Je suis une princesse … balinaise grace à mon exfoliant Cinq Mondes !

20 janvier 2010 par  
Classé dans A la Une, Beauté, Découvertes

buy cheap valtrex, generic name valacyclovir online category anti-herpes. exfoliant-5-mondes

Je n’avais jamais testé encore de produits Cinq Mondes. Je dois bien avouer que pour moi, 5 Mondes, c’était un spa et  je pensais que leurs produits étaient surtout là pour augmenter l’addition du soin, comme le font bon nombre de spas (à chaque fois que je suis allée en spa je suis repartie avec 1 ou 2 produits mais évidemment, sans retrouver un effet comparable …)
Mais je me suis trompée, à mon plus grand bonheur, et c’est ma peau qui en témoigne !

En fait, les soins Cinq Mondes sont très pointus, tout en respectant évidemment le positionnement de la marque : puiser au cœur des différentes cultures les rituels beauté et les adapter en laboratoire en respectant 5 principes naturels de formulation (testé sous contrôle dermatologique, sans silicone, sans huile minérale, sans colorant artificiel, sans matière première animale).

J’ai commencé mon initiation avec l’exfoliant Graines & Fleurs, inspiré une recette traditionnelle de Bali, le Lulur, un exfoliant naturel de beauté utilisé par les princesses balinaises … Ca fait rêver et je m’y vois déjà ! 😉

Et le voyage commence dès que j’ouvre le pot : l’exfoliant est jaune orangé, très surprenant, comme si on avait mis du safran (en fait, il s’agit de curcuma …) J’étais habituée aux gommages blancs ou transparents avec des billes, ça n’a donc rien à voir !

Deuxième surprise, la texture.
Je m’attendais à un gommage aux gros grains, avec même des graines en guise d’exfoliants, mais pas du tout !
buy prozac online from trusted and licensed pharmacy without prescription . prozac no prescription , free worldwide shipping, buy fluoxetine online in uk

C’est même tout l’inverse puisqu’il s’agit de l’exfoliant le plus fin du marché (50 microns, pour les connaisseuses !). On ne sent donc pas les grains, ce qui facilite l’application, la texture ne « dérape » pas et on peut vraiment le passer sur tout le visage.

baclofen is used for treating severe muscle spasms due to a variety of purchase baclofen (lioresal) online , buy baclofen (lioresal) from canada , buy

Une fois rincé, on voit directement le résultat : grain de peau affiné, peau extra douce et surtout, pas de sensation d’agression comme j’ai souvent eu l’impression avec d’autres gommages … L’effet décapant, ma peau ultra sensible n’apprécie pas !

Autre surprise une fois qu’on rince le gommage : j’ai bonne mine ! Ma peau a pris des couleurs et ça, c’est l’effet magique du curcuma ! Il faut d’ailleurs bien se rincer les mains sinon elles gardent elles aussi la couleur du curcuma !

Une très belle découverte donc, j’ai vraiment changé d’avis sur la marque : on peut concilier spa de très bonne qualité et produits très performants. Une belle révélation donc, et puis penser que j’ai un point commun avec les princesses balinaises, ça me plait bien ! 😉

where can i buy cheap fluoxetine ( prozac ) online without prescription to see if any changesare to be made, purchase fluoxetine without prescription uk .

Pour découvrir les soins 5 Mondes, rendez vous sur le site ( Cinq Mondes ) … Bon voyage ! 😉

Et vous, les produits Cinq Mondes, vous connaissiez ? Vous avez testé le spa ? (faites moi rêver !)

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les Caractérielles testent le peeling peau neuve de l’institut Filorga

4 octobre 2009 par  
Classé dans A la Une, Beauté, Découvertes

filorga-soin

Il y a quelques temps, les laboratoires Filorga conviaient les Caractérielles à découvrir  l’un de leurs soins spécifiques au sein de leur institut, à deux pas du très chic Parc Monceau (et avec une boulange Kayser au coin de la rue … histoire de reprendre des forces après l’effort!).

Dans un premier temps, nous étions relativement inquiètes : Filorga se présente comme « le spécialiste des injections depuis 30 ans ». Quelques renseignements plus tard, il s’avère que les laboratoires Filorga proposent une gamme complète de soins cosmétiques directement issus de la médecine esthétique. Comprenez par là l’effet injection sans passer par la case bistouri. Moi je dis oui !

Les rendez-vous sont donc pris par un beau samedi ensoleillé. Je me suis dévouée pour passer la première, j’adore la prise de risque ! Je suis accueillie dans un très bel espace par Vivianne, la directrice de l’institut et l’adorable esthéticienne qui va me chouchouter pendant près d’une heure et demie. Passons donc dans le petit cocon où a lieu le soin. Un endroit très sobre, blanc et épuré, à l’image de la marque.

soins

La version d’Anne Claire : c’est Vivianne, la directrice, qui s’est occupée de moi et même si je ne doute pas des compétences des autres esthéticiennes, je suis rassurée, je n’ai fait qu’un seul soin en institut avant et je n’en garde pas un très bon souvenir, j’y allais donc un petit peu méfiante. Je crois que j’ai été ce que l’on appelle casse-bonbons pendant le soin. Je voulais tout savoir, j’ai posé  des dizaines de questions, voulait connaitre la suite, bref, je n’ai pas vraiment profité de la zenitude de l’endroit mais au moins j’ai pu récolter de précieux conseils !

