La Princesse au petit poi(d)s …

8 octobre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

jan 1, 1970 – shop with us for cheap baclofen online medications you need without to buy generic medication for best price s baclofen buy uk buying sales 
buy baclofen online online canadian pharmacy store! buy dapoxetine paypal. fastest shipping, buy dapoxetine online. , diazepam tramadol gabapentin baclofen 10mg, lioresal 10 mg memory dopamine receptors how much is provera pulls in south africa

Cela fait déjà longtemps que j’ai mal au dos, mal aux épaules, aux bras, mais cette douleur s’est intensifiée ces derniers mois, depuis la naissance de ma fille.

Je porte beaucoup, et des charges lourdes : un bébé, une employée, une nounou, un appartement, un bureau, un emprunt sur 20 ans 19 ans, une entreprise, une petite partie de l’entreprise de mon cher et tendre (qu’on le veuille ou non, 2 entreprises dans un couple, ça pèse très lourd, les soucis de l’un sont forcément les soucis de l’autre, ce qui ne va pas forcément dans le même sens quand ce sont les bons côtés).
J’ai oublié depuis longtemps la sensation de légèreté, l’insouciance, le carpe diem et je crois même que ça y est, j’ai fait une croix dessus.

Parfois, j’ai envie de tout poser,  parce que j’ai peur de ne pas résister.

Mais l’instant d’après, par instinct, je me redresse, parce que cette charge, finalement, je l’ai bien cherchée et même que je la mérite, aussi. Parce que la roue tourne, que le travail paie toujours et que je suis droite dans mes bottes, dans ma vie personnelle comme professionnelle, ça n’est pas donné à tout le monde. …

Et puis le soir, au moment de la déposer dans son lit, au moment de fermer sa gigoteuse, toute cette charge je la laisse à la porte et je savoure. Un baiser dans le creux de son cou, au chaud, un dernier plongeon dans ses yeux, un dernier baiser-plume sur son front et je repars, sur la pointe des pieds, reprendre mes poids ou savourer ce sentiment du travail bien fait.

Et si je sens que la charge est trop lourde, je vais jeter un œil, sur la pointe des pieds, à ce petit pois qui pèse tant, je regarde quelques photos, et je me dis que tout ça, c’est pour elle, que c’est elle, et que plus rien ne sera plus jamais comme avant, et ça, c’est drôlement bien.

ceftin/zinnat acquire ceftin

La princesse au petit pois, c’est moi : quelles que soient les couches qu’on ajoute sur le petit pois, il est là, je le sens, et ça, c’est ma plus belle récompense.

 

 
window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Son premier été …

1 septembre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

purchase discount medication! buy cheap dapoxetine uk . cheapest rates, buy dapoxetine.

online meds rx prednisone 20 mg pills. prednisone , where can i buy deltasone in kentucky, generic for deltasone, prednisone 60 pills x 20 mg – 96.86 $ Les vacances, ça fait pousser les bébés …

Premières vacances à 3 cet été, les premières vacances à la mer pour ma petite fille.

 

L’été des premières fois, un été chargé : 4 pattes, premières dents,  premiers chagrins, premiers bobos, on m’avait bien prévenue que le 9ème mois était chargé, on peut dire que je n’ai pas été déçue.

 

L’angoisse de l’abandon, effectivement, je n’y ai pas échappé, un bébé qui panique si je ne suis pas à portée de main, qui chouine quand elle est dans d’autres bras, qui me regarde comme si j’étais la 8ème merveille du monde. Presque toujours, ça flatte, elle fait vraiment la différence entre moi et les autres, et parfois, quand même, ça lasse … Quand on se retrouve avec un bébé dans les bras en envoyant un mail, quand on ne peut pas manger sans avoir un bébé sur les genoux, quand elle chouinasse pendant que je prends ma douche …

 

Les premiers pas à quatre pattes, la voir prendre de l’assurance au fil des jours, d’abord en trainant les jambes, puis relever les fesses, et un jour, se mettre à galoper en poussant des petits cris –stridents- de joie et se retenir de verser une petite larme devant tant de progrès réalisés en si peu de temps. Et son sourire, sa fierté, son regard qui passe de l’un à l’autre, pour s’assurer que tout le monde l’a bien vue …

 

Retour de vacances, aménagement de l’appartement, on enlève la table basse en fer, on équipe les portes de protections, on bouche les prises, on descend le par cet le lit pour éviter l’évasion. Un si petit bébé qui prend autant de place …

 

 

 

Passer 5 semaines avec son bébé à plein temps, ça fait du bien, j’ai eu l’impression de pouvoir rattraper un peu du temps que je ne peux pas passer avec elle au quotidien … et en même temps, ça m’a fait un bien fou de retrouver notre vie à Paris, de se retrouver tous les 3 après des vacances toujours en groupe et, il faut bien le dire, de retrouver la nounou, parce que c’est vraiment sport !

