#CityPlaylist #7 : départ à Birmingham !

12 mai 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

Birmingham, AKA Brum, est la 2ème ville du Royaume-Uni, autant vous dire qu’il n’a pas été simple de sélectionner les groupes pour représenter cette #CityPlaylist, surtout quand la ville a vu naître des poids lourds comme la moitié des membres de Led Zep ou Black Sabbath ! On est parti ? (Et on va attendre un peu avant de s’attaquer à Londres ou Manchester)

– Dexys Midnight Runners – « Come on Eileen »

– Black Sabbath – « Paranoid »

– Duran Duran – « A view to kill »

– The Streets – « Fit but you know it »

– UB40 – « Kingstown Town »

– Electric Light Orchestra – « Mr.Blue Sky »

– Editors – « Munich »

– Fine Young Cannibals – « She drives me crazy »

Crédit photo : Birmingham leaders

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bel Plaine en concert aux Trois Baudets

14 avril 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

On a découvert Bel Plaine début 2014 lors d’un concert au Bus Palladium, Bel Plaine sera en concert le 16 avril aux Trois Baudets, on en a donc profité pour leur poser quelques questions !

–       Comment est né le groupe ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Le groupe est né de la rencontre entre Antoine et Morgan lors d’une soirée du jour de l’an. Ils se sont recroisés par hasard le lendemain, et on commencé à composer les premières chansons du groupe. Peu de temps après Ancelin, Cedric, et Alexis les ont rejoint.

–       Vos endroits préférés pour écouter de la bonne musique à Paris ?

Le bar le Siret Jaune (rue Saint-Maur), et chez notre pote Simon qui a une collection improbable de vinyls.

–       Vos « crush » musicaux du moment ?

Ages & Ages « divisionnary (do the right thing) »

Little Dragon « Paris »

Big Scary « Invest »

–       Vous jouez le 16 avril aux Trois Baudets, quelles seront vos prochaines dates ?

Le 27 juin à Solidays, le 20 juillet au festival de Poupet, et aussi d’autres options de dates à Paris et en Province en avril , mai et durant l’été, restez à l’écoute !

–       Quelle ville aimeriez-vous voir dans notre prochaine #CityPlaylist ?

Reikjavik (ça tombe bien, elle existe déjà ^^)

Pour suivre Bel Plaine, c’est par ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Interview // Parlez-Vous Anglais ?

30 janvier 2014 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

On a tellement adoré la Release Party du clip « Last Paradise on Earth » de Parlez-Vous Anglais à l’International – et comme le trio s’apprête à sortir son nouvel EP au mois de mars – on s’est dit qu’on allait vous concocter une petite interview pour fêter ça, sympa non ?

Mais d’abord, on vous propose de partir à Berlin grâce au nouveau clip, wir gehen !

(réalisation : Damien Stein)

Rencontre avec Matthieu aka Franz Matthews !

– D’ou vient le nom du groupe ?

Ca vient d’un trip en Patagonie, je suis parti chercher l’inspiration sur les traces de Florent Pagny et je suis revenu avec ce nom, une évidence !

Bon, je dis simplement ça car je n’ai pas d’explication dont la manière dont j’ai trouvé ce nom (initialement PVA était un projet solo) J Je cherchais à la base un nom en un seul mot, assez efficace, simple et international. Finalement « Parlez-vous anglais ? » m’a traversé l’esprit un jour, ça collait pas vraiment avec mes critères de recherche mais je trouvais ça fun et ça allait bien avec le fait que je veuille chanter principalement en anglais et que mes références musicales étaient plus plus anglo-saxones que françaises. En plus, le site parlezvousanglais.com était disponible, un vrai signe ! (et une vraie anectode de geek… )

– Tu dois passer 1 an à n’écouter que 5 groupes, tu choisis quoi ?

5 groupes ? Pour éviter l’overdose auditive, je la tente en 5 styles :

–       POP : Whitest Boy Alive

–       ELECTRO/ROCK : LCD Soundsystem

–       DISCO/FUNK : Chic

–       JAZZ : Miles Davis

–       ELECTRO : Lindstrom

–       Et en 6ème, du silence, beaucoup de silence, nécessaire à force d’écouter les 5 mêmes groupes !

– J’ai cru reconnaître le Tacheles dans le clip «Last paradise on earth», comment s’est passé le tournage à Berlin ?

