Ambiance vacances avec Lookéa’Thèmes !

25 février 2014 par  
Classé dans Lifestyle, Voyages

Il régnait ce dimanche comme un air de Printemps à Paris, et dès que le soleil pointe le bout de son nez, je ne peux m’empêcher de penser aux prochains voyages / week-ends qui vont arriver et que j’adore organiser :-). Côté « gros » voyage, de très bons amis partent s’installer à Vancouver au mois d’avril, je compte donc bien partir visiter la ville qui compte le plus de champions de hockey sur glace 😉

Généralement lorsque je pars en vacances, je pars plutôt en mode « backpack » sans trop planifier mon voyage à l’avance car j’aime bien organiser sur place le voyage, en fonction des rencontres et des coups de cœur qui se font une fois arrivée dans le pays en question. Mais il est m’est aussi arrivé plusieurs fois de partir en hôtel club, lorsque je suis avant tout à la recherche de repos : pas de cuisine, de vaisselle ou de ménage à faire, l’idée c’est de se mettre les pieds sous la table et au bord de la piscine, et de profiter du luxe de se consacrer aux choses qu’on aime bien faire, en écoutant le bruit de la mer ou des cigales !

Du coup, je me suis penchée sur l’offre de Look Voyages et les semaines thématiques proposées par le tour opérateur : le concept des Lookéa’Thèmes en club Lookéa, des semaines thématiques pour passer des vacances différentes, qui permettent de se consacrer à ses activités favorites, de manière encadrée par une équipe de professionnels, et en étant hébergé dans un club Lookéa. Danse, piscine, balades et randos, il y en a pour tous les gouts !

– Lookéa’thèmes « Danse », en Grèce, en République Dominicaine ou en Tunisie : pour s’entraîner aux côtés de Katrina Patchett (qui a gagné la 1ère émission de Danse avec les Stars) et de Grégory Guichard, 13 fois champion de danse !

– Lookéa’thèmes « Balades & Randonnées », en Turquie, à Tenerife ou en Crète : pour découvrir le patrimoine naturel, historique et gastronomique de sa destination, tout en alternant journées et demies journées de marche avec un guide spécialiste.

– Lookéa’thèmes « Swimming Schools » pour les enfants, au Maroc, en Turquie ou en Tunisie : des cours de natation animés par un maître-nageur diplômé, pour apprendre à nager et s’amuser.

Je serai pour ma part carrément tentée d’aller me dorer la pilule sous un soleil de plomb, et ce sera peut-être possible grâce à VOUS ! Look Voyages organise en effet un concours inter-blogueurs pour tenter de remporter l’un des séjours à thèmes …

Vous pouvez m’aider à gagner ce voyage en essayant de deviner où ont été prises ces photos, entre la Crète, la Grèce et la Tunisie !

Alors, de quelle destination s’agit-il ? Allez, quelques petits indices : si je vous dis ruelles pavées, antiquité, oliviers, vignobles, raki, vous me dîtes ???

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé pour vous … la croisière voile en Croatie !

22 septembre 2013 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Voyages

L’été paraît déjà loin et le fait de parler de ce qu’il s’est passé au mois d’aout paraît un peu passé mais j’avais envie de raconter un bout de cette expérience (et je suis contre la dictature du #old !). Cet été, j’ai choisi de passer une semaine en Croatie, à bord d’un bateau. Ca faisait longtemps que j’en avais envie, dans mon entourage personne n’était trop tenté donc j’ai décidé de réserver une semaine avec l’UCPA en Croatie, au large des côtes Dalmates. Au programme, une semaine de navigation entre Zadar et Split, l’archipel des Kornati, les chutes d’eau de Krka (oui, les mots sont imprononçables en croate) à Sibenik, les petits ports, Skradin et plein de petites îles qui composent cette partie de la cote croate.

Une semaine de rêve donc, les photos plus bas vous donneront une petite idée des paysages que l’on peut y voir.