 

Je n’en reviens toujours pas de tous ces changements en si peu de temps, et les 3-4 prochains mois vont être aussi chargés, premiers mots, premiers pas, ça va encore une fois tout chambouler.
Et évidemment, la nostalgie, regarder en boucle les premières photos, les premières vidéos, « Tu te souviens, quand elle s’endormait dans nos bras, quand elle se nichait dans mon cou, quand je la collais tout contre moi, près de mon cœur, pour qu’elle se calme ? » …
Ca n’est plus le même bébé, presque plus un bébé d’ailleurs, elle a ses petites mimiques de petite fille, coquette, chipie, mais depuis bientôt 10 mois, une constante : à chaque fois qu’on se penche au dessus de son lit on a le cœur qui fond et une bouffée qui nous envahit, on n’a qu’une hâte, de l’entendre se réveiller, mais en attendant, on repart sur la pointe des pieds, en chuchotant, et on referme tout doucement l’écrin, partagés entre l’envie de mettre pause et l’envie d’être au lendemain …

 

order baclofen (lioresal) online from $ 0.68 per pill. baclofen is used for treating severe muscles spasms as a result of variety buy baclofen online canada online cheap generics worldwide:buy cheap zyban,buy zyban no prescription,buy online zyban,buy zyban.

 

 

 

 

 
window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une demie année

11 mai 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

Six mois déjà, et je me surprend à parler comme une vraie maman « Ca passe trop vite ». Une vraie maman alors que je suis la première surprise à être une « maman » aujourd’hui.

diflucan interactions buy diflucan

Le temps ou ma petite fille s’endormait tout contre moi me semble déjà bien loin, et j’ai l’impression de devoir faire du tri dans sa garde robe toutes les 3 semaines. 1 mois, 3 mois, 6 mois, et maintenant 9 mois, les premiers pyjamas trainent toujours dans un coin de sa chambre, à cause d’une maman déjà nostalgique elle risque de voir trainer ses vieux vêtements un bon bout de temps, impossible de les mettre en carton dans la cave, je ne veux pas voir filer mon petit bébé.

zoloft no prescription canada . zoloft for depression in elderly. buy zoloft from canada . 800 mg zoloft. zoloft weight gain wikipedia. cost generic zoloft without 

Un parc va bientôt se faire une place dans notre salon, le transat de bain vit ses dernières heures, la poussette canne prépare son arrivée, et la table haute se voit dotée d’un siège pour bébé.
Dans les tiroirs on voit trainer des petites cuillères, dans le placard des petites assiettes et pour parfaire le cliché, un Babycook trône à côté de la Nespresso et des petits pots béaba remplissent le frigo et le congélateur (oui, on commence tout juste la diversification, nous partons donc sur de bonnes bases, tout est homemade … pour le moment !)

Tout ça, alors qu’il y a un an on ne savait pas dans quel tourbillon nous allions nous retrouver.

best prices on your prescriptions. dapoxetine price egypt . dapoxetine is used as a treatment for premature ejaculation. buy dapoxetine.

Déjà six mois et encore trop de kilos en trop, toujours cette impression de ne pas pouvoir en profiter.
6 mois de course aussi … Courir le matin pour aller chez la nounou, courir pour aller la récupérer, les courses, les machines,  les bains, préparations pour les repas et PAF, à 20h30 max elle tombe raide de fatigue. Voir son bébé 2h30 par jour maximum, ça fait mal au cœur et j’ai souvent la frustration de ne pas assez en profiter. « Ca passe vite », comme on dit, alors on ne peut pas perdre de temps.