Eh non pas de Tacheles ! Il est malheureusement fermé depuis 2 ans maintenant. Tu dois parler de la Eisfabrik, une ancienne fabrique de glace en plein centre de Berlin.

Le tournage était fun, on a fait ça en 4-5 jours et on en a profité pour faire de l’exploration urbaine en même temps ! Chaque jour on allait dans un nouveau lieu désaffecté / abandonné. Outre la Eisfabrik, on a fait ça dans un ancien parc d’attractions (spreepark), une caserne militaire nazie puis soviétique, un sanatorium au sud de Berlin… On s’est d’ailleurs fait expulser de quasi tous les lieux ou on a tourné haha. La palme revient quand même au Sanatorium de Beelitz-Heilstätten où on s’est fait virer 3 fois de suite en essayant de rentrer par une autre entrée à chaque fois. On a quand même réussi à tourner quelques scènes la bas en se faisant passer pour une équipe de photographes mais au bout d’un moment la supercherie a été démasquée. Bref ça ne nous a pas empêché de terminer le clip !

– Quels sont tes crush musicaux du moment ?

J’ai récemment découvert Andre Bratten, un jeune norvégien qui fait de la Disco Cosmique (encore un !) dans la veine de Todd Terje et Lindstrom, mais avec un côté un peu plus dark, il vient de sortir son 1er album que je vous conseille d’écouter.

Sinon dans une veine plus rock, j’ai pas mal écouté le nouvel album d’Unknown Mortal Orchestra, des Americains/Neo-Zélandais qui font un rock psychédélique qu’on dirait tout droit sorti des années 70. Ca sonne vraiment comme un disque de l’époque fait par un groupe d’aujourd’hui, avec les samples en plus.

– 5 endroits à nous conseiller pour un passage de 3 jours à Berlin ?

–       Un club pour le vendredi : le Wilde Renate

–       Une Ballade a vélo pour le samedi en journée : Dur mur de Berlin jusqu’à l’ancien aéroport de Templehof en passant par le canal à Kreuzberg

–       Un club pour le samedi : Sisyphos

–       Un brunch pour le dimanche : Café Butter à Prenzlauer Berg

–       Un Flohmarkt (marché aux puces) pour digérer avant l’avion du retour : Mauerpark

– Qu’est-ce que vous nous préparez en 2014 ?

Notre nouvel EP qui sortira en mars ! Il s’appelle : Dancing On the Other Side Ce sont 4 titres de musique électronique jouée par un groupe de rock, on a enregistré des morceaux très électro dans un premier temps, pour ensuite tout réenregistrer comme si c’était un groupe qui jouait, on est ravis du résultat et on à hâte de les faire écouter !

On est aussi en train de bosser sur de nouveaux clips pour accompagner la sortie de l’EP, plus quelques surprises dans les prochains mois… 

On travaille aussi un nouveau live en ce moment donc on a très envie de jouer pour présenter les nouveaux morceaux, d’ailleurs on cherche activement un tourneur pour nous aider sur la recherche de nouvelles dates, en passant 😉

– Quelle ville aimerais-tu voir dans notre prochaine #cityplaylist ?

Pourquoi pas la petite ville de Bergen en Norvège, il y a plein de super groupes qui sortent de cette ville, alors qu’elle ne fait « que » 250 000 habitants : Whitest Boy Alive (donc aussi Kings of Convenience), Ralph Myerz & the Jack Herren Band, Royksopp, Kakkmaddafakka…. Pourquoi autant de groupes pour une petite ville comme Bergen ? Le Mystère est total…

On se donne RDV le vendredi 21 mars au Badamboum pour la Release Party de l’EP !

Et comme on est sympa, on vous met tous les liens pour suivre PVA !

Le Facebook

Le Twitter

L’instagram

Et le Soundcloud

Rendez-vous sur Hellocoton !

Band of the day : mon appli coup de coeur sur iPad

16 septembre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Musique

Etant depuis peu pourvue du nouvel iPad, je passe du temps à fouiner l’app store pour découvrir les applis qui me feront découvrir du nouveau son. Alors que les applis que j’utilise déjà sur mon MacBook (Spotify, SoundCloud, LastFM …) sont vraiment très bien développées pour l’iPad (surtout Spotify, un vrai bonheur), une application mise en avant dans l’AppStore a vraiment retenu mon attention tant par la qualité de son développement et aussi par la qualité de son contenu. Il s’agit de Band of the Day, dont le principe est simple : faire découvrir un groupe par jour ! Un vrai calendrier de l’avent qui fait plaisir à nos oreilles, avec une sélection experte et pertinente.

