , is estradiol level 32 low, is estradiol level 41 low.

C’est la première fois qu’une marque de cosmétiques utilise le film d’animation pour sa communication et Guerlain place la barre haute avec ce film.

Plus qu’un film d’animation d’ailleurs, nous pouvons parler de conte animé, de féérie graphique, et c’est la sudiste Olivia Ruiz qui nous raconte donc l’histoire de Flora, qui devient nymphe.

Olivia Ruiz a travaillé le texte avec Guerlain et a crée la musique et si elle a accepté la proposition de Guerlain, c’est parce que le film d’animation lui tient à cœur : La Mécanique du cœur, album de Dionysos et roman de Mathias Malzieu, l’amoureux d’Olivia, sera prochainement adapté au cinéma. Mathias Malzieu co-scénarisera et co-réalisera l’adaptation et Luc Besson sera également de la partie.
Je vous laisse découvrir, en avant-première, ce film d’animation :

internet marketing and online pr conference can i buy antabuse in south africa buy baclofen australiabuy strattera uk online augmentin to buy

Nous avons pu rencontrer Oscar B Studio, une rencontre très intéressante puisqu’elle nous a permis de découvrir les coulisses et quelques unes des 2000 planches réalisées pour ce film en 5 mois de travail.

illustration
illustration3
4 days ago – prednisone 50mg used is dr over the counter code discount buy cod generic deltasone prednisone in internet pills no rx florida properties for 

Le 18 mars Guerlain dévoilera le mini site Aqua Allegoria sur lequel sera diffusé le film.

Une diffusion exclusivement sur le web d’ailleurs et si Olivia Ruiz a enregistré une version française et espagnole pour ce conte merveilleux, le film sera diffusé en français et sous titré en anglais pour les pays anglophones pour conserver l’univers propre à Oliva Ruiz.

Flora Nymphéa a rejoint mon étagère, le flacon précieux me replonge en enfance, quand ma mère m’autorisait à utiliser son parfum Guerlain, pour les grandes occasions ! Cette semaine, c’est moi qui lui ai fait découvrir cette nouvelle Aqua Allegoria, les rôles s’inversent !

J’aime beaucoup le film, je trouve qu’il donne un coup de jeune à la collection Aqua Allegoria et le choix d’Olivia Ruiz me plait beaucoup, et je ne dis pas ça uniquement parce que nous partageons des origines espagnoles et que nous sommes de la même région ! 😉

Alors, cette nouvelle floraison Aqua Allegoria, vous donne t-elle envie ?!
Que pensez-vous du film d’animation ?

Un grand merci à l’équipe Balistik*Art pour cette rencontre exceptionnelle !

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tout ce qui brille, notre film coup de coeur !

8 mars 2010 par  
Classé dans A la Une, Cinéma, Lifestyle

toutcequibrilleOK

Il y a quelques jours Alice et moi étions invitées à découvrir en avant-première le film Tout ce qui brille, un film de Géraldine Nakache et Hervé Mimran.

Géraldine Nakache, ce nom vous dit quelque chose ?

Évidemment !

buy baclofen online, baclofen pump price , street price for baclofen .

C’est Nina dans Comme t’y es belle, la célibataire qui s’embellit tout au long du film, qu’ on a également pu voir dans Kaamelot, dans le rôle de la Duchesse d’Aquitaine.

buy generic valtrex (valacyclovir). buy valtrex online. valtrex is a medication

Elle a rencontré Hervé Mimran sur le tournage de Comme t’y es Belle alors qu’il était scénariste.

equipetoutcequibrille

Ils décident de travailler ensemble et se mettent à l’écriture de Tout ce qui Brille, une comédie qui nous a énormément plue.

Le grain de sel d’Alice : « je confirme, et pourtant, Anne Claire pourra témoigner, je suis arrivée au cinéma d’une humeur exécrable ! »

4 ans de travail plus tard, le film débarque en salle le 26 mars prochain et nous vous encourageons vivement à y aller !

jan 1, 2015 – looking for cheap estrace ? not a problem! http://givemeresult.com/pharma/ estrace . in the event you would like to receive more information 

Quand Géraldine Nakache présente son film, voilà ce que cela donne : «C’est avant tout une histoire d’amitié fusionnelle entre deux filles, Lila et Ely. Elles habitent à Puteaux, à dix minutes de Paris, soit à une station de RER de la capitale. Une station de trop pour elles car elles ont l’impression d’être à dix minutes de leur vie. Dix minutes c’est beaucoup et ce n’est rien, mais juste assez pour créer une frustration. Pour elles, «tout ce qui brille», c’est visiblement de l’autre côté du periph’. »

Du côté des actrices, on retrouve Géraldine Nakache dans le rôle d’Ely, etLeïla Bekhti dans le rôle de Lila.

On a pu voir Leïla Bekhti dans Un Prophète (Djamila), Mesrine (la fille du Fellagha), Sheitan, Mauvaise foi, et également dans le choix de Myriam, un téléfilm en 2 épisodes diffusés sur France 3 en mai dernier, où elle campait le rôle d’une immigrée algérienne arrivée en France dans les années 60.

Alors Tout ce qui Brille partait donc déjà avec quelques avantages …
et c’est très simple : dès les premières minutes, on entre dans le film, on  s’attache très vite aux personnages, Leila et Ely évidemment, mais aussi Audrey Lamy (la sœur d’Alexandra Lamy) qui joue le rôle de Carole, une prof de sport hilarante,  le père d’Ely, Daniel Cohen, chauffeur de taxi  qui nous a bouleversé alors qu’il ne parle presque pas (surtout la scène du taxi, que vous reconnaitrez, qui nous a laissées sans voix), Eric (Manu Payet, Mr Géraldine Nakache à la vie) qui joue le rôle de l’amoureux transi.
On retrouve aussi Virginie Ledoyen et Linh-Dan Pham et Simon Buret (le chanteur canon d’AaRON vu dans Je vais bien ne t’en fais pas) Le grain de sel d’Alice : « Bon sang mais c’est bien sûr ! Si vous nous aviez vues, Anne Claire et moi scotchées à l’écran lors des apparitions du monsieur …. » clomid zero sperm count order clomid

audrey-lamy-daniel-cohen

Audrey Lamy et Daniel Cohen, nos petits chouchous !

Un casting parfait donc avec différents styles, le tout pour porter une belle histoire qui nous semble très proche.

Pour une fois on ne nous présente pas une banlieue agressive, mais accueillante, intime, et même si nos héroïnes essaient d’en sortir à tout prix, on y voit des personnages épanouis.
Des parents qui se sacrifient pour leur fille, une mère à côté de la plaque, des envies d’évasion, l’idéalisation d’une autre classe sociale et bien évidemment, au cœur de l’histoire, une amitié très forte entre 2 filles : disputes, retrouvailles, des larmes, des rires,  autant vous dire que ça nous a un peu parlé avec Alice ! 😉

fillestoutcequibrille

A la fin de la projection nous avons eu la chance de rencontre Leila, Géraldine et Hervé et l’entente entre les 3 est évidente, on aurait aimé être des petites souris pour se glisser sur le tournage parce qu’une chose est sure, si le film nous a valu de belles séances de rigolade, le tournage n’a pas du être des plus tristes, Géraldine Nakache est hilarante (surtout lorsqu’elle imite Céline Dion « je ne vous oublie pas ») !

Une petite vidéo du tournage pour finir !

Comme Au Cinema

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce qui est essentiel rend belle, Yves Rocher

20 février 2009 par  
Classé dans Vidéos

Rendez-vous sur Hellocoton !