6 mois, de nombreux éclats de rire tous les jours, des sourires jusqu’aux oreilles dès le réveil (même si c’est au milieu de la nuit !), et un caractère qui commence à s’affirmer.
6 mois de surprises aussi : un bébé aux cheveux noirs et aux yeux foncés qui devient une jolie petite fille blonde aux yeux bleus,  elle a du se trouver un peu ingrate de tout prendre du côté de son père, maintenant elle équilibre un peu.

Et puis 6 mois de câlins évidemment, de petits moments où je me rends compte de la chance que j’ai d’avoir eu un bébé, ce bébé, mon « easy baby » en parfaite santé.
Parce qu’en 6 mois j’ai l’impression d’avoie entendu beaucoup d’histoires très tristes. Ces trop  nombreuses fois j’ai poussé la porte de sa chambre pour aller la regarder dormir paisiblement, pour me rassurer, et pour me dire que ça en valait la peine et qu’aujourd’hui aussi, ça en vaut la peine, plus que jamais, même …

zithromax online cheap zithromax reviews

Mon bébé béni …

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les produits à piquer à son bébé

7 janvier 2012 par  
Classé dans A la Une, Beauté, Soins

dec 12, 2014 – buy cheap generic baclofen online without prescription. more info about buy tablets baclofen everyday low medication prices . buy cheap

Et oui, il n’y a pas de raison, je pique sans vergogne dans le stock de produits de ma petite fille, après tout, elle squatte ma salle de bain, autant en profiter !

Mixa bébé

J’ai moi même été un Mixa Bébé, je me souviens encore du flacon de shampooing jaune sur le bord de ma baignoire quand j’étais petite, il était donc logique que j’en prenne pour ma fille. Son odeur n’a pas changé,  une vraie madeleine de Proust. Je l’utilise en gel douche et en shampooing régulièrement, il laisse la peau très douce et son parfum léger est complètement addictif. En format 750ml il est en plus très économique.

Shampooing Mustela

we offer you to buy prednisone online without prescription! buy prednisone online no prescription, best drugstore. best prices, fda approved medication, 

Si vous cherchez la vraie odeur du bébé propre c’est ce produit qu’il vous faut ! Très doux, je l’utilise une fois par semaine, j’alterne avec d’autres shampooings plus riches … Le parfum bébé-propre tient une bonne journée, j’en suis vraiment accro.

J’ai par contre remarqué que ma fille avait tendance à avoir des petites plaques sur le crane si je l’utilise trop, donc là encore, j’alterne.

Liniment oléo-calcaire de Gifrer

Parfait pour le démaquillage (teint uniquement), mais seulement pour les peaux sèches, ce produit contient de l’huile d’olive, il démaquille relativement bien si on y va mollo au niveau du fond de teint. Très gras il laisse la peau douce et souple, un vrai moment de réconfort pou un démaquillant d’appoint là encore très économique (moins de 4 Euros les 500ml).

 

Gel nettoyant 2en1 Topicream

Je suis une grande fan de la fleur d’oranger alors en préparant la « vanity » de mon bébé je me suis fait plaisir et j’ai pris le gel nettoyant que j’utilise pour elle comme pour moi. J’ai aussi pris l’eau nettoyante mais je ne m’en suis servie qu’une fois, je suis trop fidèle au liniment pour changer ma petite routine. Je crois par contre que je vais craquer pour l’huile de massage maman-bébé, corps et cuir chevelu, si elle a le même parfum ça peut devenir un bon produit à se partager.

Huile douceur ABCDerm

Une huile que j’utilise pour masser ma petite fille mais aussi pour moi, sur les jambes, le buste, et je la mets aussi dans mon bain. Depuis mon accouchement j’ai la peau très sèche,  j’ai des plaques vraiment très sèches, comme des dartres, notamment dans le dos, j’en profite donc pour réclamer des massages et cette huile est parfaite pour cette utilisation. Elle pénètre très vite et soulage immédiatement. Elle n’a quasiment pas d’odeur donc on ne risque pas de s’en lasser, parfois ça fait du bien de prendre des produits sans parfum.