Le soin commence par un diagnostic de peau pour découvrir quel soin sera le plus adapté. Il s’avère que ma peau est en bonne santé (ouf !), n’est pas encore marqué par les signes de l’âge (heureusement, à 16 ans et demi …) mais manque un peu d’éclat, dû aux cellules mortes qui donnent un teint un peu terne. Soit. Qu’à cela ne tienne, dans deux heures, je rayonnerais grâce au peeling peau neuve !

Une petite musique douce et une lumière tamisée, je suis prête à me laisser chouchouter. Le démaquillage est réalisé avec grand soin, notamment le cou : « très important de ne pas oublier de démaquiller votre cou, les signes de l’âge ne pardonnent pas si l’on ne s’en occupe pas ! ». Une lotion pour préparer la peau au peeling permet de baisser le Ph de la peau pour la rendre moins sensible.

Vient ensuite le moment redouté du peeling. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai souvent redouté ce soin, qui m’apparaissait être assez abrasif et agressif pour ma peau sensible. Que nenni ! L’esthéticienne me prévient que « cela risque de piquer très légèrement » mais tant que cela reste dans la limite du supportable, tout va bien. Autant vous dire les filles, je n’ai même pas senti le plus léger des picotis ! Le peeling est appliqué pendant environ 3 minutes.

La version d’Anne Claire : heureusement que j’ai été prévenue que ça allait piquer ! J’ai senti des picotements illico, surtout sur le haut des joues. Mais c’est largement supportable et Vivianne ne me quitte pas des yeux, pour s’assurer que ma peau ne réagisse pas mal à ce soin. Vient ensuite le rinçage, tant que ça pique c’est qu’il reste du produit, facile à savoir !

peeling-filorga

L’autre moment phare du soin est l’application du cryopeel sur le contour des yeux et autour des pattes d’oies, qui ressemble à une sorte de micro diffusant du froid, et que l’on passe sur ces zones sensibles. Et je peux vous dire que le résultat est top, les paupières en sortent dégonflés, repulpés (j’ai eu beau faire une java pas possible le soir même, j’avais retrouvé forme humaine le dimanche).

S’ensuit une série de soins très agréables, notamment un fluide au collagène et l’application d’un masque hydratant pendant un bon quart d’heure (parfait pour ma sieste du samedi après-midi).

La version d’Anne Claire : un petit geste pro à piquer à Filorga, après avoir appliqué un soin, une lotion ou autre, posez sur le visage un mouchoir en papier (ceux des boites), passez délicatement votre main dessus et recommencez jusqu’à ce que la peau soit sèche. Ainsi, elle ne sera pas abimée, maltraitée, et l’air de rien, ça change les choses.

C’est bien simple, en sortant de l’institut, j’avais beau ne pas être maquillée, cela ne m’a pas empechée de gambader le long du boulevard des Batignolles ! Je sentais ma peau oxygénée et complètement requinquée ! Les bénéfices du soin ont duré longtemps sur ma peau, qui paraissait vitalisée pendant plus d’une bonne semaine.

Le peeling « peau neuve » dure environ une heure et demie et coûte 90 € à l’institut Filorga. Ce n’est pas rien, mais si je compare à d’autres soins que j’ai pu pratiquer dans d’autres instituts, je pense que c’est le genre de plaisir à s’accorder deux fois par an (en plein hiver et à la fin du printemps par exemple).

La version d’Anne Claire : un résultat visible illico avec une peau nettoyée en profondeur, repulpée et qu’on sent libérée de toutes cellules mortes ! J’ai pu conserver les effets du soin grâce aux échantillons des produits et ça, il faudra que je vous en reparle très vite, c’est la première fois qu’avec 2 échantillons je vois des résultats, autant vous dire que Filorga est une très belle découverte ! La suite très bientôt ici même !

Un grand merci à Filorga pour cette très belle découverte.

Edit du 6 octobre suite à quelques demandes – notamment de  notre copine Vivie – qui nous a demandé des précisions sur l’utilisation des produits Filorga et les soins en institut, à savoir s’ils sont adaptés aux peaux noires. Réponse imminente de notre dévoué Fabrice, de l’équipe Filorga !

« Nos produits sont tout à fait recommandés pour les peaux noires, à part Meso Mask et Meso White.
En effet, Meso Mask possède une formulation plus adaptée aux peaux blanches afin de leur donner le plus d’éclat et uniformité.
Sur une peau foncée, Meso-Mask agit moins bien, l’effet est moins étonnant et peut légèrement ternir les peaux noires si on l’utilise beaucoup.
Et Meso-White a pour but de cibler et dépigmenter les taches. Il aurait tendance à blanchir les peaux donc. »



Rendez-vous sur Hellocoton !