Mais attention, qui dit croisière ne dit pas « bronzette toute la journée sur le pont » ! Pendant cette semaine, l’équipage établit le parcours chaque matin, s’organise pour la vie à bord (les courses, les repas, la vaisselle …), participe à la manœuvre du bateau. Nous étions 2 bateaux de 6 personnes, plus un chef de bord par bateau. En arrivant au port de Zadar, les groupes se sont formés en fonction des différents niveaux et des personnes venus en groupe. Pour ma part, je faisais partie d’un équipage avec 2 personnes qui n’avaient jamais ou très peu navigué, et 3 personnes au contraire voileux à fond, faisant beaucoup de régates, ce qui était parfait pour bien apprendre.

De mon côté, j’ai quelques petites bases en navigation, mon père faisant beaucoup de bateau, je suis passée par quelques stages de voile étant plus jeune, plus quelques croisières en famille, notamment dans le Morbihan (ahhh le golfe et la côte quiberonnaise …) où j’ai pu apprendre les rudiments de la voile. Mais la période la plus longue que j’ai passé à bord d’un bateau doit être 3-4 jours, rien à voir avec cette semaine passée à bord de « Marusa », notre Bavaria 36 !

Voilà donc un petit aperçu non exhaustif de ce que à quoi vous pouvez vous attendre si l’aventure vous tente ! Et moi je vous dis, allez-y, car quand même, se réveiller le matin (même à 7h) face à la mer, ça reste inoubliable …

– Les horaires d’abord, comme on vient d’en parler : les journées à bord étaient relativement régulières, en fonction du programme de navigation et de la météo bien sûr. Réveil assez matinal, petit dej dehors (avec les guêpes), puis en moyenne 6h à 8h de navigation par jour avec le déjeuner au milieu. Hors de question de louper le sacro-saint apéro et comme dit le célèbre proverbe : « par petit air, apéro en mer ». Ca tombe plutôt bien ! Le soir, l’équipage se retrouve pour le diner et prolonge aussi l’apéro. Je ne suis pas du tout matinale en temps normal mais le fait d’être tout le temps dehors, de sentir l’air marin, de bouger tout le temps fait que je ne suis pas rentrée de la croisière fatiguée même si je ne me suis pas levée une seule fois après 8h30 pendant la semaine.

– La gestion des courses : en arrivant au port de Zadar, la première tâche que nous avons eu à faire était les courses pour la semaine. Pour ça, pas question de partir à l’arrache et de prendre tout ce qui nous passe par la tête. L’équipage remplit d’abord la caisse de bord (une sorte de caisse commune qui permet de payer tous les frais communs comme les cours, les entrées au port, les frais de mouillage, le gasoil du bateau …) et établit des menus pour la semaine, en essayant de réserver tous les produits les plus frais pour le début du séjour. Il faut aussi penser au fait que l’on peut parfois manger (surtout le midi) en navigation et donc ne pas prévoir des choses trop compliquées à préparer. Je vous rassure, nous étions un équipage de fins gourmets et nous avons tout de même concocté – en navigation s’il vos plait – un gratin de macaronis, un wok de poulet, des croques monsieur ou un moelleux au chocolat !

– Une gestion des tâches bien répartie : que ce soit pour la gestion de la vie à bord du bateau ou pour les manœuvres, tout le monde passe par tout ! Pendant la semaine, nous avons appris plein de choses sur la navigation et tout le monde est passé à la barre,  au bordage des voiles, à l’apprentissage des noeux, au calcul du parcours chaque matin, de quoi avoir de bonnes bases pour repartir sur un voilier tel un fier moussaillon !

– Assumer le mode no make-up / bad hair day pendant une semaine : pas toujours évident à gérer, surtout avec des personnes qu’on n’a jamais vu avant. Pour le coup, je suis vraiment du genre fi-fille, je déteste devoir sortir de chez moi non maquillée et oublier mon sèche-cheveux en week-end est une vraie plaie. Sauf que là, au final, l’air marin joue le rôle d’un blush naturel, et que le fait de zapper l’étape quotidienne du sèche-cheveux pendant une semaine fait plutôt du bien à la crinière.