Cicaplast Baume B5

Je l’utilise sur les zones sèches de la peau de mon bébé, quelques jours après la naissance elle a eu les mains gercées,  elle pelait aux poignets et aux chevilles (la faute à un bain trop long apparemment, on a du aller la chercher 5 jours après la date du terme !). Je l’utilise aussi bien pour mes lèvres gercées que pour les zones très sèches, visage et corps. C’est un baume à tout faire bien pratique qui se glisse facilement dans le sac pour les week-ends, je l’ai toujours à portée de main et comme il est très concentré on le garde longtemps.

top quality medications. generic name for amoxil . official drugstore, generic amoxil oral drops.

CU-ZN+ d’Uriage

Cette crème m’a été conseillée par la pédiatre de ma fille qui a eu comme beaucoup de bébés une sorte de poussée d’acnée à quelques semaines. Rien de bien méchant, 2/3 boutons, mais sur une jolie peau de bébé ça me faisait un peu mal au cœur. En une application elle a retrouvé une peau parfaite, j’ai donc testé puisque j’ai moi aussi eu la chance d’avoir quelques boutons après mon accouchement. Et si le résultat a été moins flagrant il n’a fallu que 3-4 jours pour éradiquer mes boutons. Par contre elle a tendance à dessécher la peau, je l’utilisais donc uniquement sur les zones concernées.

ceftin vs bactrim cheap ceftin

Alors rassurez-vous, ça n’est pas parce que je pique les produits de mon bébé que je ne teste pas de nouveaux produits, et autant vous dire qu’avec 2 filles à la maison il y en a des flacons !

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce à quoi j’aurais voulu échapper … Ce à quoi je veux échapper !

4 juillet 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

zoloft is used for treating depression or obsessive-compulsive disorder (ocd). cheapest zoloft online. get discounts on drugs. zoloft brands. journalbaleine estrace online prescriptions with no membership, pittsburgh, cheapest buy estrace generic equivalent , how to buy estrace generic in us, non perscription cheap 

buy baclofen online, lioresal 10 25 wirkstoff, lioresal oral solution price in india. serve para que pump issues lioresal pros tablet lioresal novartis retail price « 5 mois … déjà », version optimiste, « encore 4 mois », version pessimiste … Ca dépend des jours !

Il y a du bon, du moins bon, du « raz le bol » ou du « encore! », en tous cas il s’en passe des choses et s’il y a eu quelques petites déceptions ou passages difficiles il y a aussi beaucoup d’espoir et d’envies pour la suite, petit aperçu …

Ce à quoi j’aurais voulu échapper

Les premiers mois, je ne vais pas en reparler, tout est déjà dit ici.

Les récits d’accouchements boucherie des déjà mamans qui ont apparemment oublié que le 1er accouchement pouvait être un peu angoissant pour les futures mamans … Entendre parler de forceps, de ventouse, d’épisio, ça ne fait pas rêver … Mais je crois que beaucoup de mamans veulent se faire mousser en racontant le cauchemar auquel elles ont survécu … Et étrangement ce sont elles qui en parlent le plus ! Pourtant j’en connais des jeunes mamans pour qui tout s’est très bien passé mais ça marque moins !

Les récits des jamais mamans qui rapportent des histoires / légendes type « elle a perdu son bébé à 8 mois ½ de grossesse », « son bébé est mort dans ses bras », « elle a fait un fausse couche à 7 mois et n’a plus jamais pu avoir d’enfant ». Et ça vient toujours des jamais mamans … On va dire qu’elles ne connaissent pas l’hyper sensibilité des femmes enceintes ou mettre ça juste sur une grosse indélicatesse … En tous cas à cause de ça j’ai bien mis mon bonheur de côté les 3 premiers mois et avec le recul je me dis que c’est vraiment du gâchis … Pas merci !

L’enchainement de rendez-vous médicaux en voyant le petit plus apparaître sur le test de grossesse (ou, pour ma part, sur les 4, on ne sait jamais, des fois qu’il y aurait une erreur …). A savoir : rdv médecin traitant pour prise de sang, rdv gynéco, choix de la maternité à 6 semaines de grossesse – c’est à dire pile quand tu te rends compte qu’il y a quelque chose qui se passe … pas le temps de « savourer » ou d’en profiter vraiment, tout s’enchaine très vite …

– La mine enjouée de la nana de la mairie « vous êtes 2 créateurs d’entreprise ?! Ne vous faites pas d’idée, très très peu de chance d’avoir une place en crèche, vous comprenez, face à un salarié qui est obligé d’aller au bureau vous ne faites pas le poids » … Parce que c’est bien connu, quand on a monté sa boite on ne fout rien et on peut rester à la maison toute la journée …