L’intérêt de cette application est aussi qu’elle a véritablement été conçue pour iPad, pas comme d’autres magazines en ligne qui proposent juste un copié-collé de  leur contenu web. C’est un bon début certes, mais là, c’est un vrai bonheur de naviguer dans l’application.

En revanche, la sélection est très orientée pop rock / scène anglo saxonne / artistes indépendants. Moi c’est ce qui me plaît mais si vous comptez découvrir de nouveaux groupes francophones, passez votre chemin.

Les + de l’appli :

– Une sélection musicale pointue,

– Des magnifiques photos valorisées avec l’écran Retina ^^,

– Des fonctionnalités très complètes (écoutes, interviews, discographie, vidéos, partages sur les réseaux sociaux etc …) et une navigation vraiment très fluide,

– Une mix tape pour chaque artiste qui met en avant des groupes annexes.

 

L’appli sert à ça, je vous laisse donc avec mon dernier crush : Geographer, un trio qui sonne très brit, mais qui nous vient pourtant tout droit de San Francisco.

Rendez-vous sur Hellocoton !

We Are Knights, preux chevaliers de l’électro froggy, débarquent sur Caractérielles (et au Nouveau Casino) !

9 mars 2012 par  
Classé dans A la Une, Culture, Lifestyle, Musique

Ⓒ Simon Betite www.simonbetite.com/

J’expliquais il y a quelques temps combien j’étais fan de l’application We Are Hunted sur Spotify , qui m’a à nouveau TRES agréablement surprise en me présentant le numéro 1 des « emerging charts » le trio parisien « We Are Knights », présent sur la dernière compilation Kitsuné Parisien II. We Are Knights ? Mais si, on en a parlé ici et ça envoie, il n’y a qu’à voir (et à mettre le son à fond) :


Le trio sera en concert au Nouveau Casino le 14 mars prochain et pour vous faire patienter jusque là, nous vous avons concocté une interview apéritive !

Rencontre avec Jean-Marc et Guilhem :

D’où vient le nom « We are Knights », êtes-vous fan des Monty Python ?

Nous ne l’avions pas envisagé sous cet angle ^^, même si j’adore les Monty Python (surtout « la vie de Brian »). 

Nous étions attirés par le code fédérateur des chevaliers réunis pour défendre une cause, mais aussi par le côté ludique rappelant les jeux de notre enfance, l’onirisme… Nous attachons beaucoup d’importance à la symboliques, et ce que ce nom véhicule retranscrit plutôt honnêtement notre vision du projet.

Quelle est l’histoire du groupe ? Est-ce que vous vous connaissiez avant ?

Guilhem et moi nous sommes rencontré lors de nos cheminements professionnels à plusieurs reprises et en diverses occasions lors de ces trois dernières années. Nous nous sommes rapproché le plus simplement du monde, de part nos affinités humaines, au delà de toutes considérations musicales. Il s’est avéré que sur ce dernier plan nous partagions beaucoup, c’est alors que nous avons commencé à écrire assez naturellement ensemble. Le premier titre qui nous est venu fût «Turn Around You » en Juin 2011.

C’était vraiment stimulant, on a instantanément partager une vision sur les morceaux. Nous avons été en phase de façon spontanée dans notre travail de composition et d’arrangement. Je crois qu’on peut parler d’osmose. Nous avons rapidement composé un répertoire et nous avons alors trouvé un nom qui embrasserait ce projet dans son entièreté. Ce qui partait d’une simple rencontre musicale s’est mué en une nécessité de composer et de jouer sur scène. Quelques mois plus tard nous avons proposé à Gaëlle de nous rejoindre. Elle a tout de suite adhéré au projet, et nous étions lancés.

Quelles sont vos influences musicales ?