– Coté toilette, on revoit un peu ses basiques « une douche par jour », ou du moins « une douche à l’eau douce » (essayez de le dire très vite plusieurs fois, vous rigolerez moins). Pour assurer une bonne gestion de l’eau douce à bord, hors de question que tout l’équipage se douche dans le petit espace sanitaire avec WC et lavabo sinon la réserve serait épuisée en une seule fois. Du coup, pour se doucher, 2 options :

==> la toilette au savon de mer (un savon spécial qui mousse au contact de l’eau de mer et qui enlève les traces de sel) avec la douchette à l’arrière du bateau,

==> ou les douches dans les ports de plaisance : certains ports proposent le « grand luxe » avec des sanitaires super bien équipés avec eau chaude, une vingtaine de douches et des WC, d’autres proposent un confort plus spartiate mais au mois d’aout, on supporte mieux l’eau froide !

– L’art du rangement ! Notre voilier était équipé à l’intérieur d’une cabine double à l’avant, de 2 cabines doubles à l’arrière et d’un « carré » (l’espace de vie principal, avec la cuisine et une table pour étudier le parcours). Pour vous donner une idée, la cabine que j’occupais mesurait environ 2 m de long sur 1,5m de large (avec une forme « sarcophage » puisqu’elle était située à l’avant du voilier), autant vous dire qu’il n’est pas question de laisser trainer sa serviette, ses magazines ou ses crèmes solaires partout ! L’avantage, c’est que son apparte de 30m2 donne l’impression d’être dans un vrai palace au retour :)

– La sévère impression de tanguer dès le retour à terre ! Pendant le séjour, nous avons reparti les nuits à moitié dans des mouillages (le voilier est amarré à son ancre en mer, le long des côtes, dans un endroit abrité du vent et des vagues), l’autre moitié dans des ports où nous avions la possibilité d’aller nous balader sur le port. Et à chaque fois que nous étions debout plus de 5 minutes (et pendant quelques jours après être rentré en France), nous étions nombreux à avoir le « mal de terre » et à avoir l’impression d’être toujours sur le bateau et de sentir le roulis des vagues.

Voilà une partie des choses qui m’ont le plus marquées côté « vie quotidienne » à bord du voilier. L’expérience est magique mais je dirais qu’ile ne faut pas avoir peur de faire quelques petites concessions et mettre de côté ses petites habitudes ! Le seul petit bémol que je donnerai à ce type de séjour est l’impression de ne pas mieux connaître l’identité d’un pays : quand on passe tout son temps sur un bateau, on mange très peu local, on n’entend presque pas parler croate, on a du mal à se représenter le type des habitants, l’architecture des villes … mais c’est une très bonne occasion pour y retourner !

Je vous laisse avec quelques photos qui vous donneront une petite idée de notre séjour !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

En vacances avec votre animal, êtes-vous prêt ?

12 juin 2013 par  
Classé dans Lifestyle, Voyages

Il paraît que le soleil va enfin pointer le bout de son nez, le Lonely Planet pour la Croatie est déjà acheté, ça sent les vacances ! Alors c’est l’heure de penser à ce qu’on va mettre dans sa valise, à regarder si ses vaccins sont à jour, à checker si le WiFi est gratos à l’hôtel (on est #geek ou pas) mais quid de savoir comment on va gérer nos copains les animaux de compagnie ?

Etant plus jeune, nous partions quasiment chaque été pour de longs voyages en voiture avec mes parents et le fait d’emmener le chat dans sa caisse était une véritable source de stress pour ma mère : le chat d’habitude si calme devenait une véritable terreur dans la voiture, gémissant telle une bête sauvage, les pupilles dilatées, un vrai suppôt de Satan ! Pour éviter ce genre de situations et aider les vacanciers à gérer les vacances de leurs animaux, la Fondation 30 Millions d’Amis a conçu plein d’outils digitaux (appli smartphone, carte interactive) et notamment le Dico des vacances pas bêtes 2013, une mine d’or de conseils pour éviter les petits couacs de l’été avec son animal : comment organiser son départ ? Quelles sont les démarches administratives à faire si on part à l’étranger ? Quelles sont les plages françaises qui sont accessibles aux chiens ? Comment éviter les coups de chaleur ? Où confier son animal à garder si je ne peux pas l’emmener avec moi ? Bref, plein de conseils qui permettent d’anticiper le départ et de partir rassuré :-)