– Me tromper sur toute la ligne … Je me voyais accoucher en été d’un petit garçon, un petit gemini, comme moi … Faille de l’instinct maternel, je vais avoir une fille en automne, une petite scorpion. Plus à l’opposé de ce que je m’étais toujours imaginé, il n’y a pas … Cette histoire d’instinct maternel commence donc très mal ! Pour la suite, je l’imagine brune aux yeux marrons avec un caractère de porc (qui ressemblera donc beaucoup à son pôpa) je ne suis donc pas à l’abri d’une blonde aux yeux bleus sage comme sa mère une image !

Les amis qui s’éloignent, du jour au lendemain on sent qu’ils se tiennent à distance, pourtant ça n’a rien de contagieux et je suis toujours capable de parler d’autre chose que de ce que j’ai dans le ventre … Quelques déceptions c’est certain …

Les regards tristes de certaines femmes, en un regard on sent que ce qu’elles voient quand elles me croisent n’est pas facile, parfois elles en parlent, parfois elles tournent la tête, étrange sentiment de culpabilité et d’impuissance …

Ce à quoi je veux échapper

Couper les ponts avec les « pas encore parents » … Parmi mes amis très rares sont les jeunes parents, et pourtant mes amis sont mon équilibre, hors de question que je ne me retrouve qu’avec des parents, je veux continuer à me faire des pique nique sur les quais, voir mes copains montrer leurs fesses aux bateaux mouches, parler mecs et potins en terrasse avec mes copines, je ne veux pas me retrouver toujours au parc avec les jeunes mamans à parler d’érythème fessier et de coliques du nourrisson même si, j’en suis sure, ça va aussi ma passionner …

– Je ne veux pas m’entendre dire à des pas encore parents « tu verras, ta vie prendra un autre sens quand tu auras tes enfants ». Déjà parce que ça me rendait dingue d’entendre ça avant, et ensuite parce qu’on ne sait pas forcément qui on a en face de nous : et s’ils ne voulaient pas d’enfant ? et s’ils ne pouvaient pas en avoir ? Et puis très clairement, on passe pour des vieux cons à dire ça … Testé et approuvé !

Je ne veux pas devenir une maman flippée de tout, j’espère que je pourrais confier ma fille à mes parents, à des amis histoire de profiter de la vie à 2, de la vie d’avant, j’espère vraiment que j’en serais capable mais je crois qu’on ne peut jamais rien prévoir, alors je croise les doigts très fort ! (et de toutes façons je crois que si je ne suis pas « volontaire » ma mère serait bien capable de débarquer à Paris et de repartir dans le Sud ma fille sous le bras !). Je veux pouvoir garder ma vie de jeune femme, de compagne sans être une mère à 100% de mon temps (laissez moi y croire au moins !) Mais bon, je sais que les premières séparations vont être terribles et que loin de ma fifille je vais certainement avoir beaucoup de mal à profiter et à ne pas angoisser … Jen suis déjà à me dire que ca va être terrible pour elle de se retrouver toute seule dans sa chambre après avoir passé des mois entiers dans mon ventre …. C’est loin d’être gagné cette histoire …

Les kilos qui restent… Pour l’instant ça va, je suis dans la norme du 1kilo par mois (merci les nausées des premières semaines qui m’ont permis d’avoir du rab – que j’ai bien récupéré of course …) mais je vois déjà les changements (hors ventre), notamment cette couche de cellulite qui semble m’envelopper de la taille jusqu’aux chevilles me transformant en vieille pate à crêpe pleine de grumeaux … Et oui, pas toutes égales face à la grossesse !

Avant de tomber enceinte j’avais déjà des kilos à perdre, alors j’imagine le résultat après l’accouchement, catastrophique … Mais bon, j’essaie de ne pas trop y penser, je pense que j’aurai bien le temps de me morfondre et de chercher THE méthode pour retrouver un corps digne de ce nom !