Il y a beaucoup de groupes et chanteurs qui m’ont marqué plus jeune, et qui participent toujours à mon quotidien, je pense notamment à Dylan ou Sonic Youth. Belle & Sebastian a été aussi fondamental dans mon approche d’une poésie musicale, tandis que Joy Division m’a appris l’aspect cathartique que peut revêtir la musique. J’ai aussi été frappé par la technique de Thee Silver Mount Zion et l’expérience musicale si pure générée par leurs sonorités. Je pense aussi à Pavement pour l’urgence qui se dégage de leurs morceaux qui ont une forme de simplicité assumée et revendiquée. Le songwriting a toujours eu une place prépondérante dans les disques que j’écoute, à ce titre, Grandaddy, et Sparklehorse m’ont touché de par la mélancolie palpable de leurs paroles… Il est difficile de dégager d’emblée des références spécifiques… Le cinéma et la littérature font, par exemple, également partie intégrante d’un processus de restitution musicale.  Au fil du temps, on ne sait vraiment quels éléments ont été digérées…

L’introduction du titre « Tears » m’a tout de suite fait penser à celle de « Rebellion (lies) » d’Arcade Fire, est-ce que c’est quelque chose de voulu ?

La comparaison est très flatteuse, mais à vrai dire il n’y a rien de calculé à cela. On est effectivement partis d’une ligne de basse, mais il s’agit vraiment d’un concours de circonstance.

Vous avez assuré l’after show de Vivienne Westwood au Café Carmen pendant la Fashion week, votre musique accompagne des clips de Vogue … La mode semble être très présente dans votre univers artistique, y’a-t-il une raison particulière ?

C’est un peu le fruit du hasard, nous avons rencontré Chris Roman qui est réalisateur, photographe et vidéaste. Il était emballé à l’idée d’utiliser quelques un de nos titres pour illustrer son journal quotidien de la fashion week. Ses vidéos sont vraiment très belles et ses images élégantes et poétiques. C’est une chance inouïe qui nous a été offerte de
travailler avec lui. D’ailleurs, il va très prochainement se lancer dans la réalisation du clip d’un de nos morceaux.

Gaëlle travaille depuis quelques années dans le milieu de la mode. Elle a, par ailleurs, vécu quelques temps en Angleterre, où elle a rencontré Vivienne Westwood. Elles sont toutes deux très proches depuis. Le concert était organisé à l’occasion de la clôture de la
journée de défilé.

 

Ⓒ Rodrigue Huart www.rodriguehuart.com/

Quels sont vos crush musicaux du moment ?

Moss – Ornaments

Black Keys – El Camino

The Black Angels – Entrance Song

M83 – Midnight

M O N E Y : http://vimeo.com/35829532

Nous allons devoir faire un peu de parisianisme (désolée, mais 100% de l’équipe Caractérielles vit à Paris !), quels sont vos spots préférés à Paris pour écouter de la bonne musique ?

Le Point Éphémère
Le Trianon
La Flèche d’or
Le Nouveau casino
Le Pop in

Pour suivre les WAK, c’est par ici !

http://weareknights.tumblr.com/

https://www.facebook.com/weareknightsmusic

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fireworks Festival au Point Ephémère : Blouse, Active Child & NZCA Lines

7 janvier 2012 par  
Classé dans A la Une, Culture, Lifestyle, Musique

Le dimanche soir, on le sait toutes et tous, c’est moisi. Quoi de mieux qu’un concert de dream pop pour terminer le week-end en douceur et aborder la semaine sur une note shoegazing ?

Pour ça, RDV le dimanche 19 février au Point Ephémère pour le Festival Fireworks ! , où se produira l’un de mes derniers crush musical : Blouse, un trio américain originaire de Portland, né de la rencontre de la chanteuse Charlie Hilton et Patrick Adams dans une école d’art pendant l’été 2010. Le groupe fait partie de l’écurie Captured Tracks (Wild Nothing, Beach Fossils, Thieves like us) autant vous dire qu’il s’agit de toute la bande des petits ricains capables de nous rappeler les plus beaux sons new-wave.

Le Festival Fireworks ! rassemblera dans plusieurs salles parisiennes du 15 au 25 Février des concerts d’artistes dits « indé » parmi lesquels Caandides (qui avait fait la 1ère partie de Wild Nothing en Aout), Real Estate, Noir Coeur, SBTRKT, Tune Yards, Trailer Trash Tracys … Autrement dit, pas vraiment du son de kermesse quoi.

Histoire de se mettre dans l’ambiance, je vous propose de découvrir le son hypnotique de Blouse avec leur titre « Into Black ».

Vous aimez la pop éthérée comme Wild Nothing, Beach Fossils, Washed Out, réservez vite vos places !

Le programme du festival Fireworks ! est là.

Et sinon, Blouse, c’est le Dimanche 19 Février à 20h au Point Ephémère (200 quai de Valmy, 75010 Paris) http://www.pointephemere.org/

L’évènement Facebook

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Page Suivante »