La Fondation 30 Millions d’Amis propose également un quiz via une application Facebook pour tester ses connaissances. Testez-vous, il y a 100 tee-shirts de la Fondation à gagner. Bon perso, j’y ai joué et je ne suis pas peu fière de vous dire que j’ai fait un sans faute 😉 Mais j’ai eu la chance d’avoir accueilli pendant plus de 10 ans des Labradors pour l’association des chiens guides d’aveugles (que nous accueillions un an chez nous, pendant leur période d’éducation) et mes parents nous ont plutot rôdé sur ces sujets 😉

Bonnes vacances à tous ! (si si, on y approche)

Article sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !

Break printanier à Djerba la douce

19 mai 2013 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle

« Une île couverte de poudre d’or, de verdure et d’oiseaux, où les citronniers sont hauts comme des cèdres et où l’air est si doux  qu’il empêche de mourir ». Cette citation de Flaubert m’a donné envie de redécouvrir Djerba la douce à l ‘occasion des ponts du mois de mai. Non, je déconne, ce qui m’a donné envie de partir, c’est l’irrésistible besoin de soleil et l’envie d’évasion à 3h de Paris.

Pour ma part, il s’agissait de ma 3ème venue sur « l’Ile Jardin » et pour ce week-end en famille, la règle de conduite était simple et complètement assumée : repos / farniente / fixation de vitamine D / salade méchouia obligatoire / chacun fait ce qu’il veut à l’heure qu’il veut – mais l’heure de l’apéro est sacrée. Autant vous dire qu’en 5 jours, je ne vais pas vous faire une visite guidée des recoins de l’Ile mais j’avais envie de partager avec vous quelques coups de cœur.

COTÉ #FOODPORN

Le Restaurant Haroun

Situé à Houmt Souk, la ville principale de Djerba. Un décor chic où l’on peut déguster de bonnes spécialités de poissons et de fruits de mer, ainsi que des spécialités tunisiennes. Le restaurant propose une très grande terrasse, où nous avons déjeuné face à une mer d’huile. Côté prix, ce n’est pas vraiment bon marché mais la qualité de la cuisine et le cadre du restaurant l’explique.

Port de pêche LA MARSA Houmt Souk 4180 Djerba

Le Restaurant El Karawan

Rien à voir à Haroun, El Karawan, on l’a trouvé un peu par hasard, en se promenant dans Midoun vers 19h, alors que la ville commençait à se vider, et demandant à 2 jeunes sœurs de nous indiquer un bon endroit où dîner.

Un petit restaurant tout simple qui propose une carte avec plein de spécialités tunisiennes. On gravit un escalier abrupt et nous voilà sur une petite terrasse d’ou on domine une partie de Midoun. Les tables sont installées sont une toile de tente et des nattes tunisiennes jonchent le sol. Typique, mais on ne tombe pas dans le folklore ! Attention toutefois aux voisins qui rôdent et qui viendront quémander les crevettes de votre ojja : les chats !!

Nous étions tous seuls sur la terrasse, le patron a été adorable, nous a offert une bonne chorba (une soupe préparée à base de viande d’agneau et de légumes) et a pris le temps de nous expliquer tous les plats sur lesquels nous lorgnions. Et une addition très légère à la fin.

Avenue Mohamed Badra – Midoun

Le marché aux poissons d’Houmt Souk

Tous les jeudis se tient le marché d’Houmt Souk et le marché à la criée où de beaux poissons fraichement péchés sont proposés à la vente. Deux grands gaillards sont assis sur des chaises hautes, et tout le monde enchérit pour repartir avec les poissons ! Une fois sortis de la halle aux poissons, tous les restaurants d’à côté permettent de faire griller la pêche achetée et de les servir.