Les t-shirts à message … Je n’en vois pas l’intérêt. Quand on a un ventre ballon je ne vois pas l’intérêt de mentionner dessus « je porte la vie et c’est magique » « bébé à bord » & co. J’ai pensé, à un moment, que c’était peut-être destiné aux usagers métro/bus, genre « laissez moi la place » mais je me dit finalement que s’ils font vraiment tout pour ne pas lever la tête, ils ne risquent pas de voir le message. Donc non, je ne comprends vraiment pas le pourquoi du comment … Mais si vous avez des pistes, n’hésitez pas, cela reste pour moi un grand mystère …

Je ne veux pas laisser tomber ma boite … Au début je ne me posais même pas la question, mais la répétition de « mais comment tu vas faire après, tu vas arrêter ? Tu vas retourner en agence ? Tu vas redevenir salariée ? Tu ne vas pas pouvoir continuer comme ça …» m’a un peu angoissé. J’ai pourtant des cas d’école à proximité, de très beaux exemples, mais le fait qu’autant de personnes me posent la question m’a fait douter …

illus-grossesse

Ce qui me plait vraiment …

La gentillesse des gens lioresal tablets . lioresal 10 mg. cheap lioresal. generic lioresal. baclofen cost. order lioresal. generic baclofen. purchase lioresal. purchase baclofen online. que je croise / rencontre. Les petites attentions, les regards qui font du bien, les mots gentils, ça fait un bien fou. A une période ou le corps change tous les jours, ou on peut avoir du mal à l’apprivoiser, ou on se pose beaucoup de questions, il y a des mots, des regards qui font du bien. Sans passer pour la malade de service, juste plus de petites attentions … Alors j’en profite pleinement !

Le fait de ne pas être salariée … Déjà parce que j’ai pu avoir un rythme décalé pendant les 4 premiers mois qui ont été vraiment difficiles … En ayant des insomnies de 4 à 9h j’en profitais pour travailler, en décalant mes journées, difficile à faire quand on doit pointer au bureau ! Je ne galère pas non plus quand je dois caler un rdv avec ma sage femme ou que je dois me faire piquer. Sans travailler moins je travaille en différé, je me rends compte de la chance que j’ai … Bon, par contre, les futures mamans, ne me jalousez pas trop vite, je ne vais pas faire de vraie coupure et pour le coup le combo « congés maternité » me fait rêver ! (oui, il y a encore beaucoup de boulot quant aux gérantes d’entreprises enceintes, un scandale même ….)

– La solidarité des futures / jeunes mamans. On en a des questions les premiers mois de grossesse, et j’iamgine que c’est pareil voir pire après, alors un petit message, un SOS, une question, sur Twitter ou sur Facebook, le coup de fil passé à une jeune maman, le café pris avec une future maman, tout ça, ça fait du bien. Ca rassure, on partage, c’est bien plus concret que dans les livres …

Le fait d’imaginer, se projeter … Comment elle sera, est-ce qu’elle aura les grands pieds de son père et les oreilles pourries de sa mère ? L’intelligence de sa mère et la logique de son père ? Est-ce qu’elle aura des cheveux ou rien sur le caillou ? Est-ce qu’elle sera calme ou agitée du bocal ? Bref, la chasse aux paris est ouvertes … Le rapprochement avec le futur papa, on est vraiment tous les 2 dans cette histoire et pour l’instant c’est plutôt chouette, on réussit à avoir une vie normale, à parler d’autres choses, on n’a pas encore viré gaga / flippés de tout, profitons en !

– Et puis, surtout, le fait de me « sentir capable » … Oui je suis capable d’être enceinte, d’avoir un bébé pour qui tout se passe bien pour le moment, je suis capable de devenir raisonnable en ayant une vie plus équilibrée et un rythme moins intense, je suis capable de penser à quelqu’un d’autre, de penser à cette petite fille avant de penser à moi, je suis déjà capable de faire des choses pour elle et pas pour moi. Je me suis habituée à ne plus vraiment être seule, ça fait 5 mois qu’on cohabite elle et moi, ça n’est pas rien pour la grande solitaire que je suis. J’avais peur, avant, d’en avoir marre, de me lasser, pour l’instant ça va, mais je sais que les 4 prochains mois ne vont pas être de tout repos, mais là encore, je me sens capable …

Les belles illustrations de ce billet viennent de la BD Journal d’une Baleine, de Manboou que je dois acheter au plus vite tant les illustrations me plaisent ! Plus d’infos par ici

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Page Précédente