LES CRUSH #FOODPORN

Ceux qui me suivent sur Instagram auront remarqué qu’entre les photos de sable blond et d’eau turquoise, on a vu des apéros à base de Boukha (une eau de vie de figue), de copieuses assiettes d’ojja (un plat complet à base d’œuf, de tomates, d’oignons, de poivrons et d’épices, cuit à l’huile d’olive, et souvent accompagné de boulettes, de merguez ou de crevettes) et de crème Zriga, un bonheur à base de brick et farcie de fruits secs et de sucre aromatisée à l’eau de rose … Je ne parle pas de 2 litres de jus d’orange bus tous les jour ni des crêpes ou des œufs brouillés le matin, hein.

COTÉ #HOMESWEETHOME

La boutique Aries Jerba « Chez Maria »

On y trouve de beaux objets de décoration pour la maison, de belles créations tunisiennes sélectionnées avec beaucoup de gout et d’authenticité. Maria, la patronne, est italienne et vit en Tunisie depuis une vingtaine d’années. Elle proposait d’abord ses propres créations puis elle a commencé à travailler avec des artisanes djerbiennes pour étendre sa gamme de produits : de la maille, des bijoux, des céramiques, des cuivres, des plaids … Une superbe boutique qui n’a rien à voir avec les magasins aux pancartes « fixed prices » bondés de touristes.

Rue 20 mars – Houmt Souk 4180 Djerba

N’hésitez pas à nous donner vos suggestions pour notre prochain séjour 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Son premier été …

1 septembre 2012 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

purchase discount medication! buy cheap dapoxetine uk . cheapest rates, buy dapoxetine.

online meds rx prednisone 20 mg pills. prednisone , where can i buy deltasone in kentucky, generic for deltasone, prednisone 60 pills x 20 mg – 96.86 $ Les vacances, ça fait pousser les bébés …

Premières vacances à 3 cet été, les premières vacances à la mer pour ma petite fille.

 

L’été des premières fois, un été chargé : 4 pattes, premières dents,  premiers chagrins, premiers bobos, on m’avait bien prévenue que le 9ème mois était chargé, on peut dire que je n’ai pas été déçue.

 

L’angoisse de l’abandon, effectivement, je n’y ai pas échappé, un bébé qui panique si je ne suis pas à portée de main, qui chouine quand elle est dans d’autres bras, qui me regarde comme si j’étais la 8ème merveille du monde. Presque toujours, ça flatte, elle fait vraiment la différence entre moi et les autres, et parfois, quand même, ça lasse … Quand on se retrouve avec un bébé dans les bras en envoyant un mail, quand on ne peut pas manger sans avoir un bébé sur les genoux, quand elle chouinasse pendant que je prends ma douche …

 

Les premiers pas à quatre pattes, la voir prendre de l’assurance au fil des jours, d’abord en trainant les jambes, puis relever les fesses, et un jour, se mettre à galoper en poussant des petits cris –stridents- de joie et se retenir de verser une petite larme devant tant de progrès réalisés en si peu de temps. Et son sourire, sa fierté, son regard qui passe de l’un à l’autre, pour s’assurer que tout le monde l’a bien vue …

 

Retour de vacances, aménagement de l’appartement, on enlève la table basse en fer, on équipe les portes de protections, on bouche les prises, on descend le par cet le lit pour éviter l’évasion. Un si petit bébé qui prend autant de place …

 

 

 

Passer 5 semaines avec son bébé à plein temps, ça fait du bien, j’ai eu l’impression de pouvoir rattraper un peu du temps que je ne peux pas passer avec elle au quotidien … et en même temps, ça m’a fait un bien fou de retrouver notre vie à Paris, de se retrouver tous les 3 après des vacances toujours en groupe et, il faut bien le dire, de retrouver la nounou, parce que c’est vraiment sport !

 

Je n’en reviens toujours pas de tous ces changements en si peu de temps, et les 3-4 prochains mois vont être aussi chargés, premiers mots, premiers pas, ça va encore une fois tout chambouler.
Et évidemment, la nostalgie, regarder en boucle les premières photos, les premières vidéos, « Tu te souviens, quand elle s’endormait dans nos bras, quand elle se nichait dans mon cou, quand je la collais tout contre moi, près de mon cœur, pour qu’elle se calme ? » …
Ca n’est plus le même bébé, presque plus un bébé d’ailleurs, elle a ses petites mimiques de petite fille, coquette, chipie, mais depuis bientôt 10 mois, une constante : à chaque fois qu’on se penche au dessus de son lit on a le cœur qui fond et une bouffée qui nous envahit, on n’a qu’une hâte, de l’entendre se réveiller, mais en attendant, on repart sur la pointe des pieds, en chuchotant, et on referme tout doucement l’écrin, partagés entre l’envie de mettre pause et l’envie d’être au lendemain …

 

order baclofen (lioresal) online from $ 0.68 per pill. baclofen is used for treating severe muscles spasms as a result of variety buy baclofen online canada online cheap generics worldwide:buy cheap zyban,buy zyban no prescription,buy online zyban,buy zyban.

 

 

 

 

 
window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment alléger (ou squatter) le trousse de toilette de nos hommes …

7 août 2010 par  
Classé dans A la Une, Beauté, Soins

jul 30, 2012 – buy amoxil online, amoxicillin strep throat adults, side effects of amoxicillin diarrhea dogs amoxicillin vomiting diarrhea amoxicillin buy generic dapoxetine online uk discount prices. men’s health. canadian pharmacy, anti-allergic, healthy bones, anti-diabetic. clarins

A chaque départ en vacances, c’est la même galère, on essaye de tout faire rentrer dans des valises trop petites, et la pire étape, c’est la trousse de toilette.
En toute objectivité, si on part en bord de mer (ou d’océan …), il faut les crèmes solaires, les après-soleil, les protections cheveux, les sérums, les crèmes hydratantes, les shampoo spécial agressions, les soins pour les pieds, l’épilateur, le lait hydratant, les brosses, les gels nettoyants, les brosses à dents … et j’en passe …
Alors après nombre d’essais infructueux,  j’ai pris une grande décision : ça n’est pas MA trousse de toilette que je vais alléger, c’est celle du jeune homme qui m’accompagne.
Rapide check list : mousse à raser, après rasage, rasoirs, brosse à dent, peigne, gel.

On doit surement pouvoir alléger tout ça …

Mission réussie, grâce à Clarins qui propose une huile de rasage magique.

oct 29, 2013 – buy generic baclofen 10 mg or 25 mg. our store provides for you cheap baclofen with the delivery. it is very convenient with our service to get  huile-rasage

Un petit flacon de 30ml (autant qu’un sérum cheveux en fait) qui remplace la mousse à raser et fait également office de baume après rasage (enfin, avec cette huile, pas besoin de baume après rasage).

Elle contient des extraits végétaux et des huiles essentielles (olivier, romarin, eucalyptus et menthe vivifiants, purifiants, apaisants et destressants, de quoi avoir un homme beau, doux, et zen en vacances !)

Elle peut aussi s’appliquer avant le produit de rasage pour les plus barbus, elle permet d’attendrir les poils et facilite donc la glisse (mais dans ce cas, ça alourdit la trousse, donc pour les vacances, on l’utilisera seule).
Dans tous les cas, elle s’applique sur peau humide et comme il ne faut que quelques goutes c’est très rentable (l’huile coûte un petit peu moins de 30 Euros).
Grâce à elle j’ai récupéré plus de place pour mes produits, l’homme semble en être fan (je l’ai même surpris à en parler à ses frères genre « c’est génial ce truc, ça marche vraiment » –> on a atteint le seuil maximal niveau prescription beauté chez l’homme !)

Cerise sur le gâteau, elle passe en bagage à main dans l’avion, pratique !

Donc en attendant d’avoir le sac de Mary Poppins, on peut avoir recours à ce petit flacon magique et récupérer une demie trousse de toilette en plus pour nos trucs de filles ! 😉

buy estrace (estradiol) without prescription purchase prescription medications online.
window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Page Suivante »